background preloader

UE

Facebook Twitter

10 FAITS qui montrent comment les multinationales achètent la politique européenne. L'UNION EUROPÉENNE EST-ELLE DÉMOCRATIQUE ? Ni pause ni doutes pour les partisans d’une Europe fédérale, par Antoine Schwartz (Le Monde diplomatique, septembre 2014) A deux pas du Panthéon, à Rome, M. Mario Monti nous reçoit avec courtoisie dans son bureau de sénateur à vie du Parlement italien. L’homme incarne cette élite experte qui gouverne en Europe au nom des lois de l’économie. Tour à tour commissaire européen, conseiller de Goldman Sachs, président du think tank Bruegel, celui que l’on surnomme « il Professore » a aussi occupé dans son pays les fonctions de président du conseil des ministres, chargé entre novembre 2011 et avril 2013 d’un « gouvernement technique » destiné à rassurer les marchés financiers en pleine crise monétaire.

Que pense-t-il du projet d’une Europe fédérale, c’est-à-dire d’un Etat européen fédérant ses Etats membres ? « Si je devais qualifier ma position, je dirais que je considère le fédéralisme, donc l’Europe fédérale, comme une étoile polaire, un point de référence élevé qui doit guider l’action concrète et politique, mais avec selon moi pragmatisme et gradualisme. » Pragmatisme, car, selon M.

Influencer les décideurs. Le-veilleur.com - Évasion fiscale : La Panama-scarade continue.

Police européenne

Traité transatlantique. Création de l'UE. L'Euro. UPR. Économie. Surveillance. Le M.E.S. Les conseillers auprès de l’UE préconisent le recours à l’armée pour combattre les grèves et les manifestations. » [IMPORTANT Ils ont gagné : la guerre (économique) va commencer avec la Russie] Moscou : “Nous avons honte pour l’Union européenne” Voici en exclusivité, grâce à la mobilisation des lecteurs du blog, la traduction du très violent communiqué du Ministre des Affaires étrangères de la Russie de ce jour (il a 5 heures, non encore disponible en anglais…).Bravo “l’Europe, la paix” ! Il est évident qu’en prenant des sanctions infamantes et humiliantes sans des preuves solides envers un grand pays, on a de sérieux retours de bâtons. Surtout quand on se décide à imposer des sanctions visant à déstabiliser gravement son économie. (Et quel sens du timing juste 100 ans après…)Comme le souligne “Le Point” : “Les sanctions concernant le secteur financier sont celles qui auront le plus de conséquences macroéconomiques, avec un risque accru pour la croissance et une pression à la baisse qui va se poursuivre sur le cours du rouble”, a estimé la société d’investissement VTB Capital.”

On peut remercier les “génies” comme le MAE suédois, Carl Bildt qui réagit : Lobby or not lobby #DATAGUEULE 3. Zapping : 35 ans de promesses d'Europe sociale. ISDS : Une disposition scandaleuse approuvée en douce par le parlement Européen avant les élections. L'arnaque de l'Union Européenne. L'arnaque du siècle = union européenne , union soviétique, dictature, destruction de l europe et génocide des peuples Première vidéo d'une série de zappings sur quelques sales affaires, des affaires d'État français principalement. Découvrez ou redécouvrez, à travers ces vidéos, plusieurs dizaines d'années de mensonges par ceux qui nous gouvernent, de manipulations, d'abus de pouvoir, de corruptions et de criminalités... J'ai réalisé de simples montages utilisant des archives de youtube pour nous rappeler que nos gouvernants sont des escrocs et que l'article 35 de la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen doit être appliqué...

Cette première vidéo est sur le thème de l'Europe. Il n'est pas évident de ne pas évoquer les pays membres, la crise financière et la mondialisation quand on aborde le sujet de l'Union Européenne. Mais ces quelques minutes démontrent que les peuples européens sont victimes d'escroqueries...​ L’UE va financer des agents pour contrer les eurosceptiques sur Internet. Le Parlement européen va débourser environ 2,5 millions d’euros environ pour lancer une armée de "trolls (link is external)" sur Internet, et en particulier les réseaux sociaux comme Facebook et Twitter pour lutter contre l’euroscepticisme en vue des élections de 2014.

C’est le Daily Telegraph (link is external) qui a révélé l’information le 3 Février 2013. Le journal a eu accès à des documents confidentiels qui révèlent la planification d’une campagne sans précédent de réorientation de l’opinion publique, avant et pendant les élections de juin 2014. Au cœur de cette nouvelle stratégie : "des outils de contrôle de l’opinion publique" destinés à déterminer si certains débats de nature politique ayant lieu entre participants des médias sociaux et autres blogs sont susceptibles d’attirer l’attention médiatique et publique.

Une attention toute particulière doit être accordée, nous dit-on, aux pays qui ont connu une montée de l’euroscepticisme. Désobéissons à l’Union européenne. Quand un économiste démissionnaire de la BCE appelle à la sortie de l’euro (et de l’UE) En des temps plus heureux, dont certains d'entre nous se souviennent encore, les Français ont joui d'un haut niveau de protection sociale et d'un niveau de revenus honorable. Nous n'en avions pas alors conscience, tant cette situation nous paraissait aller de soi et être acquise. Mais elle ne l'était pas, c'est maintenant devenu manifeste. C'est à la politique de « mondialisation inévitable » que nous devons cela. Son principe est de mettre les travailleurs français, avec leurs bons niveaux de salaires et de protection sociale, en concurrence directe avec les travailleurs de pays dont les standards sont largement inférieurs dans ces domaines.

Deux choses s'ensuivent mécaniquement : (1) une diminution des acquis sociaux et des revenus des travailleurs français ; (2) une explosion du chômage. Si une autarcie totale n'est ni possible, ni souhaitable, davantage d'autosuffisance est non seulement souhaitable, mais aussi possible. Mais ce calcul repose sur la valeur officielle de l'inflation. Rappel et récapitulatif : Élections européennes.

- Le Parlement européen de Strasbourg est une baliverne de démocratie et l'Union européenne une vaste imposture ; très largement fantasmée qu'il s'agisse de la glorifier comme un "avenir radieux" de paix et d'amour entre les Peuples ou d'en faire la cause de tous les malheurs de notre temps. (bourgeoisie monopoliste)des États qui pilotent la "construction", en premier lieu le "couple" franco-allemand, pour dominer et exploiter les petits pays (de l'Est et des Balkans, Grèce, Chypre, Portugal, "Espagne") et au-delà le "Tiers-monde" ; et pour "peser" sur la scène internationale face aux puissances-continents (États-Unis, Russie, Chine). pour cause d'"austérité" (en Grèce, en "Espagne ou ailleurs), ou pourquoi pas des victimes carbonisées de la Maison des Syndicats à Odessa.

Bref : à votre imagination ! C'est là la seule réponse authentiquement révolutionnaire à cette mascarade quinquennale de démocratie. Ces quatre points posent, à notre sens, les choses de manière suffisamment claire. Nigel Farage: les pays méditerranéens sont au niveau des pays du tiers-monde. SURPRISE ! L’Union Européenne autorise la peine de mort ! L’Europe rétablit la peine de mort. Mais oublie de prévenir les peuples européens de ce rétablissement. Elle ne la rétablit pas pour les pédophiles ou les crimes de sang , non , ceux-là resteront exemptés de peine capitale ; elle la rétablit pour le crime de contestation sociale… plus précisément : c) « pour réprimer, conformément à la loi, une émeute ou une insurrection. » Je vous laisse prendre connaissance de ce texte surréaliste publié au Journal Officiel du 14 décembre 2007, dans la plus stricte omerta médiatique.

Le Journal officiel ci-dessous est tout à fait consultable sur les sites officiels de l’Union Européenne. Citation : 14/12/2007, Journal officiel de l’Union européenne, C 303/17 FR Les explications qui figurent ci-après ont été établies initialement sous la responsabilité du praesidium de la Convention qui a élaboré la Charte des droits fondamentaux de l’Union Européenne. A) article 2, paragraphe 2, de la CEDH : 1. Lire la suite de l’article sur Mediapart. Sept pays de la zone euro dépasseront les 100% de dette publique cette année.

Les déficits publics de l'Union Européenne (UE) diminuent. Le vice-président de la Commission Siim Kallas en est certain. Mais même s'ils continueront de se réduire, pour atteindre en 2014 2,5% du Produit intérieur brut (PIB) dans la région, la dette publique elle, ne connaît pas encore d'embellie. Les deux indicateurs des finances publiques ne sont pas encore au meilleur de leur forme. La faute à trois années de récession dont l'Union européenne sort tout juste. Les politiques d'austérité font mal à la croissance Les mesures d'austérité ne sont pas étrangères à cet endettement persistant des Etats. Les baisses des dépenses demandées aux pays de l'UE provoquent en effet une baisse de la croissance voire une contraction du PIB. L'Union Européenne a ainsi renforcé depuis la crise de 2008 sa politique de gestion des déficits et de maîtrise budgétaire pas une baisse importante des dépenses publiques.

Et la dette publique continue de se creuser La France épargnée, mais en hausse. Le 25 mai, on va gagner ! Mardi 20 mai 2014 2 20 /05 /Mai /2014 22:02 La plupart des sondages prévoient une abstention record de plus de 60% pour les prochaines élections du « parlement » européen. Et c’est tant mieux. L’Union européenne est régie par des traités. Celui de Rome (1957) est économiquement libéral. Il érige la « libre concurrence » en principe intouchable. Quelques années auparavant, la CECA (Communauté européenne du charbon et de l’acier) avait mis en libre concurrence le charbon de France et celui de la Ruhr.

Et comme le charbon de la Ruhr est bien plus facile à extraire que celui des bassins miniers français, parce qu’il est enfoui moins profondément et en couches plus épaisses et plus régulières, il était facile de prévoir ce qui allait arriver aux mines de Lorraine, du Nord-Pas-de-Calais et du Tarn. Les tours de vis des traités de l’U.E. La fiction d’un « parlement européen » Alors, à quoi servent les eurodéputés ? PARF comme Payés À Rien Foutre ! Franz Lieber. Etude sur la sortie de l’Euro – « Un aveu » par Jaque Sapir. La peste, une pluie d’astéroïdes, l’extinction du soleil voir pire de l’inflation, si on en croit les eurolatres et les médias qui matraquent leurs « arguments » en boucle la sortie de l’Euro serait une catastrophe.

L’économiste J Sapir, s’appuie – indépendamment de ses études propres sur le sujet fort pertinentes – s’appuie sur des études de différentes banques centrales européennes qui ont planché sur des scénarios de sortie de l’euro, et notamment la banque centrale des Pays Bas pour tordre le coup à ces idées reçues dans un article intitulé fort à propos « L’aveu »: Une nouvelle est passée quasiment inaperçue vendredi dernier, c’est l’annonce faite par le gouverneur de la Banque centrale des Pays-Bas, M. Klaas Knot, que son institution avait préparé un « plan d’urgence » (a contingency plan) pour une sortie de l’Euro en 2012. Cette nouvelle n’a rien d’étonnant, et elle confirme ce que l’on sait de diverses sources. Graphique 1 Croissance depuis 2000 (indice 100) Graphique 2. 26 mars 2014. Mes chères contrariennes, mes chers contrariens ! Sarkoléon, lorsqu’il était au pouvoir, avait déjà amorcé un rapprochement notable de la France avec les États-Unis notamment en faisant réintégrer l’OTAN à notre pays traditionnellement « indépendant » et servant de lien entre les USA et l’Union Soviétique.

C’était l’héritage qui a peu ou prou perduré jusqu’à la fin du deuxième mandat de Jacques Chirac de la politique étrangère initiée par le Général de Gaulle. Lors de son voyage aux États-Unis, François Hollande est en réalité allé faire « allégeance » auprès du « saigneur » américain. Plusieurs bonnes raisons existent et expliquent ce changement majeur dans la diplomatie française et qui transcendent les clivages politiques droite/gauche puisque l’on voit bien que ce qui a été initié par l’UMP est poursuivi et amplifié par le PS.

La France n’arrive à rien en Europe Or, depuis un mois, l’inflexion de l’attitude allemande est assez remarquable et elle est liée à deux éléments. Après le FMI et la Bundesbank, l'UE veut "mobiliser" votre épargne. L’Europe interdit la biopiraterie mais ne sanctionnera pas les multinationales spoliatrices. Les brevets déposés sur les végétaux font l’objet d’une compétition acharnée entre les multinationales. « Un médicament sur deux vient d’une plante », rappelle le chercheur Pierre Johnson [1]. « Cherchez l’erreur : 90 % du patrimoine biologique mondial se trouve dans les pays dits "en voie de développement", quand 97 % des brevets sont détenus par les pays industrialisés », alertait Catherine Grèze, eurodéputée EELV, en septembre 2012 dans les colonnes de Basta !.

Face à cette « colonisation des savoirs », le Parlement européen vient d’adopter le 11 mars un nouveau règlement pour lutter contre la « biopiraterie », c’est-à-dire l’appropriation d’une ressource génétique (ou d’un savoir lié à une ressource) par une entreprise ou un laboratoire sans accord ni rémunération du pays ou de la communauté locale qui les détient. Paradoxe : il y a trois fois plus de logements vides que de sans-abris. Constatant la faillite du monde moderne, nous devrions avoir honte d’être des humains à cette époque de l’histoire. En effet, selon le quotidien britannique The Guardian, l’Europe compte plus de 11 millions de logements vides. Largement de quoi offrir un toit aux 4,1 millions de sans-abris qui dorment dehors.

Pourtant, ces logements resteront vides jusqu’à ce qu’ils trouvent preneurs. De tout évidence, la gratuité ne dégage pas de profit, la pierre angulaire d’un système capitaliste où l’être humain a perdu sa place. Avec plus de 11 millions de logements vacants, l’Europe aurait largement de quoi abriter les 4,1 millions de SDF qui dorment dans les rues. L’accumulation des biens et des richesses D’autres parts, les « logements fantômes » fleurissent en France.

Conséquences inévitables du capitalisme en Europe, où il fait des ravages. L’immoralité du marché de l’immobilier La mondialisation continue de nous détruire. Il n’est jamais trop tard pour sortir de notre sommeil programmé ! Le scandale des 11 millions de logements vides en Europe. Plus de 11 millions de logements sont sont vides à travers l’Europe – assez pour loger deux fois tous les sans-abri sur le continent – selon des chiffres compilés par le Guardian et englobant toute l’UE. En Espagne plus de 3,4 millions de logements sont vacants [N.D.R : Merci la bulle immobilière], plus de 2 millions de logements sont vides en France et en Italie, 1.8 en Allemagne et plus de 700 000 au Royaume-Uni. Il y a également un grand nombre de logements vacants en Irlande , en Grèce, au Portugal et dans plusieurs autres pays, selon les informations rassemblées par le Guardian.

Beaucoup de ces logements sont situés dans de vastes lieux de villégiature construits durant la fièvre immobilière qui a conduit à la crise financière et ils n’ont jamais été occupés. Des militants ont déclaré que le « nombre incroyable » de maisons demeurant vides alors que des millions de personnes souffrent pour un abri était «un gaspillage choquant ». « C’est incroyable. Source : The Guardian. Selon la commissaire Viviane Reding, les Britanniques sont « trop ignorants » pour qu'on demande leur avis sur la sortie de l'UE. 11 février 2014 : le journal britannique à grand tirage Daily Mail vient de révéler ce matin les propos tenus par Mme Viviane Reding, Commissaire européenne de nationalité luxembourgeoise, vice-présidente de la Commission européenne, à l'occasion d'un débat public organisé à Londres et parrainé par l'UE sous le vocable de « Dialogue Citoyen ».

Je vous propose la traduction suivante de cet article dont la version originale est disponible sur le site Internet du Daily Mail : Viviane Reding, vice-présidente de la Commission européenne, a déclaré que le débat sur l'Europe en Grande Bretagne a été si « déformé » que les gens ne peuvent pas prendre une « décision éclairée » quant à savoir s'il faut ou non rester dans l'Union européenne. « Vous êtes sur le point d'avoir ( à prendre ) peut-être une décision nationale ? François ASSELINEAU. Selon la commissaire Viviane Reding, les Britanniques sont « trop ignorants » pour qu’on demande leur avis sur la sortie de l'UE. Yourope (Arte) – L’Europe est-elle une « Lobbycratie » ? De Gaulle avait compris avant tout le monde que l'UE était une arnaque. The Brussels Business.

JOSE BOVE LE PRO DICTATURE NOUS L'A MIS BIEN PROFOND_L'UE impose les OGM. La politique écologique de l'Union européenne. Crise financière : comment des « fonds vautours » commencent à attaquer l'Europe. Les gens vont vous pendre et ils auront raison... (parlement européen, 21/11/2013) Étienne Chouard - 10 raisons de sortir de l'Union Européenne. Scandale au Parlement Européen : Argent facile, champagne à gogo et autres privilèges. La Barge : Fin de l'Euro : Quelle alternative ? NDA / Jovanovic / Delamarche – Fin de l’Euro : Quelle alternative ? Au Parlement européen, aujourd'hui même, un vote dicté par les lobbies agrochimiques. Contre élection européenne. Europe : Rockefeller avait tout prévu ! Élise Lucet : “La directive ‘Secret des affaires’ met un pistolet sur la tempe des journalistes”

Stiglitz : les premiers qui quitteront l'euro s'en sortiront le mieux. « Les sanctions russes et européennes ne pourront durer que de 1 à 3 mois » Embargo russe : l'UE débloque 125 millions d'euros pour aider le secteur maraîcher.