background preloader

Mémorisation

Facebook Twitter

4 conseils pour faire ses propres flash cards efficaces. Le principe des flash cards est à la fois simple et utile : une information est inscrite sur le verso d’une carte (card), une information liée sur le recto.

4 conseils pour faire ses propres flash cards efficaces

Un lien unit les deux informations présentes de part et d’autre de la même carte : une question et sa réponseune image et le mot qui la désigne (pratique pour l’apprentissage des langues étrangères)une définition mathématique et sa formuleun personnage historique et ses dates de naissance et de mortun artiste et ses œuvres d’art les plus célèbres (en mots ou en images)une opération et son résultat (une multiplication au recto et son résultat au verso) 1.Des flash cards courtes et simples Le défi est double : sélectionner la plus petite quantité d’information possible à transformer sous forme de flash cards et, en même temps, s’assurer que les éléments clés sont présents. Pour faire, plusieurs solutions sont possibles : 2.La décomposition des contenus en unités d’apprentissage Chaque flash card doit correspondre à une seule notion. 4. Pour que la carte mentale soit un véritable outil de mémorisation : un essai d'explicitation de ma nouvelle procédure en classe.

Mémoire : le piège des surligneurs et l'efficacité de la mémorisation par questionnement. Dans leur livre Apprendre à mieux mémoriser, Jean-Luc Berthier et Frédéric Guilleray insistent sur le fait que les surligneurs peuvent être un piège pour la mémorisation à long terme.

Mémoire : le piège des surligneurs et l'efficacité de la mémorisation par questionnement

Ils écrivent que surligner des éléments importants dans un texte ou une leçon est utile pour la mise en évidence des points clés mais que ce n’est qu’une première étape. Le simple fait de lire et surligner n’est pas efficace pour une mémorisation à long terme. Il s’agit en fait d’un simple repérage, “une inscription éphémère en mémoire de travail”. Par simple lecture ou écoute, le cerveau humain n’intègre pas les données à long terme. Un élève en position de récepteur ne fait que remplir sa mémoire de travail car il manque le traitement qui construit le savoir. Stanislas Dehaene - Psychologie cognitive expérimentale. 1 Franck Ramus. Métacognition : un atelier pour apprendre à apprendre. Apprendre et réussir (1): comprendre sa mémoire. Apprendre et réussir (2): conseils pratiques pour mieux étudier. Apprendre et réussir (3) : quand et où pratiquer sa mémoire.

Mécanismes de l’attention : les comprendre pour mieux apprendre. Avec la multitude d’informations qui nous parviennent aujourd’hui par les outils numériques, les distractions se multiplient.

Mécanismes de l’attention : les comprendre pour mieux apprendre

Pour mieux comprendre cette « crise de l’attention » et mettre en place de bonnes pratiques, Jean‑Philippe Lachaux, neuroscientifique et directeur du programme ATOLE, décrypte les mécanismes cérébraux en jeu en passant en revue trente idées reçues dans son ouvrage « L’attention, ça s’apprend », publié aux Éditions MDI, en partenariat avec le Réseau Canopé. Extraits. On ne peut pas réaliser correctement et en même temps deux tâches qui demandent de la concentration En bref C’est la raison pour laquelle il est interdit de téléphoner au volant.

Si on approfondit Il existe une littérature scientifique foisonnante concernant les difficultés que pose la réalisation de deux tâches complexes en même temps. Ce que disent les neurosciences Mais on peut nuancer Et vous ? Il est fréquent d’essayer, sans s’en rendre compte, de se concentrer sur deux choses à la fois. Anki - powerful, intelligent flashcards. Comme nous l’avons vu plus tôt, Anki créera automatiquement autant de cartes que vos notes le nécessitent. Le nombre de cartes crées ou leurs champs se configurent dans la fenêtre du bouton « Cartes… ». Avant de continuer, revoyez les bases si vous ne vous en souvenez plus. En haut de la fenêtre, une barre d’onglets liste les cartes actuelles. Le « + » tout à droite vous permet d’ajouter une carte. La croix à côté d’un onglet permet de supprimer la carte visée. En haut à gauche se trouve le modèle du devant de la carte, en bas à gauche le modèle de l’arrière.

Les modèles d’Anki sont écrits en HTML, le langage des pages Web ; le CSS est lui utilisé pour la mise en forme. La partie de droite est une prévisualisation des deux côtés de la carte. En bas de la fenêtre, le bouton « Autres choix » vous permettra d’accéder à des options plus avancées. Comment intégrer explicitement les pratiques de mémorisation en classe ? J’aime beaucoup l’idée de ce « cercle vertueux » d’une #pedagogie de la #memoire imaginé par ⁦@GaelleAssoune⁩ ❤️ et inspiré des #sciences cognitives □ #ContinuitePedagogique Après l'attention, une infographie pour les élèves sur la #memorisation #sciencescognitives cc @macoingladys @chrisclioreims. Utiliser les sciences cognitives pendant le confinement by contact on Genially. Comment favoriser les apprentissages à la maison suite à la fermeture des établissements scolaires ?

Utiliser les sciences cognitives pendant le confinement by contact on Genially

Éléments apportés par le groupe Education et Sciences cognitives - Académie de Versailles Présentation du contexte et du projet Face à la situation inédite que nous vivons, nous avons à cœur de remplir au mieux nos missions, et d’organiser et d’accompagner les apprentissages de tous les élèves. Nous devons accepter qu’il ne s’agît pas de reproduire à la maison la même chose qu’en classe et que nous sommes dans l’incapacité de faire tout ce que nous aimerions faire. Face à la situation inédite que nous vivons, les connaissances sur le fonctionnement du cerveau et les apprentissages nous aident à choisir des stratégies pédagogiques efficaces avec les contraintes actuelles.

Références scientifiques Entrer Contributeurs Retour - Caroline Labbé, professeure de lettres, Collège J.Y. BERTHIER J.L., BORST G., DESNOS M., GUILLERAY F. (2018). Les définitions des termes clés (1/2) Suite.