background preloader

Indépendance

Facebook Twitter

Cher Facebook, je suis venu te dire que je m'en vais... Le témoignage d’une « single mom of two rowdy boys ».

Cher Facebook, je suis venu te dire que je m'en vais...

Décalage. Plus vous avez d’amis et plus vous vous enfermez dans une posture positive de vous-même qui finit par ne plus vous correspondre. Adieu Facebook Goodbye facebook TechSavvyButterfly - 27 juin 2012 - Blog personnel(Traduction Framalang : Lamessen, Goofy) Mettons les choses au point : ceci n’est pas une attaque au lance-flammes contre Facebook Cela dit, je réalise une petite expérience en désactivant mon compte Facebook. J’ai d’abord rejoint Facebook pour rester en contact avec un groupe d’amis que j’avais rencontrés sur un forum de vente directe. Ensuite, les connaissances des études supérieures, les contacts professionnels et la famille plus éloignée m’ont trouvé. Facebook était devenu un moyen d’améliorer notre communication plutôt que de la remplacer. Puis quelque chose a changé Mes amis n’y sont pour rien. Facebook est devenu moins personnel J’ai pris une décision Crédit photo : Geoff Livingston (Creative Commons By-Sa)

Un tiers des données personnelles stocké dans le cloud d’ici 2016. Gartner n’annonce pas la fin des disques durs ou du stockage physique mais bien une tendance qui continue de s’établir dans les mœurs des internautes.

Un tiers des données personnelles stocké dans le cloud d’ici 2016

Le stockage dans le cloud devrait prospérer jusqu’à atteindre 36 % des données stockées en 2016. A titre de comparaison, seuls 7 % des données numériques des utilisateurs étaient dans les nuages en 2011. « Historiquement, les consommateurs ont gardé l’habitude de tout stocker sur leurs PC, mais maintenant que nous entrons dans une ère post-PC, les consommateurs utilisent de plus en plus des terminaux multiples, souvent équipés d’appareils photos » explique Shalini Verma responsable de l’étude chez Gartner.

De l’espace pour les photos « Cela entraîne inexorablement une montée du contenu généré par les utilisateurs et une plus grande demande en espace de stockage. » Pour se donner un ordre d’idée, Gartner estime que l’espace total nécessaire au stockage des données personnelles des internautes atteignait 329 exabytes en 2011. FreedomBox. Commotion, le projet d'un Internet hors de tout contrôle. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Yves Eudes Un immeuble confortable et anonyme, au cœur de Washington, à quelques rues de la Maison Blanche.

Commotion, le projet d'un Internet hors de tout contrôle

Dans une enfilade de bureaux au fond du 5e étage, une vingtaine de jeunes gens, surtout des garçons, travaillent discrètement, dans une ambiance à la fois studieuse et décontractée. Cette petite équipe, composée d'informaticiens, de juristes et de sociologues, est en train de réaliser l'utopie suprême des hackers et des militants libertaires du monde entier : un logiciel permettant la création de réseaux sans fil à haut débit 100 % autonomes, qui fonctionneront sur les fréquences Wi-Fi, sans s'appuyer sur aucune infrastructure existante – ni relais téléphonique, ni câble, ni satellite. Ils seront mouvants, horizontaux, entièrement décentralisés et échapperont à toute surveillance, car le trafic sera anonyme et crypté. La subvention fédérale n'a pas suffi à transformer l'équipe de Commotion en fonctionnaires. Es sur les Moteurs de Recherche Généralistes. Site introuvable.