background preloader

Techniques Video

Facebook Twitter

The Pepper's Ghost Illusion. Holograms: Seeing double - Features - Gadgets and Tech. Why?

Holograms: Seeing double - Features - Gadgets and Tech

Because she isn't real. She's a hologram. Miku was first created as a piece of Vocaloid – voice meets android – technology. Powered by Yamaha and developed by Japanese company Crypton Future Media, Hatsune Miku was basically a bit of software you could buy and create pop tunes on. Real-life singing was broken down into a bank of tiny snippets of sound, that could be reassembled to create any words and phrases, letting program users type in their own lyrics and hear them sung right back at them. Pepper Ghost: Early Visual Media - Optical effects - theatre - Phantasmagoria - Victorian. "The True History of the Ghost and all about Metempsychosis" With this title, Professor Pepper's little book explaines his clever Victorian theatrical effect, first published in 1890.

Pepper Ghost: Early Visual Media - Optical effects - theatre - Phantasmagoria - Victorian

Recently (1996), The Projection Box published a facsimili edition of this rare publication with a new additional introduction by Mervyn Heard, an authority on vintage Victorian optical entertainments. 25977ac.pdf. La maquette vue de l’esprit. Interview with Phillipe de Coen, artistic director of Feria Musica, and Bruno Renson, the extraordinary inventor-creator of different types of monumental structures and machines.

La maquette vue de l’esprit

Bruno Renson and Phillippe de Coen are currently facing the task of trying to devise the stage set for Daral Shaga, with only a few snippets of conversation, some doodles on a piece of scrap paper, and an enormous amount of crossings out and alterations to go on. What’s the main idea behind the stage set for Daral Shaga? P de C: The scenery is made up of several separate areas designed to give different levels of depth to the show. Gtts_pdf.pdf.

FANTASMAGORIE DE ROBERTSON. Parallèlement au développement de la lanterne magique, un genre nouveau fait son apparition à Paris au lendemain de la révolution de 1789.

FANTASMAGORIE DE ROBERTSON

C’est un certain Robertson qui, le premier, imagine de placer l’appareil de projection, non plus derrière le public comme cela se pratique habituellement, mais de l’autre côté de l’écran, voilant ainsi la source même de la lumière (1). C’est ce même Robertson qui anime ses spectacles et les entoure d’un halo d’ésotérisme, en se gardant bien de révéler à ses contemporains la nature du phénomène qui lui permet de faire bouger les ombres. C’est enfin et toujours Robertson qui déplace le Tout Paris à ses représentations du couvent des Capucins : la fantasmagorie vient de trouver ses lettres de noblesse. Théâtre d'ombres - ANIMARTE _ LE SPECTACLE VIVANT.

Theâtre optique

Video mapping. Kinect. Des images habitables. Depuis la fin du XIXe siècle, les images envahissent l’espace scénique, jusqu’à devenir aujourd’hui un phénomène très répandu.

Des images habitables

À la différence des « écrans sur la scène », pour reprendre le titre d’un ouvrage dirigé par Béatrice Picon-Vallin, la scène-image est la conversion de la scène en image, comme si la scène et l’écran se superposaient jusqu’à se confondre. Les acteurs sont immergés dans des images sans écran, en 3D, grâce à divers stratagèmes optiques, à des machines de vision.

L'acteur face aux écrans. Le numérique permet de nouvelles formes artistiques aussi bien à propos de la création d’une œuvre que de sa réception.

L'acteur face aux écrans

Au niveau des installations artistiques, le spectateur en interagissant, devient acteur de l’œuvre. Selon l’interface, il est plus ou moins présent et actif dans celle-ci. Certaines installations mêlent également monde réel et monde virtuel afin de trouver de nouvelles matières à la convergence de ces deux univers dont la limite devient de moins en moins perceptible. L’espace de la scène et du public prend une autre ampleur : les spectateurs se retrouvent souvent en immersion par rapport au spectacle sans possibilités d’interaction. Le « temps réel » est alors considéré autrement; c’est un « temps vivant » et partagé avec toute l’équipe. Nous prendrons l’exemple de quelques mises en scène afin d’essayer de comprendre, comment ces scénographies particulières apportent de nouvelles formes d’expression.

Arts numériques: lieux et institutions. Centre de création numérique - Centre d'art contemporain - Centre d'arts numériques - arts vivants - art contemporain Fées d'hiver est un lieu de création d'art contemporain, pluri-artistique, pluri-disciplinaire, interdisciplinaire. Fées d'hiver est l'or. Le spectacle vivant & Performances > maîtriser un nouveau langage.

Centre de création numérique - Centre d'art contemporain - Centre d'arts numériques - arts vivants - art contemporain Fées d'hiver est un lieu de création d'art contemporain, pluri-artistique, pluri-disciplinaire, interdisciplinaire. Fées d'hiver est l'or

LeCollagiste VJ. Acer annonce l'arrivée prochaine du vidéoprojecteur Acer P5307WB, un 4000 Lumens pour un ratio de contraste de 10000:1, une définition native de 1280x800 pixels compatible au 1920x1200 pixels, sur une dalle DLP 3D en 16:10, équipée en connectiques de 2 HDMI, 2 VGA, 1 RJ45, 2 USB, 1 S-Video.

LeCollagiste VJ

On le trouve sur le Net au prix maxi de 849 €. Une carte mémoire Share Smart Transcend TS32GWSDHC10 de 32 Go compatible WiFi en Class10. A quoi ça sert, et bien cette carte une fois dans votre caméra ou APN vous permettra de l'envoyer directement sur votre ordi, smartphone ou tablette, le mode Direct Share va activer le signal WiFi pour créer une connexion en Peer-to-Peer.