Tunisie

Facebook Twitter

Partis Politiques

Tunisie: des femmes craignent une islamisation de la société. La révolution tunisienne franchit une nouvelle étape. "Nous proclamons aujourd'hui l'entrée dans une nouvelle ère (...) dans le cadre d'un système politique nouveau qui rompt définitivement avec le régime déchu": le président tunisien par intérim Foued Mebazaa a annoncé jeudi soir l'élection le 24 juillet prochain, d'une "Assemblée nationale constituante" dont la première tâche sera de doter le pays de nouvelles institutions.

La révolution tunisienne franchit une nouvelle étape

Un pas que souhaitaient voir franchi une bonne partie des associations et des partis politiques qui tiennent le haut du pavé depuis la chute du président Ben Ali. Son discours a été bien accueilli, y compris par l'opposition la plus radicale et par la puissante centrale syndicale de l'UGTT dont l'un des dirigeants, Ali Ben Romdhane, a promis la fin des sit-in et grèves tournantes. Le président par intérim s'est aussi engagé, contrairement aux rumeurs, à poursuivre sa tâche au-delà de l'expiration du délai légal du 15 mars. TUNeZINE.

Gouvernements Post Ben Ali

Sihem Ben Sedrine. La couverture de l’éd. du 12 juin d’Elhiwar des derniers événements de Redeyef » Nawaat de Tunisie - Tunisia. Torture en Tunisie : Un ancien ministre s’exprime sur El Hiwar Ettounsi » Nawaat de Tunisie - Tunisia. Ed. 178 du 08/08/2008 (redif.) – Canal du Dialogue Tunisien (El Hiwar) Ed. 124 du 17/02/2008 (suite) – Canal du Dialogue Tunisien (El Hiwar) Pour résumer, en utilisant la formule consacrée, cet ancien ministre était « responsable mais pas coupable » quant à la pratique de la torture sur les citoyens tunisiens dans les locaux de l’administration tunisienne (cf. à la position 20:00).

Torture en Tunisie : Un ancien ministre s’exprime sur El Hiwar Ettounsi » Nawaat de Tunisie - Tunisia

Dur, dur, dur… d’être Maghrébin et républicain … » Nawaat de Tunisie - Tunisia. Tunisie: Plainte conte l’ATI… Bravo Zied El Heni… » Nawaat de Tunisie - Tunisia. Pour les explications concernant cette vidéo, voir :“Tunisie, le scandale de la 403 maquillée en 404“ (Cf. plus bas, en annexe, le texte du recours en justice de Zied El Heni à l’encontre de l’ATI) Je dois admettre que l’une des choses qui me mettent en permanence hors de moi, ce sont ces complaintes permanentes de nos «hommes politiques patentés » issus des forces démocratiques devant les ONG internationales, sans pour autant que le nécessaire ne soit fait localement.

Tunisie: Plainte conte l’ATI… Bravo Zied El Heni… » Nawaat de Tunisie - Tunisia

C’est mon appréciation en tout cas. Mise à jour du générateur de l’art tunisien de la langue de bois » Nawaat de Tunisie - Tunisia. En reproduisant quelques nouvelles formules du grand prêtre en la matière [MM du quotidien "La Presse de Tunisie"], voici une mise à jour du générateur de la langue de bois tunisienne.

Mise à jour du générateur de l’art tunisien de la langue de bois » Nawaat de Tunisie - Tunisia

Je reprends ci-bas la présentation de la version précédente : A partir de quelques articles de la presse tunisienne, l’on s’est amusé à dresser la liste des mots qui reviennent le plus fréquemment, tels que : «peuple, intérêt, changement, ambition, choix, demain, valeurs, décision, orientation, avenir, défi, peuple, initiative, etc». A la mémoire de ceux tombés pour la dignité des leurs… » Nawaat de Tunisie - Tunisia.

Ceux entre autres tombés le 9 avril 1938, ne l’ont pas simplement été pour un territoire ou un drapeau.

A la mémoire de ceux tombés pour la dignité des leurs… » Nawaat de Tunisie - Tunisia

Ils l’ont été pour que le territoire et le drapeau matérialisent leur dignité. Sans le respect scrupuleux des droits fondamentaux de chaque citoyen, il n’y a point de dignité. Et aussi longtemps que l’arbitraire des « tâa’limats » se substituera à l’autorité de loi, la souveraineté du Tunisien ne sera qu’illusoire. Revolt in Tunisia.

Vidéos

Tunisie Censure : De la sanction collective à la sanction judiciaire » Nawaat de Tunisie - Tunisia. Photo Rue89.com «rachida-la-grosse-pute@wanadoo.com, c’est l’adresse Internet à partir de laquelle [un] informaticien avait écrit à la garde des Sceaux» rapporte France Info.

Tunisie Censure : De la sanction collective à la sanction judiciaire » Nawaat de Tunisie - Tunisia

«Rachida Dati avait assez peu goûté l’insulte, et s’était constitué partie civile.» En présence de la victime R. Dati, le tribunal correctionnel de Paris a prononcé aujourd’hui une condamnation à 1 000 euros d’amende avec sursis. La différence entre une dictature et une démocratie (aussi imparfaite soit-elle), réside également dans le fait de pouvoir poursuivre les auteurs (et exclusivement les auteurs) des agressions verbales entre autres.

Un membre du Comité central du RCD, Mohamed Sakher El Matri, acquiert une villa au Canada pour 2 550 000 $ canadiens » Nawaat de Tunisie - Tunisia. En suivant l’URL publiée par Omar K, on découvre un PDF d’un journal local canadien mentionnant le nom d’un certain « Sakher Mohamed El-Matri », acquéreur d’une villa sise au 70 place du Belvédère à Montréal.

Un membre du Comité central du RCD, Mohamed Sakher El Matri, acquiert une villa au Canada pour 2 550 000 $ canadiens » Nawaat de Tunisie - Tunisia

Le quartier est aussi cossu que le montant de la transaction, soit 2 550 000 dollars canadiens. La liste des transactions immobilières publiée par le “Westmount Independent“ Il faudrait peut-être arrêter l’hypocrisie et demander des comptes à qui de droit » Nawaat de Tunisie - Tunisia. En parcourant cet après-midi Tunisnews (n°3284 du 21 mai 2009), je tombe encore sur un de ces articles débordant d’hypocrisie et de mauvaise foi.

Il faudrait peut-être arrêter l’hypocrisie et demander des comptes à qui de droit » Nawaat de Tunisie - Tunisia

Le genre d’articles qui reprennent à satiété les tartines du discours officiel tout en faisant mine de pointer les insuffisances du paysage médiatique tunisien : إن الخطاب الرسمي يحث على أن يذهب الإعلاميون في كتاباتهم إلى أبعد مما هو موجود، وهي دعوة صريحة إلى القطع مع الخوف، وإلى الثقة بالنفس وبقدرة البلاد على أن تُقدم النموذج في الإعلام مثل ما قدمته في الاستقرار السياسي وجودة الحياة وحسن التصرف في المال العام وغيرها.

« Censuré pour censuré », désormais Nawaat bloque la police de l’internet » Nawaat de Tunisie - Tunisia. Qui presse “le bouton”, quelle administration et à partir de quels locaux sont exercés les blocages illégaux des sites internet en Tunisie ?

« Censuré pour censuré », désormais Nawaat bloque la police de l’internet » Nawaat de Tunisie - Tunisia

Personne ne le sait ! Manifestement, depuis près de vingt ans, il s’agit de l’un des secrets les mieux gardés de Tunisie. Censure, Hypocrisie et Etat de droit : Lettre ouverte aux malentendants » Nawaat de Tunisie - Tunisia. Pourquoi une lettre ouverte aux malentendants ?

Censure, Hypocrisie et Etat de droit : Lettre ouverte aux malentendants » Nawaat de Tunisie - Tunisia

Peut-être parce que les myopes ont déjà tellement du mal à lire. Et que la fracture entre les discours politiques et ce qui se lit et s’écrit sur les supports dits libres, c’est-à-dire électroniques, il n’y a que les myopes qui n’arrivent pas à la voir. Une fracture où l’hypocrisie des discours est le maître mot (I), handicapant la marche vers l’Etat de droit (II). Et la censure dans tout cela s’avère être le révélateur cinglant de nos aberrantes contradictions. I. Tunisie censure : La confusion de l’aspect « apolitique » avec la « non-inféodation » ne peut être que malhonnête » Nawaat de Tunisie - Tunisia. Pour prendre l’exemple du blog collectif de Nawaat, nous ne sommes, tel qu’indiqué dans « l’à propos de blog », inféodés à aucun parti politique, ni mouvement ni ONG d’aucune sorte.

Pourtant, le blog respire, mange et suinte à chacun de ses recoins la politique. Et pour cause, nous avons eu droit à toutes les étiquettes, mais en vain tant nous sommes inclassables. La seule étiquette qui unit les participants au blog de Nawaat, c’est celle qui consisterait à relever que nous militons avec vigueur pour nos droits fondamentaux et que nous aspirons à des changements politiques profonds en Tunisie en faveur d’une vraie démocratie respectueuse de la personne humaine. Et la censure est au centre de nos préoccupations. Or, et pour revenir aux derniers événements en matière de lutte contre la censure en Tunisie, la confusion constatée entre l’aspect « apolitique » et la non-inféodation à un quelconque parti ou mouvement politique est intellectuellement et méthodologiquement malhonnête.

Quelques bookmarklets pour contourner la censure » Nawaat de Tunisie - Tunisia. ATTENTION Hormis le cas d’un accès par VPN, si vous visualisez cette page via un proxy, il est très probable que le code des bookmarklets soit altéré, donc non fonctionnel. En attendant des jours meilleurs, voici quelques bookmarklets pour aider un tant soit peu à vivre avec cette "chienne au front bas" (V. Hugo). Censure en Tunisie. Tunisie : la révolution des dignes #sidibouzid. "e-Revolution" in Tunisia.

Sites-Blogs