background preloader

Webbfc

Facebook Twitter

Site web : 10 conseils pour rédiger son cahier des charges. 1.

Site web : 10 conseils pour rédiger son cahier des charges

Quel budget prévoir pour son site web ? Quel est le budget moyen d’un site ? Il n’y en a pas. Un site peut coûter entre 3 000 euros et 300 000 euros. Petite commune ou conseil régional, les moyens ne sont pas les mêmes, les objectifs et les fonctionnalités non plus. 2. Combien de personnes dans la collectivité faut-il pour s’occuper à la fois du projet, puis de la gestion du site web quand il sera en ligne ? 3. Le maire veut son site avec le beau blason de la ville en page d’accueil, la direction de l’urbanisme veut publier des documents réglementaires, la direction de la nature estime qu’il est primordial de mettre en ligne l’étude sur la reproduction des dytiques dans les milieux aquatiques urbains … Mais qui s’est intéressé aux besoins des habitants ? 4. Le cahier des charges doit-il tout prévoir, "tout blinder" fonctionnellement et techniquement pour éviter les mauvaises surprises et être sur du résultat ?

5. Il existe de nombreux CMS, ou logiciels de gestions de contenus. Firefox bloque désormais les sites faiblement chiffrés. Mozilla vient de mettre à jour son navigateur.

Firefox bloque désormais les sites faiblement chiffrés

Firefox est désormais capable de bloquer les sites faiblement chiffrés. Mozilla s’inquiète visiblement pour la sécurité de ses utilisateurs et la célèbre fondation a ainsi décidé de partir en guerre contre les sites dont le chiffrement laisse à désirer. En effet, à l’heure actuelle, de nombreux sites utilisent encore des clés de chiffrement Diffie-Hellmann de taille insuffisante. Firefox n’affichera plus les pages des sites faiblement chiffrés L’éditeur a donc pris la décision de bloquer l’affichage de leurs pages dans Firefox afin de protéger les internautes. Dans les faits, le navigateur refusera tout simplement d’afficher les pages des sites hébergés sur un serveur ne disposant pas d’une clé de chiffrement d’une taille au moins égale à 1023 bits pour cet algorithme.

Lorsqu’il sera confronté à un cas de ce genre, alors il fera tout bonnement apparaître un message d’erreur : ssl_error_weak_server_ephemeral_dh_key. Google veut faire passer tout le web au HTTPS. Google est très favorable au web chiffré.

Google veut faire passer tout le web au HTTPS

En avril 2015, son responsable de la sécurité évoquait déjà le souhait de voir le trafic internet chiffré à 100 %. Et aujourd’hui, la firme de Mountain View commence à travailler pour que ce souhait devienne une réalité. En effet, Google vient d’annoncer qu’à partir de janvier 2017, il commencera à marquer des sites comme « non sécurisé » si ceux-ci n’utilisent pas le protocole HTTPS. L’HyperText Transfer Protocol est un protocole de communication client-serveur. Autrement dit, c’est grâce à celui-ci que votre navigateur peut communiquer et échanger des informations avec les serveurs des sites web comme Presse-Citron.

Dans un premier lieu (en janvier 2017), Google Chrome va marquer comme non-sécurisés les sites web qui transmettent des mots de passe ou des infos de cartes de crédit, mais qui n’utilisent pas le protocole HTTPS. « Actuellement, Chrome identifie le HTTP avec un indicateur neutre, explique Google. Sites tout nouveaux, sites tout beaux ? « Nous n'avons pas aménagé l'ancien mais reconstruit complètement notre site, explique Yves Bousquet, dir'com du conseil général de l'Eure.

Sites tout nouveaux, sites tout beaux ?

Qui n'avait que 2 ans pourtant ...Mais nous avions fait le choix d'un site d'actualité « chaude » avec un accès différé aux informations institutionnelles « froides ». Et çà ne marchait pas. Les gens ne trouvaient pas ce 2è niveau ». L'Eure, du coup, a pris un parti-pris ergonomique fort : une entrée rubriques en tête de la page d'accueil par pictos. Assez inhabituelle en institutionnelle et plutôt déroutante... « On craignait une perte de trafic comme lorsque nous avions changé il y a 2 ans, poursuit Yves Bousquet. Refondre un site donc vaut de prendre des risques. Autre étape à ne pas négliger, très en amont : réaliser en interne ce que l'on souhaite faire sur tout site web 2 : du collaboratif ! Les cinq innovations qui vont changer la communication publique.

Cms