background preloader

Entrepreunariat culturel

Facebook Twitter

Rencontres Professionnelles sur l'entrepreneuriat culturel et créatif. La Coursive Boutaric présente, en partenariat avec l'ESC Dijon-Bourgogne, des rencontres professionnelles autour du thème : " Encourager l'entrepreneuriat culturel et créatif : un investissement d'avenir pour les territoires ".

Rencontres Professionnelles sur l'entrepreneuriat culturel et créatif

Les industries culturelles et créatives occupent une place croissante dans notre économie. Un constat appuyé par plusieurs études qui prouve la réalité de l'existence d'un secteur économique à part entière et conforté par une prise en compte au niveau national. C'est dans cette dynamique que la Coursive souhaite inscrire ces Rencontres. Ces deux journées de réflexions s'articuleront autour de deux grands axes : – L'entrepreneuriat culturel et créatif, ressource du/pour le territoire – Cycle de vie de l'entrepreneur culturel et créatif Des problématiques liées au territoire, à l'innovation, à l'emploi, aux activités seront abordées avec pour objectifs de : Programme A venir prochainement. Informations pratiques.

Structures juridiques

Producteur / Tourneur. Dispositif d’appui très petites entreprises du spectacle vivant. Agent artistique. Editeur. Producteur Disque. Profession Manager. Rencontre sur les financements privés. Cette rencontre a eu lieu le mardi 4 novembre 2014 à La Source (Fontaine, Isère).

Rencontre sur les financements privés

Objectif : Questionner son modèle économique, compléter ses budgets par d'autres types de financements que les subventions publiques et les ressources propres est-ce possible ? Le mécénat, les fondations ou le financement participatif peuvent-ils être activés sur le moyen terme ? Peuvent-ils devenir de réels leviers budgétaires pour réaliser vos projets ? Que recherchent ces nouveaux financeurs dans cette démarche ? 12. Marchés publics, subventions & services culturels : synthèse juridique (jan 2012) Les formes de partenariat entre associations et puissance publique évoluent depuis quelques années : d’une part, le recours à la commande publique, notamment dans le cadre du Code des marchés publics, devient de plus en plus fréquent ; d’autre part les modalités de subventionnement des associations sont impactées par la répercussion, en droit français, des nouvelles règles européennes encadrant les aides d’Etat.

12. Marchés publics, subventions & services culturels : synthèse juridique (jan 2012)

Pour le secteur culturel notamment, la question se pose : la passation de marchés publics risque‑t-elle de devenir le principal mode de contractualisation entre associations et collectivités, reléguant ainsi les conventions de subvention au rang d’exception ? La transposition du droit communautaire qui s’impose à l’Etat français, doit-elle laisser craindre une généralisation et une multiplication des recours à la commande publique, ou une requalification de certaines subventions en marchés publics ? Le contrat 0-6-3 (ou le 360º inversé) English Ce modèle a été développé conjointement par Guillaume Déziel, Mathieu-Gilles Lanciault et Virginie Berger aux fins de participer à Rethink Music.

Le contrat 0-6-3 (ou le 360º inversé)

Tout le monde connaît le contrat 360º; ce contrat apparu il y a quelque années visant à permettre aux maisons de disques d’exploiter toutes les sphères de l’artiste afin de générer plus de revenus. En fait, la vraie raison de l’apparition d’un tel contrat était de pallier aux pertes liées à la chute de 58,4% des ventes de disques depuis l’an 2000. Telle une banque, la compagnie de disque «Major» qui signe un artiste en contrat 360º prend en garantie tous les droits de l’artiste, les exploite, génère des revenus et le partage avec l’artiste (au-delà du remboursement des dépenses de production et de mise en marché).

Et si le contrat 360º était renversé au profit de l’artiste? L’image artistique (Band Brand) est une valeur perceptive qui se monnaye. Artistes : voici le contrat 063 Un succès en attire un autre L’industrie devra s’ajuster. Arcade-paca. Hors arborescence : Focus (en cours) : ENTREPRENEURIAT CULTUREL, MUTATIONS ÉCONOMIQUES ET NOUVEAUX ACTEURS L'entrepreneur culturel est-il un entrepreneur comme les autres ? Publié le mardi 13 mai 2014 Article « Il n’est pas facile en France d’être un entrepreneur dans le secteur de la culture alors même que la création [artistique] a besoin de nous !

Hors arborescence : Focus (en cours) : ENTREPRENEURIAT CULTUREL, MUTATIONS ÉCONOMIQUES ET NOUVEAUX ACTEURS L'entrepreneur culturel est-il un entrepreneur comme les autres ?

» C’est le constat posé par Steven Hearn, fondateur de l’agence d’ingénierie culturelle 3e Pôle. C’est d’ailleurs pour appréhender ces problématiques qu’Aurélie Filippetti, ministre de la Culture et de la Communication, et Fleur Pellerin, alors ministre déléguée chargée des petites et moyennes entreprises, de l’innovation et de l’économie numérique, lui ont confié en 2013 une mission de réflexion et de recommandation sur le développement de l’entrepreneuriat culturel. L’objectif : « identifier les freins au développement de ces entreprises qui accompagnent et facilitent la création, rendent possible sa diffusion, en imaginent la transformation ».

Entrepreneuriat culturel : notion récente, préoccupations anciennes Le secteur culturel n’a pas attendu les années 2010 pour s’interroger sur ces questions. Conception, management et communication d_un projet culturel. Développer un projet culturel. Développer un projet culturel. E-Books de la culture.

Aide à la réalisation du budget prévisionnel d'un projet associatif. 01.

Aide à la réalisation du budget prévisionnel d'un projet associatif

Agence Web 02. Studio PAO 03. Imprimerie 04. Marketing Direct 05. PLV & Affichage 06. Bric à Brac >> Espace Associations Espace Associations La vie associative contribue à notre richesse et à notre diversité culturelle.