background preloader

La cité des sens - Jean-Claude Pompougnac

Facebook Twitter

A partir de quels principes légitimer l’action publique en faveur de la culture. C’est le titre de la rencontre qui vient d’avoir lieu à Belfort et qui reprend certaines expériences fondées sur de « nouvelles » manières d’appréhender l’action culturelle, déjà ici largement évoquées.

A partir de quels principes légitimer l’action publique en faveur de la culture

Résultats et défis d’une année de démarche interdépartementale d’observation et d’évaluation des politiques publiques au regard des droits culturels Un large mouvement participatif autour des droits culturels s’est développé en 2013 dans quatre départements. Dans le cadre d’une démarche de recherche-action appelée Paideia 4D, des équipes intersectorielles ont collecté plus de 110 cas d’école afin d’analyser leurs actions, leurs dispositifs ou leurs métiers au regard des droits culturels. 15 rencontres départementales ou interdépartementales ont rassemblé plus de 900 personnes.

De l’avis général, les travaux engagés confirment l’intérêt de cette approche. Innover dans les politiques publiques en réalisant les droits culturels. Par définition, une politique publique est généreuse. Agenda 21, paroles et musique. Il y a une semaine se terminait, en Ile-de-France la série des forums ouverts Culture et développement durable, organisés selon une démarche qui aura fait une large place à « l’intelligence collective » Démocratie culturelle- démocratie participative Les initiatives collectives face aux institutions Cultures et citoyenneté, quelques pistes pour contribuer à la participation citoyenne Comment rendre plus démocratique l’organisation des structures culturelles ?

Agenda 21, paroles et musique

Culture (s) et politique (s) : les fils d'actualité.. 20 octobre 2011 4 20 /10 /octobre /2011 19:47 En cliquant sur le bouton ci-dessous accédez à ma veille d'informations sur Scoop It vous pouvez aussi consulter les autres flux Scoop It auxquels je suis abonné : Culture & Communication de Sophie Païta Dans les restes du monde de Laure Leforestier Théâtre in et off de Martine Horowitz Silber Idées et débats de Marc Vasseur.

Culture (s) et politique (s) : les fils d'actualité..

Deux ou trois choses que je sais d'elle... sur la médiation culturelle. La Cité des sens poursuit son entreprise de mise en perspective des nombreuses et (parfois intéressantes) tribunes et contributions publiées cet été dans le double contexte : - des routines saisonnières, les discussions sur la « culture » s’épanouissant ordinairement dans la douce chaleur des festivals - de la conjoncture crée par perspective de la campagne présidentielle.

Deux ou trois choses que je sais d'elle... sur la médiation culturelle

Revenons sur le dossier déjà cité ici du magazine La Terrasse et sur un entretien avec Jean Caune. Dans “La démocratisation culturelle, une médiation à bout de souffle”*, vous prenez acte de l’achèvement d’une histoire de la démocratisation culturelle. Pouvez-vous revenir sur les principaux éléments de cette analyse ? Jean Caune : Dans les années 1960, l'avènement d’une démocratisation culturelle a été confié au pouvoir de l'art. Lire l’entretien. Facebook. - Jean-Claude Pompougnac. Jean-Claude Pompougnac. Jean-Claude Pompougnac (ep2c): ses vidéos. Jeanclp1. Jeanclp1. La cité des sens. La diversité culturelle #2.

La diversité culturelle #3. 5 novembre 2011 6 05 /11 /novembre /2011 10:00 Je voudrais d'abord dire que « diversité culturelle » fait partie de ces mots « gentils » qui s'accommodent de tous les usages que l'on veut bien leur faire tenir, sans jamais se rebiffer.

La diversité culturelle #3

On pourrait dire « mots éponges » qui absorbent et restituent au gré des circonstances les sens attendus sans émettre d'opposition. C'est aussi un mot mystère dont la valeur « universelle » reste camouflée, évitée, presque enfermée dans une tour bien gardée par de bons soldats surtout soucieux de faire rimer « diversité » avec leur intérêt particulier. De ce point de vue, je dois bien avouer que les usages de « diversité culturelle » en France sont très « intrigants » par rapport aux engagements que nous avons pris en ratifiant les conventions Unesco sur le sujet. 1 Toute force politique confondue, on approuve les textes pour oublier aussitôt leur sens collectif.

Le genre et la culture. Voici un appel à projets qui m’avait échappé – à vous peut-être aussi d’ailleurs… L'information a été publiée le 16 septembre 2011 sur l’excellent site Calenda : (Copyright : « Appel à projet de recherche : le genre et la culture », Appel d'offres, Calenda, publié le jeudi 12 mai 2011, )

Le genre et la culture

Le spectacle vivant : secteur artistique et filière économique. Territoires et ressources des compagnies en France Première contribution une construction de repères sur le champ du spectacle, la recherche dont les résultats sont présentés ici a privilégié une approche par filière, à partir du modèle économique des compagnies, tout à la fois porteuses de projets et implantées sur un territoire.

Le spectacle vivant : secteur artistique et filière économique

L’approche interroge le lien entre la structure des ressources monétaires ou non monétaires des compagnies, le spectre de l’ensemble de leurs activités et leur distribution territoriale. Entre injonction d’excellence, ancrage local et rayonnement territorial, une typologie construite à partir des profils d’activité des compagnies de spectacle vivant permet de distinguer les compagnies selon l’origine de leurs ressources et la diversité de leurs activités.

Lectures pour tous. Pour ce début d’année, une jolie moisson de nouveautés, parues ou à paraître en janvier (et même des publications antérieures mais qui font écho aux centres d’intérêt de ce blog).

Lectures pour tous

J’imagine que nul ne m’en voudra de ne pas surfer sur la vague du mainstream et de ne pas alimenter le buzz organisé par l’auteur lui-même autour du « sarkozysme culturel ». Commençons donc par les choses sérieuses, le ministère de la culture lui-même. Ou plutôt le (futur) ministre : Comment parler simplement des enjeux de la culture, de l’indispensable utopie qui guide nos projets comme des contradictions qui nous assaillent ? Jean-Gabriel Carasso emprunte, avec humour et perspicacité, le fauteuil du ministre de la Culture pour imaginer les principales interventions qu’il aurait à faire : au Conseil des ministres, à l’Assemblée nationale, dans la presse, devant les élus, face aux professionnels... Editions de l’Attribut. Les politiques culturelles au miroir des sciences sociales. La Cité des sens poursuit son exercice de mise en mémoire et en perspective des nombreuses et (parfois intéressantes) tribunes et contributions publiées cet été dans un double contexte : - au titre des routines saisonnières, les discussions sur la « culture » s’épanouissent ordinairement dans la douce chaleur des festivals - plus exceptionnellement, à l’occasion de la campagne présidentielle déjà engagée.

Les politiques culturelles au miroir des sciences sociales

Retour sur un des textes qui a plutôt bien circulé sur les réseaux sociaux ; j’en donne le début et la fin pour susciter l’envie de le (re) lire dans son entier. Politiques culturelles. Pompougnac Jean-Clau (@jeanclp) sur Twitter. Un billet d'humeur, ça ne se refuse pas! C’est bien volontiers que je vais participer, la semaine prochaine, à Lyon, aux Premières assises régionales Culture et Régions, organisées par l’Association des Régions de France (A.R.F.).

Un billet d'humeur, ça ne se refuse pas!

C'est tout de même moi, alors directeur d'ARCADI, qui ai été à l’initiative, il y a quelques années déjà, comme le temps passe..., d’un premier travail de repérage sur les différentes politiques de toutes les Régions en matière de spectacle vivant, travail confié à l’OPC et conduit en partenariat avec l’ARF. Mais non, rien, de rien, c’est payé, balayé, oublié…, je ne regrette rien. Il est possible de télécharger ici le programme de ces deux demi-journées dans lequel on peut lire :