Observatoire Enquêtes Statistiques Documents

Facebook Twitter
Dossier - Europe de la Culture
wp-content/uploads/2013/07/CANOPEEA_CAP.pdf
Financement de la culture : qui « rattrape » qui ? Dans un entretien paru dans Newstank (article n° 2815 du 8 janvier 2013), l’inspecteur des finances Jean-Paul Cluzel, président de la RMN-Grand Palais, déclare : « La réflexion sur la place du ministère de la Culture dans la culture française est très différente aujourd’hui, où les interventions de l’État doivent représenter 20 % des dépenses totales de la culture en France, qu’à l’époque de Jack Lang où elles devaient être de l’ordre de 50 % ou plus. » Après cette déclaration aussi mal informée que tant d’autres, nous nous permettons de reproduire – avec son autorisation – l’intervention de l’universitaire Fabrice Thuriot devant l’Assemblée nationale le 29 septembre 2009, qui vient heureusement rétablir la vérité des chiffres ! « Il est désormais admis que les collectivités locales dépensent plus que l’État en matière culturelle, en particulier pour le spectacle vivant (2/3 à 3/4 selon les sources), l’éducation artistique et l’action culturelle. Financement de la culture : qui « rattrape » qui ?
www.sma-syndicat.org/wp-content/uploads/2012/04/LEPOLE_ENQUETEFLASH3_AVRIL2012.pdf
La veille documentaire de l'Observatoire des politiques culturelles (315)
Mentions légales >>> Directeur de la publication : comité de pilotage du CANOPÉEA >>> Directeurs de la rédaction : Jean-Pierre SEYVOS et Vincent LALANNE >>> Raison sociale : Le CANOPÉEA est une démarche collective basée sur la coopération et la mutualisation. Depuis le 7 mai 2013, le CANOPÉEA est une association loi 1901 déclarée à la préfecture de Paris. >>> Siège social : CANOPÉEA - 11 rue André Antoine - 75018 PARIS Mentions légales
DEPS service d’études en socio-économie de la culture

Quelle politique culturelle pour la France ?
www.coe.int/t/dg4/cultureheritage/culture/Compendium/Comp_flyer_jan12_fr.pdf
Festivals & sociétés en Europe XIXe-XXe siècles
wp-content/uploads/2012/01/2011-01-ConventionDiversiteCulturelle.pdf
_ressources » Politiques publiques
Accueil : Portail
European Expert Network on Culture (EENC)
La consommation culturelle des Français se transforme La consommation culturelle des Français se transforme Le département des études, de la prospective et des statistiques (Deps) du ministère de la Culture publie les résultats d’une étude intitulée "Dépenses culture-médias des ménages en France au milieu des années 2000 : une transformation structurelle". Celle-ci s’appuie sur l’analyse régulière de la structure des dépenses que les ménages français consacrent à la culture et aux médias. Elle compare plus particulièrement les résultats de la vague 2006 – juste avant la crise économique mondiale – à ceux de 2001. Les résultats mettent en évidence une baisse des dépenses correspondantes, passées de 4,5% du budget disponible des ménages en 2001 à 4% en 2006. Au-delà de la question de la part de la consommation culturelle, l’étude montre aussi, malgré le maintien d’un certain nombre de "régularités structurelles", l’influence considérable de la révolution numérique sur la structure des dépenses culturelles et médiatiques des Français.
La mission Cnar Culture La mission Cnar Culture Le CRDLA Culture s’est constitué en juillet 2004 pour apporter un appui au réseau des Dispositifs Locaux d’Accompagnement (lire la présentation des DLA). Le CRDLA Culture est composé de fédérations professionnelles nationales du secteur associatif de l’art et de la culture, regroupées notamment au sein de l’Union fédérale d’intervention des structures culturelles (Ufisc) et de la Coordination des fédérations et associations de culture et de communication (Cofac). Des organismes associés, en particulier des centres de ressources, sont également signataires de ce “contrat d’association” pour participer aux travaux, et apporter au CRDLA Culture des avis consultatifs.