background preloader

Désinformation

Facebook Twitter

Sans titre. "Erdogan interdit Shakespeare" : c'est faux. La fausse nouvelle sur "La Turquie légalise la pédophilie", dénoncée par le Hürriyet Daily News (voir la traduction dans notre blog) ayant fait long feu, voici donc "Erdogan interdit Shakespeare". L'invraisemblable méconnaissance de la Turquie et les fantasmes que ce pays et son président suscitent à l'Ouest de l'Hèbre ont une fois encore parasité l'information sur ce pays, où il se passe des choses autrement plus complexes, et aujourd'hui autrement inquiétantes. Non seulement Tayyip Erdogan n'y est pour rien (il a d'ailleurs probablement d'autres chats à fouetter), mais la "nouvelle" est simplement fausse.

Tout est parti d'une déclaration d'un responsable des théâtres d'Etat (rappelons qu'il y aussi des scènes privées en Turquie) indiquant que, après la tentative de putsch, "les scènes de Turquie s'ouvriront cette année avec du théâtre turc". Le journal de gauche soL a pris le soin de mener une enquête. Ep07 La desinformation - (pourquoi autant de trucs faux sur Internet) Comme l'évacuation de l'église Sainte-Rita a été instrumentalisée en 8 étapes. François Hollande renonce à la loi travail. Manuel Valls démissionne dans la foulée. Coup de tonnerre à L’Élysée: François Hollande annonce par communiqué, ce mercredi matin, le retrait du projet de loi travail. Manuel Valls, dans la foulée, dépose sa démission. Analyse. C’est un retournement tout à fait inattendu dans l’épopée de la loi travail : François Hollande annonce le retrait total du projet de loi par un communiqué de presse.

Il s’exprimera ce soir sur France 2, devant les français, pour expliquer cette décision. Dans la foulée, Matignon a publié la démission de Manuel Valls, conformément aux menaces qu’il avait proféré en mars dernier. Analyse Impossible de ne pas lire, dans ce coup d’éclat, une manœuvre politicienne du chef de l’état, lui permettant d’endiguer sa chute de popularité, avant l’élection de 2017. Loi travail : Ultime trahison pour les électeurs de gauche Ce projet de loi, dès son annonce, avait soulevé une vague de protestations sans précédent : La position du gouvernement n’était donc plus tenable. Hollande anticipe la censure du gouvernement La suite.