background preloader

Mur des réussites

Facebook Twitter

Julie Bednarek, biologiste reconvertie dans les musiques actuelles : « Les formations d’Issoudun ont été une seconde chance ! » – L'Ecole du Spectacle. « J’ai atterri dans la biologie un peu par hasard.

Julie Bednarek, biologiste reconvertie dans les musiques actuelles : « Les formations d’Issoudun ont été une seconde chance ! » – L'Ecole du Spectacle

Après un Bac S, je ne savais pas trop vers où m’orienter. Alors, j’ai suivi des études en biologie végétale – qui m’ont passionnée – et j’ai poursuivi jusqu’au doctorat, en physiologie et génétique moléculaires, tout en enseignant en parallèle. C’est en cherchant un contrat post-doctoral que j’ai compris que quelque chose clochait. » Ces jeunes ont brisé les plafonds de verre de l’enseignement supérieur.

Les dispositifs d’égalité des chances permettent chaque année à des milliers de jeunes de s’exfiltrer des statistiques de l’échec et d’échapper au déterminisme social.

Ces jeunes ont brisé les plafonds de verre de l’enseignement supérieur

LE MONDE | • Mis à jour le | Par Eric Nunès « Mes parents m’appellent “l’alien” », souffle Alice. Petite fée des technologies de l’information, diplômée de plusieurs masters, la jeune femme a officié au cœur des métropoles les plus dynamiques de France et d’Amérique du Nord dans des secteurs variés – l’industrie, le conseil, l’enseignement… Mais quand elle rejoint le bourg familial du sud-est de la France, son aura s’éteint sous le regard paternel. « Pour lui, ma carrière n’est pas compa­tible avec le fait d’être une femme. Ma place ­devrait être celle de ma mère : à la maison. » Jean-Michel, lui, se présente comme « fils de rien ou de si peu ». Signe indien « Les principales explications de la sélectivité sociale restent l’autosélection sociale. » Vincent Tiberj, docteur en sciences politiques Codes sociaux.

Portraits INRAE. «J’ai toujours voulu être utile à la société ».

Portraits INRAE

C’est sur ce leitmotiv que Pauline Souvignier bâtit son parcours professionnel. Elle allie ainsi une formation d’ingénieur agronome à des premières expériences très variées en recherche, « car je souhaitais faire le lien entre recherche et innovation » précise-t-elle. Dans cet objectif, pendant sa formation d’ingénieur spécialisée en sciences et technologies de l’alimentation et de la nutrition, elle choisit de faire deux stages en recherche médicale fondamentale, aux États-Unis, dans le domaine de la thérapie génique, ainsi qu’en France en malnutrition fœtale. Afin d’appréhender la recherche pour le développement sur le terrain, elle met ensuite le cap sur le Burkina Faso où, pendant six mois, elle s’intéresse à la malnutrition des enfants.

Parrainages aux Lycées Jean Moulin- formulaire parrains/marraines volontaires. Autorisation capsules ambition sup. Trame interview Mur des réussites. Le Nobel de chimie à la Française Emmanuelle Charpentier et à l'Américaine Jennifer Doudna. Emmanuelle Charpentier espère apporter "un message très fort" aux jeunes filles en gagnant le Nobel 2020 de chimie, un prix scientifique remporté pour la première fois par un duo 100% féminin.

Le Nobel de chimie à la Française Emmanuelle Charpentier et à l'Américaine Jennifer Doudna

La Française s'est exprimée lors d'une conférence de presse organisée par les Nobel peu après la remise du prix, où elle a aussi déclaré qu'elle se considère avant tout comme une scientifique avant d'être une femme de science, "les femmes scientifiques peuvent aussi avoir un impact pour la recherche qu'elles mènent", a-t-elle souligné. La mise au point d'un "couteau suisse de l'édition du génome" Emmanuelle Charpentier a 51 ans et travaille à Berlin où elle dirige le centre de recherches Max Planck pour la science des pathogènes. Twitter. "Je vous souhaite une bonne année avec beaucoup d'échecs. Femmes et géosciences : témoignage d'Elisabeth Vergès.

Femmes et géosciences : témoignage de Corinne Leyval. Femmes et géosciences : témoignage de Judith Sausse. Bulletin Officiel - Ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation. Egd sur Twitter : "Nos anciens élèves ont répondu aux questions des élèves de seconde GT. Ces derniers ont réalisé des portraits (en #réalité augmentée) que l’on peut retrouver en scannant les qr codes à l’aide de l’application Mirage Make. #MirageMake… h. Orientation_STL_Nlle-Aquitaine · Made with Glide. Lycéens des grandes villes/lycéens des zones périphériques : une indéniable inégalité de destin scolaire et professionnel. On connait bien les nombreuses et anciennes études sociologiques portant sur les liens entre les milieux d'appartenance socio-économique des élèves de l'enseignement secondaire et leurs inégalités de destin.

Lycéens des grandes villes/lycéens des zones périphériques : une indéniable inégalité de destin scolaire et professionnel.

Plus récemment sont apparues diverses études concernant les inégalités liées aux origines culturelles et ethniques, au genre aussi. Rares cependant ont été jusque là les recherches portant sur les inégalités de destin scolaire et professionnel qui découlent du territoire géographique sur lequel vivent les lycéens. Ce vide est désormais comblé par une étude récente émanant de la Fondation Jean Jaurès qui, le 20 novembre 2019, a publié une note signée Salomé Berlioux, Jerôme Fourquet et Jérémie Peltier, intitulée "Jeunes des villes, jeunes des champs : la lutte des classes n'est pas finie". 1) Il existe une indéniable inégalité des jeunes face à l'idée qu'ils se font de leur avenir, selon le territoire géographique sur lequel ils vivent ...

Témoignages de Parcours Biotechnologies.