background preloader

Lobbying des industries

Facebook Twitter

Le pouvoir d'influence délirant des dix milliardaires qui possèdent la presse française - Basta ! À qui appartient la presse française ?

Le pouvoir d'influence délirant des dix milliardaires qui possèdent la presse française - Basta !

Le secteur de la presse en France est un grand Monopoly. Tout s’achète, tout se vend, les journaux, les télés, les radios. Quelques milliardaires se partagent le gâteau. Résultat : 90 % des quotidiens nationaux vendus chaque jour appartiennent à 10 oligarques ! D’après les calculs de Basta ! Cela pose plusieurs problèmes. Qui sont ces 10 milliardaires ? Ils sont cinq à faire partie du cercle des dix premières fortunes de France : Bernard Arnault, PDG du groupe de luxe LVMH (patron des Echos, du Parisien), Serge Dassault (Le Figaro), François Pinault (Le Point), Patrick Drahi, principal actionnaire de SFR (Libération, L’Express, BFM-TV, RMC), Vincent Bolloré (Canal+). Martin Bouygues, 30ème fortune de France, est propriétaire du groupe TF1. [Cliquer sur l’image pour agrandir] Conflits d’intérêts en pagaille Quelles sont les conséquences sur l’indépendance des médias ?

Autre problème, les proximités entre patrons de presse et politiques. @AgnèsRousseaux. «Le lobby du tabac est composé de trois acteurs: le Big Tobacco, les buralistes et Bercy» INTERVIEW- Marc Lomazzi publie Comment la mafia du tabac nous manipule, une enquête dans les coulisses du lobby cigarettier et ses méthodes peu recommandables pour gagner les politiques à une cause pourtant mortifère.

«Le lobby du tabac est composé de trois acteurs: le Big Tobacco, les buralistes et Bercy»

LE FIGARO: Vous publiez une enquête sur le lobby du tabac. Quels sont les acteurs de ce «système» que vous dénoncez dans votre livre? MARC LOMAZZI*: Le lobby du tabac est composé de trois acteurs unis par de puissants liens d'intérêts. Vous avez d'abord les «Big Four», les quatre multinationales qui contrôlent plus de 95% du marché français: Philipp Morris (Marlboro) British American Tobbacco (Lucky strike, Dunhill..), Imperial Tobbacco (Gauloises, News..) et Japan Tobbaco (Camel, Winston...). Vous avez ensuite les buralistes qui ont en France le monopole de la vente de cigarettes et passent un contrat de gérance avec l'Etat.

En quoi le terme «mafia» est-il approprié pour qualifier ce système? Leurs objectifs. Le lobby du tabac a plusieurs objectifs: Conserver un chiffre d'affaire leur permettant de survivre dans l'activité: Les buralistes veulent pouvoir conserver un chiffre d'affaire leur permettant de subvenir à leurs besoins et empêchant les fermetures de leurs établissements.

Leurs objectifs

En effet, dans les débits de tabac et dans les tabac-librairies, le tabac représentait 32% du chiffre d'affaire moyen HT (en 2011) et il représentait 42% du chiffre d'affaire moyen HT des café-tabacs. Ce tableau montre donc que le métier de buraliste est menacé par les fermetures d'établissement qui ont été très importante entre 2005 et 2006 (ce nombre de fermetures est en diminution depuis 2009). Comment le lobby du tabac influence-t-il les pouvoirs publics? Le lobbying interne. Il y a deux sortes de lobbying: le lobbying interne et le lobbying externe.

Le lobbying interne

Lobbying interne: lobbying direct par des contacts avec les interlocuteurs à influencer (gouvernement, parlementaires etc). Lobbying externe: ce type de lobbying comprend une gamme très large de stratégies utilisant des relais d'opinion pour faire pression sur les pouvoirs publics. Dans cette partie nous ne traiterons que du lobby interne, le lobby externe sera traité à la page suivante. Contacts avec des Parlementaires: Le lobbying externe. Lobbying externe: ce type de lobbying comprend une gamme très large de stratégies utilisant des relais d'opinion pour faire pression sur les pouvoirs publics.

Le lobbying externe

Le lobbying externe regroupe de nombreuses activité: Utilisation de la presse: L’industrie du tabac prétend agir en faveur de l’environnement mais ses pratiques vont à l’encontre de ce discours > Lire l'article L’influence de l’industrie du tabac pour mettre à mal les mesures de contrôle du tabac, en interférant à tous les niveaux de décision, est largement documentée et incontestable.Cette influence n’est nullement révolue, compte tenu notamment de la puissance dont bénéficie cette industrie, dotée de moyens financiers plus puissants que ceux de nombreux Etats.

Philip Morris poursuit son combat contre les législations anti-tabac. Philip Morris International (PMI) poursuit son bras de fer contre les législations anti-tabac.

Philip Morris poursuit son combat contre les législations anti-tabac

Après l'Australie et l'Uruguay, le fabricant de cigarettes a annoncé vendredi qu'il entendait contester devant la Cour européenne de Justice la nouvelle réglementation européenne sur le tabac. De quoi s'agit-il? PMI conteste la directive européenne adoptée le 3 avril dernier par le Parlement Européen dans le but d'harmoniser les règles de la vente de tabac au sein de l'UE. Celle-ci oblige notamment les fabricants de cigarettes à recouvrir 65 % de la surface des paquets avec des messages de type "le tabac tue" ou des "images choc" de poumons atrophiés. Ces mesures devront être appliqués d'ici à 2016 par les Etats-membres. Pourquoi saisir les tribunaux anglais? Le cigarettier d'origine américaine mais installé depuis quelques années en Suisse, affirme avoir porté l'affaire devant des tribunaux anglais qui se sont avérés être "un forum rapide et efficace pour les plaignants privés".