background preloader

Botanique

Facebook Twitter

Cette page va vous rediriger automatiquement. Si cela n'arrive pas, veuillez utiliser le lien Continuer ci-dessous. Cette page va vous rediriger automatiquement. Si cela n'arrive pas, veuillez utiliser le lien Continuer ci-dessous. Cette page va vous rediriger automatiquement. Si cela n'arrive pas, veuillez utiliser le lien Continuer ci-dessous. Cette page va vous rediriger automatiquement. Si cela n'arrive pas, veuillez utiliser le lien Continuer ci-dessous. Emblème végétal. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Emblème végétal

Dans l'Antiquité romaine, les divinités étaient fréquemment identifiées par un tel emblème, seul ou en combinaison avec d'autres objets symboliques[1]. Afrique[modifier | modifier le code] Amériques du Nord et centrale[modifier | modifier le code] Amérique du Sud[modifier | modifier le code] Asie[modifier | modifier le code] Emblème floral du Bangladesh. Corée du Sud – Hibiscus syriacus. Angiosperm Phylogeny Website.

Home. Réseau de vulgarisation scientifique, libre, ouverte et apéritive. Acta Evo101. Un futur plus vert pour le Sahel. Rencontre avec la chercheuse Deborah Goffner, à l’origine de l’ambitieux projet « Future Sahel ».

Un futur plus vert pour le Sahel

Ce projet, débuté en février par une traversée d’ouest en est du Sénégal, s’inscrit dans le cadre de la Grande Muraille verte, qui a pour vocation de lutter contre la désertification de la zone saharo-sahélienne. Voici quelques années encore, l’univers scientifique de Deborah Goffner tenait entre blouse blanche et pipettes. En 2012, cette directrice de recherche au CNRS1 décide, sans que rien ni personne ne l’y oblige, d’opérer un revirement spectaculaire dans sa carrière : après des années de travail, fécondes et reconnues, en biologie moléculaire végétale, elle se risque sur le terrain de l’écologie végétale. Le nom de baptême du projet de recherche, « Future Sahel », donne la mesure de son ambition. Il englobe et dépasse les travaux engagés dans le cadre de l’OHM.I, né en 2009 en corrélation avec le projet panafricain de la Grande Muraille verte (GMV).

Cette page va vous rediriger automatiquement. Si cela n'arrive pas, veuillez utiliser le lien Continuer ci-dessous. PlantUse. Tincto. Voici ici, la liste des diverses plantes et insectes tinctoriaux : Ils sont classés par ordre alphabétique et vous indiquent la partie à récolter pour obtenir un bain de teinture, l'histoire de la plante et son utilisation en tant que teinture : Bon nombre de fruits, de plantes tachent les tissus si on a le malheur de les renverser.

tincto

Qui n'a jamais renversé un verre de vin sur la nappe, ou écraser une framboise sur sa chemise... Mais, même si l'on a des problèmes pour enlever ces auréoles, ce ne sont pas forcément des produits de teinture. Il ne faut pas confondre taches et teinture. Voici la liste de quelques faux amis: La cerise qui ne donne que des vieux roses séchés. Cette page va vous rediriger automatiquement. Si cela n'arrive pas, veuillez utiliser le lien Continuer ci-dessous. Cette page va vous rediriger automatiquement. Si cela n'arrive pas, veuillez utiliser le lien Continuer ci-dessous. Chelidonium majus. Connaissance et protection de la flore québecoise.

Cette page va vous rediriger automatiquement. Si cela n'arrive pas, veuillez utiliser le lien Continuer ci-dessous. Végépolys : le nom de la rose et le goût de la pomme. La génétique a bouleversé les perspectives de recherche en horticulture.

Végépolys : le nom de la rose et le goût de la pomme

Les scientifiques de l’Institut de Recherche en Horticulture et Semences (IRHS)1, au sein du pôle angevin, détaillent pour Culture Sciences ces nouvelles pistes. Avec toujours les mêmes objectifs : qualité et sélection variétale. Malgré ses épines, le rosier est l’une des plantes préférées des français. Il est présent dans 56 % des jardins ! Un chiffre impressionnant. Pour maintenir la demande, une solution intermédiaire serait de proposer des plants plus robustes et nécessitant moins d’entretien.

Jusqu’à aujourd’hui, la sélection par marqueurs restait la méthode la plus utilisée en sélection végétale. Décryptage L’ensemble de ce travail trouve sa place dans Végépolys, le pôle de compétitivité angevin impliquant notamment l’Institut National de la Recherche Agronomique (INRA), l’Université d’Angers et Agrocampus Ouest. Sur la pomme, les chercheurs sont encore aujourd’hui dans une phase d’affinage. Laurent Salters. Végépolys : le nom de la rose et le goût de la pomme. Végétal, qui es-tu ? Très tôt, il a été nécessaire de définir et de classer les végétaux.

En effet, parler d’un ensemble d’individus nécessite souvent de lui donner un « nom ». Cependant les critères de classification ne sont pas stables. Ils ont évolué au cours de l’Histoire. A l’origine, les classifications des végétaux ont d’abord reposé sur leur utilité puis sur leur morphologie. Elles sont actuellement basées sur la recherche d’ancêtres communs. BIODIVERSITÉ.

Le terme biodiversité apparaît pour la première fois dans la littérature scientifique, sous sa forme anglaise (biodiversity), quelques années avant la conférence de Rio (1992) puis se diffuse dans le monde entier après cet événement.

BIODIVERSITÉ

Consacré à l'environnement et au développement durable dans le cadre d'un programme des Nations unies, ce « Sommet de la Terre », auquel ont participé de nombreux chefs d'État, a donné le jour à la Convention sur la diversité biologique, ratifiée par la grande majorité des pays, à l'exception notable des États-Unis d'Amérique. Dans ce contexte politique et mondial, marqué par des préoccupations et des engagements concernant l'environnement et le développement de la planète, le mot biodiversité a pris un sens sensiblement différent de celui de l'expression « diversité biologique », permettant de faire sortir cette notion de la sphère des seuls biologistes.

Que la vie se manifeste sous des formes très diverses est un fait bien connu, et de longue date.