background preloader

Ressources en Histoire

Facebook Twitter

Léonard de Vinci - Larousse. Artiste et savant italien (Vinci, près de Florence, 1452-manoir du Cloux, aujourd'hui château du Clos-Lucé, Amboise, 1519).

Léonard de Vinci - Larousse

Initiateur de la seconde Renaissance, Léonard de Vinci est la figure même du peintre visionnaire, mais aussi du génie universel. Il observa la nature avec l'acuité du savant et, passionné de technique, fut un inventeur trop en avance sur son temps pour que ses projets fussent réalisés. 1. Léonard de Vinci : La Renaissance : - lesite.tv. Lesite.tv est une offre destinée aux enseignants.

Léonard de Vinci : La Renaissance : - lesite.tv

Pour accéder gratuitement à son catalogue connectez-vous sur Éduthèque.Si la création de votre accès est antérieure au 12/01/2017, veuillez-vous inscrire sur Éduthèque.Besoin d'aide? Consultez la FAQ Eduthèque C'est pas sorcier. Léonard de Vinci - Wikipédia. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Léonard de Vinci - Wikipédia

Vous lisez un « article de qualité ». Pour les articles homonymes, voir Vinci. Léonard de Vinci. Léonard de Vinci Célébrations nationales 2002 - Léonard de Vinci miroir profond et sombre où des anges charmants, avec un doux souris tout chargé de mystère, apparaissent à l'ombre des glaciers et des pins qui ferment leur pays.

Léonard de Vinci Célébrations nationales 2002 -

Léonard de Vinci (1452 - 1519) - Le génie paradoxal - Herodote.net. Fils illégitime d'un notaire de Vinci, village proche de Florence, Léonard se forme à la peinture et aux autres arts dans l'atelier de l'illustre Andrea del Verrochio, aux côtés de Botticelli, Lorenzo di Credi, Pérugin...

Léonard de Vinci (1452 - 1519) - Le génie paradoxal - Herodote.net

Élégant et beau autant que surdoué, le jeune Leonardo da Vinci devient un familier de Laurent le Magnifique, maître tout-puissant de la République de Florence et grand mécène. Jugé pour sodomie, il s'exile en 1476 pour ne revenir qu'en 1478 et même alors, il ne parvient pas à obtenir la réputation qu'il estime, à juste titre, mériter. Il faut dire que l'homme est ombrageux, avec une fâcheuse tendance à ne pas achever ce qu'il entreprend. Dépité, il part en 1482 à Milan, où il espère obtenir les bonnes grâces du duc Ludovic le More.

Créateur malchanceux Aussi surprenant que cela nous paraisse aujourd'hui, ce n'est pas comme peintre que Léonard est alors célèbre, mais comme organisateur de fêtes. En 1499, le roi Louis XII envahit le Milanais et dépose Ludovic. Jean-Baptiste Lully - Wikipédia. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Jean-Baptiste Lully - Wikipédia

Jean-Baptiste LullyGiovanni Battista Lulli Jean-Baptiste Lully (ou Giovanni Battista Lulli) est un compositeur et violoniste de la période baroque, français d'origine italienne, surintendant de la musique de Louis XIV. Il est né à Florence le [1] et mort à Paris le . Par ses dons de musicien et d'organisateur aussi bien que de courtisan, voire d'intrigant, Lully domina l'ensemble de la vie musicale en France à l'époque du Roi-Soleil. Il fut l'un des principaux promoteurs du développement de plusieurs formes de musique qu'il organisa ou conçut : la tragédie en musique, le grand motet, l'ouverture à la française.

Biographie Une origine florentine. Jean-Baptiste Lully, l'homme qui fait danser Louis XIV - Reportage - visites privées. Bienvenue sur le Site Lully ! Jean-Baptiste Lully ou Jean-Baptiste Lulli Larousse. Compositeur italien naturalisé français (Florence 1632-Paris 1687).

Jean-Baptiste Lully ou Jean-Baptiste Lulli Larousse

Courtisan-né, Jean-Baptiste Lully régna sans partage sur la musique du Grand Siècle. Créateur de la tragédie lyrique, il fut à l'origine de l'opéra à la française dont le genre, fondé sur le récitatif, ne se modifia pas jusqu'à Rameau, au siècle suivant. Des débuts prometteurs Fils de meunier, le jeune Florentin arrive à l'âge de 13 ans à Paris, chez la duchesse de Montpensier, dite « la Grande Mademoiselle », qui désirait apprendre l'italien. Il montre alors de grandes dispositions pour la musique – apprenant à jouer de plusieurs instruments – et pour la danse.

Jean-Baptiste Lully (1632-1687) - Musicologie. [ Catalogue des œuvres ] [Bibliographie ] [ Discographie ] Né à Florence 28 novembre 1632, mort à Paris 22 mars 1687.

Jean-Baptiste Lully (1632-1687) - Musicologie

Fils de Lorenzo di Maldo Lulli et de Catarina del Sera, dans une famille de meuniers. Remarqué vers 1645 par Roger de Lorraine, duc de Guise, il est placé en 1646 comme garçon de chambre chez Mademoiselle de Montpensier (nièce du duc et cousine de Louis XIV), à la cour. On ne sait rien d'assuré sur ses études musicales. Jean-Baptiste Lully, « Marche pour la Cérémonie des Turcs », extrait du Bourgeois Gentilhomme. Lully Jean-Baptiste (Biographie de) - Eduthèque - Louis XVI - Larousse. (Versailles 1754-Paris 1793), roi de France (1774-1791), puis roi des Français (1791-1792), fils du Dauphin Louis et de Marie-Josèphe de Saxe, petit-fils de Louis XV. 1.

Louis XVI - Larousse

Louis XVI - Wikipédia. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Louis XVI - Wikipédia

Louis XVI, né à Versailles le , appelé Louis Capet après le et mort à Paris le , est le dernier roi de France de la période dite de l'Ancien Régime. Il est roi de France et de Navarre de 1774 à 1791 puis roi des Français de 1791 à 1792. Il est également le dernier d'entre eux à avoir habité le château de Versailles. Les exigences du tiers état et la révolte du peuple provoquent la Révolution française qui transforme le rôle politique du roi et le système de gouvernement de la France en mettant fin à la monarchie absolue de droit divin.

Dans un premier temps, le roi Louis XVI accepte de devenir un monarque constitutionnel, mais en butte à une opposition de plus en plus hostile et après avoir tenté de quitter Paris où il avait été conduit sous la contrainte populaire, il contribue au déclenchement d'une guerre entre les monarchies absolues et les révolutionnaires. Naissance. Louis XVI en roi citoyen. Contexte historique Petit-fils de Louis XV auquel il succéda en 1774, Louis XVI n’était guère préparé à assumer la royauté. Imperméable aux idées nouvelles en dépit d’un réel intérêt pour le progrès des sciences et des techniques, de caractère indécis et influençable, le roi n’eut pas le courage de soutenir les réformes proposées par ses ministres : son règne est marqué par une série de crises politiques et économiques qui devaient aboutir à la destruction de l’Ancien Régime.

En 1789, il doit accepter sous la pression du tiers état la transformation des états généraux en Assemblée nationale ainsi que la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen. 1/2 Le roi Louis XVI (1774-1792) Monarchie Constitutionnelle. Qui était Jean Jaurès ? - 1 jour, 1 question. Jean Jaurès - Wikipédia. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les autres membres de la famille, voir Jaurès. Biographie[modifier | modifier le code] 1859-1885 : Jeunesse et formation[modifier | modifier le code] Détail du Monument à Jean Jaurès à Castres.

Son père, Jules Jaurès (1819-1882)[3], est un négociant qui possède une petite exploitation agricole de 6 ha (ferme du domaine de La Fédial près de Castres) dans laquelle son fils passe son enfance et son adolescence jusqu'à l'âge de 17 ans. Jean Jaurès - Larousse. Homme politique français (Castres 1859-Paris 1914). 1.

Vers une carrière universitaire Le père de Jean Jaurès avait pour cousins germains deux amiraux et professait des opinions légitimistes. Commerçant, il avait fait de mauvaises affaires et s'était finalement installé à quelques kilomètres de Castres, à la Fédial, où il cultivait quelques hectares.Jean Jaurès sera beaucoup plus influencé par sa mère que par son père, qui mourra en 1882. Il songe au concours des Postes, quand il est remarqué par l'inspecteur général Félix Deltour, qui intervient pour qu'il puisse préparer le concours d'entrée à l'École normale supérieure (ENS), tout en étant interne à Sainte-Barbe (Paris).

À l'École normale supérieure (1878-1881), il prépare l'agrégation de philosophie, à laquelle il sera reçu troisième. 2. L'histoire par l'image. Contexte historique Un orateur hors du commun Leader socialiste et député de 1885 à 1889 puis de 1893 à 1898 et de 1902 à 1914, Jaurès fut sans nul doute un des principaux orateurs de notre histoire : en tête-à-tête ou au sein de groupes restreints, à la Chambre ou en campagne électorale, à l’issue de manifestations ouvrières ou dans des meetings populaires, dans des conférences érudites ou à la tribune de congrès… : Jean Jaurès a parlé toute sa vie durant, n’arrêtant bien souvent de parler que pour écrire… Admiré pour ses talents oratoires, y compris par ses adversaires politiques les plus farouches (un Barrès par exemple), il était surnommé, à l’apogée de son art, Saint-Jean Bouche d’or. Ses déplacements en province attiraient toujours un immense public, et ses prises de position à la Chambre, attendues par ses amis, suscitaient la crainte et l’effroi dans le camp adverse.