background preloader

E-BIZ

Facebook Twitter

Les leviers de croissance des e-marchands au coeur des Enjeux Ecommerce. Pour s'adapter à l'évolution des comportements d'achat et à la hausse des coûts d'acquisition, les marchands travaillent de nouveaux leviers de croissance et de rentabilité.

Les leviers de croissance des e-marchands au coeur des Enjeux Ecommerce

Les attentes des consommateurs sont en train de changer, affirmait ce matin McKinsey, en ouverture de la journée de conférences "Les Enjeux E-commerce 2012" organisée ce mercredi 20 juin par la Fevad, avec le concours de CCM Benchmark (éditeur du JDN). Pour le cabinet, la première tendance notable réside dans l'essor du smartphone, seul écran véritablement personnel, et dans celui de la tablette, qui devrait progressivement remplacer le PC. Le canal mobile est pour l'instant surtout utilisé rechercher des produits, mais a déjà une incidence réelle sur l'achat, notamment lorsque le mobile est employé en magasin.

D'autant que les consommateurs plébiscitent la praticité du multicanal.

NOTORIETE

Les e-marchands peinent à améliorer leur rentabilité. Qui sont les réseaux de business angels actifs dans l'ebusiness ? Modèles économiques L'épopée du réseau Internet - Saga - RÉTROSPECTIVE. Avant de se pencher sur l'économie de l'Internet, encore faut-il ne pas perdre de vue la dimension technologique native du réseau.

Modèles économiques L'épopée du réseau Internet - Saga - RÉTROSPECTIVE

La marketplace de Rueducommerce dépasse les 100 millions d'euros. L'e-commerçant publie un chiffre d'affaires 2011/2012 en baisse de 6,9% à 291 millions d'euros et poursuit le développement de sa place de marché, La Galerie.

La marketplace de Rueducommerce dépasse les 100 millions d'euros

Rueducommerce publie un chiffre d'affaires annuel en baisse de 6,9% sur son exercice clôturé le 31 mars dernier, à 290,9 millions d'euros contre 312,4 millions en 2010/2011. L'e-commerçant poursuit le pivot de son modèle économique de distributeur high-tech en marketplace généraliste : le volume d'affaires de sa place de marché La Galerie progresse de 38,9% sur un an pour atteindre 101,9 millions d'euros, contre 73,3 millions sur l'exercice précédent.

Les commissions encaissées par l'e-commerçant sur les ventes de sa marketplace s'élèvent à 8,4 millions d'euros, contre 5,4 millions en 2010/2011. Rueducommerce revendique en outre un taux de commissions en forte hausse grâce à l'évolution du mix produit de La Galerie, notant en particulier l'essor des univers textile et maison et jardin. L'e-commerce représentera 5% de la consommation des ménages en 2015. Le e-commerce devrait continuer à croître en moyenne de 15% par an en France jusqu'en 2015 pour atteindre 5,4% de la consommation des ménages, selon Xerfi-Precepta Le dynamisme du e-commerce aux particuliers en France semble peu sensible à la dégradation de la conjoncture économique.

L'e-commerce représentera 5% de la consommation des ménages en 2015

L'étude Xerfi-Percepta, intitulée "Les stratégies gagnantes dans l'e-commerce – Perspectives de croissance à l'horizon 2015, transformation du paysage concurrentiel, évolution des profils et attentes du consommateur : quels impacts sur les stratégies des e-commerçants ? ", indique que les ventes en ligne ont bondi de 22% en 2011 pour atteindre 37,7 milliards d'euros et 3,4% de la consommation des ménages. Sur la période 2012-2015, l'institut table sur une croissance moyenne de 15% par an : 18% prévus pour 2012, 16% pour 2013, 14% pour 2014 et 13% pour 2015. A cette date, le commerce en ligne devrait peser 66,7 milliards d'euros et représenter 5,4% de la consommation des ménages. Qui sont les comparateurs de prix les plus performants. Dans la mode, la maison, les loisirs, l'automobile et le BtoB, Effiliation a mesuré le taux de transformation et le chiffre d'affaires par clic des guides d'achat de chaque segment.

Qui sont les comparateurs de prix les plus performants

Palmarès. La régie conseil en affiliation Effiliation a suivi durant l'année 2011 la performance des campagnes de 350 e-commerçants sur 20 comparateurs et guides d'achat se rémunérant au clic comme à la performance, soit un total de 17,7 millions de clics. Chacune des cinq catégories étudiées fait apparaître des vainqueurs différents, Effiliation examinant à la fois le taux de transformation, qui révèle le pourcentage de clics générant une vente, et le chiffre d'affaires par clic, qui indique la valeur moyenne d'un clic et dépend également des produits commercialisés.

Les performances de l'email marketing secteur par secteur. 100 nouvelles idées de business pour s'enrichir -High-tech : une multitude de nouveaux services à vendre grâce à la révolution des réseaux sociaux et de l’Internet mobile. La ruée vers l’or a enrichi les fabricants de pelles et de pioches.

100 nouvelles idées de business pour s'enrichir -High-tech : une multitude de nouveaux services à vendre grâce à la révolution des réseaux sociaux et de l’Internet mobile

Dans le business Internet, c’est pareil : à l’heure où les entreprises repensent leur stratégie Web pour se mettre aux réseaux sociaux et aux applications sur mobile, les prestataires capables de les aider passent à la caisse… Adapter aux sites d’e-commerce les dernières innovations de l’Internet Toutes les trente minutes, un site de vente en ligne se crée en France ! Avec chacun la même obsession : attirer du monde et transformer un ­maximum de visiteurs en clients payants. L'e-commerce en croissance de 20% au 1er trimestre 2012. Le e-commerce français ne connaît pas la crise. Les ventes en ligne en France ont poursuivi leur forte croissance au premier trimestre, avec un chiffre d'affaires en hausse de 24%, à 11 milliards d'euros, malgré une dégradation de la consommation des ménages, selon le bilan trimestriel de la fédération du secteur jeudi 10 mai.

Le e-commerce français ne connaît pas la crise

"11 milliards en un trimestre, c'est autant que sur l'ensemble de l'année 2006", a souligné devant la presse Marc Lolivier, délégué général de la Fédération du e-commerce et de la vente à distance (Fevad). La croissance du e-commerce poursuit ainsi sur sa lancée de 2011, tirée par la mode/habillement et l'e-tourisme, et la prévision de 20% de progression en 2012 "reste valable", a dit Marc Lolivier, avec une perspective de 45,2 milliards d'euros en 2012 (et 72 milliards en 2015). 11% de cyber-acheteurs supplémentaires Les Français sont toujours plus nombreux à acheter sur internet.

"On est très rassurés: il n'y a pas d'essoufflement du tout, alors que l'environnement est pourtant très dégradé. (Avec AFP) Les ventes en ligne progressent de 24% au 1er trimestre 2012. L'acquisition de nouveaux contacts, la priorité des priorités - Tendances e-mail marketing. Les leviers d'acquisition clients passés au crible. Les 7 commandements d'une campagne d'acquisition clients réussie par Laurent Alexandre - Chronique e-Business. Acquérir de nouveaux clients n'est pas un exercice si compliqué si l'on prend bien garde à respecter les fondamentaux de l'achat d'espace et du médiaplanning.

Les 7 commandements d'une campagne d'acquisition clients réussie par Laurent Alexandre - Chronique e-Business

Avec le media Internet, ce qui est fantastique c’est cette déferlante continue d’innovations et de nouveautés qui ne cesse de perturber théoriquement le rôle de conseil. La solution de facilité consistant à effectivement modifier la recette en intégrant en permanence de nouveaux ingrédients en espérant améliorer le résultat final. Cette course en avant est totalement contre-productive car l’empilage est souvent indigeste surtout quand les fondamentaux sont oubliés voire méconnus et que les équipes medias digitales se reposent sur une certaine forme de paresse intellectuelle et méthodologique notamment en ce qui concerne le display. Un peu caricatural mais tellement vrai… Et pourtant il est si facile de bâtir un manuel de médiaplanning efficace en 7 points : 1) Sur ta cible, tu t’interrogeras et son comportement tu analyseras.

Comment Showroomprivé a recruté 100.000 membres sur Facebook. Les marges dans le E-Commerce E. Quelles sont les marges dans le E-Commerce?

Les marges dans le E-Commerce E

C’est une question qui revient souvent quand je discute de mon métier avec des gens qui ne sont pas dans l’Internet. Et c’est vrai que je me souviens me l’être beaucoup posée aussi au tout début de mon immersion dans l’ecommerce, alors que je travaillais pour PowerBoutique (Coucou les gars ! Ça va ?). Après des dizaines de conversations avec des ecommerçants, des fournisseurs, des eBayeurs et des « je-me-lance-demain-dans-le-ecommerce », je pense avoir à l’esprit un spectre assez réaliste de ce qu’on peut attendre comme marge suivant le secteur. Here are my two cents (la référence prise est le prix TTC public Internet) : 1/ Dans l’informatique, comptez 3%, voire 5%. 2/ Dans l’électroménager, comptez 8%. Le retour d’expérience d’un site d’appareil à raclette nous intéresserait tous (je ne force la main à personne… L'ecommerce sur abonnement va bientôt déferler.

"Il est possible de gagner de l'argent en vendant de l'informatique" Rentable depuis ses débuts, Materiel.net affiche 110 millions d'euros de chiffre d'affaires 2011, en hausse de 15% sur un an.

"Il est possible de gagner de l'argent en vendant de l'informatique"

Le fruit de la spécialisation du site, explique son fondateur. JDN. Comment parvenez-vous à enregistrer une croissance de 15% en 2011, en restant rentable, alors que le secteur du high-tech est morose et que les ventes de vos concurrents stagnent ou baissent ? Jean-Philippe Fleury. Nous opérons en effet sur un marché assez classique, celui des ordinateurs de bureau. Chez Materiel.net, la logistique, le marketing, la plate-forme... tout est géré en interne par nos 200 collaborateurs. Réseau Social d'Entreprise : 5 conseils pour accompagner le changement - Journal du Net Solutions.

Big Data : le cauchemar peut être au rendez-vous par Stéphane Duproz - Chronique Solutions. L'accès au Net partout, la multiplication des terminaux et des services numériques ont généré un phénomène baptisé "Big Data" ou "grosses données". Soit une inflation telle d'informations qu'il devient difficile voire impossible de les gérer dans des bases de données classiques. Pour les entreprises, le Big Data peut devenir un cauchemar, un "Fat data" ou au contraire une formidable opportunité si elles savent la saisir.Le cauchemar, on le perçoit bien : envahie par les données (à titre d'exemple, 3 milliards de documents sont échangés chaque mois sur Facebook), ne sachant comment les traiter, l'entreprise se contente d'investir dans des baies de stockage qui au fil des mois vont prendre l'apparence de ces kilomètres de linéaires d'archives papiers qui croupissent dans les sous-sols de certaines grandes entreprises et administrations.

Cette vision est un immense gâchis car une donnée qui n'est plus utilisée devient un poids et surtout un centre de coûts. Social - Digital Marketing Trends 2012 - Dave Chaffey. Marketing, médias sociaux, mobile... : 12 prédictions pour 2012. L'avenir des médias sociaux... J’ai découvert cette semaine sur Business Insider un billet intitulé « The Future Of Social Media Is… » où les auteurs ont demandé à 18 personnalités du Web de remplir les pointillés. Je vous propose donc une synthèse de ces différents avis, dont l’ensemble offre selon moi de bonnes pistes de réflexion sur le concept J’ai découvert cette semaine sur Business Insider un billet intitulé « The Future Of Social Media Is… » où les auteurs ont demandé à 18 personnalités du Web de remplir les pointillés.

Je vous propose donc une synthèse de ces différents avis, dont l’ensemble offre selon moi de bonnes pistes de réflexion sur le concept même de « médias sociaux », en y ajoutant un peu du mien pour tenter de cadrer la situation en mixant tous les points de vue. Et en commençant par le constat suivant : bien qu’il soit impossible de s’aventurer dans les innombrables simplifications (y compris graphiques ) et comparaisons Web 1.0 vs. Côté positif (?) Start-up : faut-il (vraiment) lever des fonds ? Le crowdfunding, une alternative pour lever des fonds. Quels financements publics pour une start-up ? Start-ups : les erreurs de recrutement à éviter. UpCload, start-up de l'année - A la rencontre des start-up berlinoises. Comment passer de start-up à petite entreprise ? 5 pistes par Youssef Rahoui - Chronique e-Business.

Le passage de l'étape de start-up à celle de petite entreprise se fait généralement la 3e année d'activité. Voici cinq pistes pour ne pas rater le coche. Une des raisons pour lesquelles une start-up peut échouer est, je crois, de ne pas savoir à quelle étape elle se trouve.Elle peut par exemple perdre son temps à lever des fonds alors qu’elle n’a pas de traction, investir prématurément dans le marketing alors que le service n’est pas prêt (Boo, Color…), monétiser trop tôt et laisser la porte ouverte à un concurrent, ou encore passer trop de temps à parfaire son produit, au mépris du marché (Duke Nukem Forever).Selon moi, les trois priorités d’une start-up sont la construction de l’équipe, du produit et du modèle économique afin de créer une cash machine.Ceci fait, il faut alors partir à la conquête du marché.

Mais comment ? Chiffrer la conquête de marché Dans l’esprit de beaucoup, et souvent avec raison, l’indicateur est le chiffre d’affaires.

BLOGS

WB.