background preloader

OWNCLOUD

Facebook Twitter

OwnCloud, votre cloud à la maison sur votre Raspberry Pi ! Après avoir vu comment créer un serveur multimédia grâce à OSMC, nous nous sommes penchés sur les serveurs de fichiers et plus précisément sur comment installer un serveur cloud, ou serveur de fichiers (choisissez le nom que vous voulez) sur une Raspberry Pi.

OwnCloud, votre cloud à la maison sur votre Raspberry Pi !

Nous nous sommes intéressés à OwnCloud, un système libre, qui existe depuis quelques temps déjà (le projet a été lancé en 2010) et qui est une alternative à DropBox par exemple. Le matériel nécessaire Avant de commencer l’installation de OwnCloud sur la Raspberry Pi, vérifions qu’il ne manque rien. Nous allons avoir besoin d’une Raspberry Pi .Nous vous conseillons la Raspberry Pi 3, qui est plus puissante que la Raspberry Pi B+, et qui vous offrira une expérience d’utilisation plus fluide.

Vous aurez par ailleurs besoin d’une alimentation pour votre Raspberry Pi, afin d’alimenter correctement la Raspberry Pi 3 nous vous conseillons cette alimentation. CloudStorage - Browse /Raspberry PI. Informatique » Dé-Googlisation : 2 batailles de plus. Comme je l'ai déjà évoqué plusieurs fois sur le blog, j'essaye de me défaire de l'ensemble des services de Google.

Informatique » Dé-Googlisation : 2 batailles de plus

Non pas pour leur qualité, mais parce que je n'aime pas l'idée qu'une unique entité ait accès à l'ensemble de mes informations personnelles. Il y a quelques temps, je vous avais présenté Tiny Tiny RSS, comme étant un excellent candidat à Google Reader comme lecteur de flux RSS. Aujourd'hui, je vous propose de remplcaer non pas un service de Google, mais deux ! OwnCloud Tout à commencé par la découverte de OwnCloud, grâce à Julien. Service open-source utilisable sur son propre serveur, il permet de faire du cloud, c'est à dire de dupliquer un répertoire local de votre ordinateur sur un serveur distant.

Mes données dans un nuage ? — Oui mais le mien. Plutôt que de se résigner à l’usage de services en ligne n’offrant aucune garantie réelle de confidentialité, Frank Karlitschek a décidé de ne pas se contenter de prêcher la bonne parole mais de passer à l’acte en élaborant (avec d’autres) un projet qui remporte un succès grandissant : un logiciel libre et open source de stockage de données.En revenant sur l’historique du projet ownCloud, il nous rappelle au passage les clés de la réussite (ne perdons pas de vue la proportion importante de projets open source qui n’aboutissent jamais) : développement collaboratif du code ouvert, prenant appui sur des outils et choix techniques ayant déjà une large base de développeurs, flexibilité, compatibilité multi-plateforme… Cet article donne quelques indications plus précises sur les technologies mises en œuvre qui peuvent laisser perplexe le lecteur non développeur, mais la démarche et la philosophie de l‘open source y apparaîtront pour tous avec clarté.

Mes données dans un nuage ? — Oui mais le mien

. , pourquoi pas vous ? OwnCloud 5.0. Alors qu'une release party est prévue ce soir à Berlin, ownCloud 5.0 est d'ores et déjà disponible en téléchargement sur le site owncloud.org !

ownCloud 5.0

Place donc à la toute nouvelle version majeure d'ownCloud, avec, entre autre, au programme: Un nouveau design (oui enfin, pas de chamboulement non plus)Une corbeille pour les fichiers supprimésIndexation du contenu des PDF, HTML et TXTDifférenciation du login name et du display nameUne nouvelle galerie photoDes améliorations pour les applis calendrier et contacts Nous allons dans un premier temps voir comment effectuer l'upgrade depuis la branche 4.x, puis nous ferons le tour des nouveautés, je vous donnerai mes premières impressions.

Enfin, puisque cela faisait longtemps que je n'avais plus parlé d'ownCloud et que je l'utilise quotidiennement depuis les toutes premières versions, nous ferons le point sur son parcours et sur ce que j'en attends dans un futur plus ou moins proche. Bon, il y a de quoi faire, alors let's go ! OwnCloud : Rescanner ses fichiers. L'autre jour, j'ai éprouvé quelques difficultés à téléverser pas loin de 650 photos sur mon instance ownCloud.

ownCloud : Rescanner ses fichiers

Firefox a fait des siennes et la connexion internet que j'ai à Manipal n'a rien de stable. Bref, j'ai laissé l'upload tourner pendant 5h et en revenant, je n'étais pas certain du résultat. Il me fallait donc un truc pour voir si les fichiers étaient bons. Avec la version 5 de ownCloud, on ne peut plus simplement faire scanFiles();. Cette commande permettait de forcer ownCloud à rescanner la totalité des fichiers. Maintenant, la manipulation qu'on peut faire est moins subtile : il s'agit de vider la table "oc_filecache" de la base de données de votre instance. Note : Cette manipulation fera sauter vos partages, n'oubliez pas de les remettre en place ! Pour les utilisateurs de MySQL, il suffit d’exécuter la commande suivante : TRUNCATE oc_filecache; C'est assez bourrin mais ça force ownCloud à refaire le tour de tout ce qui traine et de les remettre en ordre. Raspberry Pi Owncloud (dropbox clone)

Serveur owncloud sur un raspberry. Il y a quelques jours, je me suis amusé à installer un serveur owncloud (version 4) sur mon raspberry.Il y a plusieurs raisons : la première : m’amuser tout simplement; la deuxième : je me demandais quoi faire sur mon raspberry pour commencer; et la troisième : j’ai ainsi mon système de calendrier hébergé sur mon environnement et non pas sur un serveur appartenant à Google ou autre.

serveur owncloud sur un raspberry

Pour commencer à jouer avec mon raspberry, owncloud est bien : l’installation est facile à faire et le rendu final est plutôt sympa. En plus, d’avoir un design assez sympa, les fonctionnalités sont pratiques : envoie de fichiers, lectures des photos et des vidéos (à vérifier pour les vidéos car je n’ai pas encore testé ça), présence d’un calendrier que l’on peut partager par personne et / ou par groupe d’utilisateur (par contre on partage tout le calendrier, donc ça nécessite d’avoir un calendrier perso et un partagé). Setting up the network download the software. Thunderbird : passer par ownCloud pour envoyer vos pièces jointes. Il y a encore quelques mois, je me demandais s'il était possible, un jour, de voir l'intégration d'ownCloud et de sa capacité de partage de fichiers dans Thunderbird, le client mail de la fondation Mozilla.

Thunderbird : passer par ownCloud pour envoyer vos pièces jointes

Ne voyant rien arriver, je commençais à me résigner à copier/coller des liens dans mes mails. C'est maintenant terminé. Il est désormais possible de servir de Thunderbird avec du bon ownCloud dedans. Installation La méthode utilise uniquement l'extension WebDAV pour Filelink compatible avec Thunderbird 13 et plus, c'est tout.