background preloader

SOCIOLOGIE

Facebook Twitter

Hikikomori. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. un Hikikomori Hikikomori (引き篭り, Hikikomori?)

Hikikomori

Est un mot japonais désignant une pathologie psychosociale et familiale touchant principalement des adolescents ou de jeunes adultes qui vivent coupés du monde et des autres, cloîtrés chez leurs parents, le plus souvent dans leur chambre pendant plusieurs mois, voire plusieurs années, en refusant toute communication, même avec leur famille, et ne sortant que pour satisfaire aux impératifs des besoins corporels, d'après les spécialistes. Ni grabataires, ni autistes, ni retardés mentaux, ils se sentent accablés par la société. Ils ont le sentiment de ne pas pouvoir accomplir leurs objectifs de vie et réagissent en s'isolant de la société.

Chiffres[modifier | modifier le code] Il y avait environ 230 000 hikikomori au Japon en 2010[1], soit près de 0,2 % de la population (qui est de 127 millions)[2]. Causes de l'isolement[modifier | modifier le code] Nolife. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Ne doit pas être confondu avec Mort. Le terme est régulièrement utilisé pour désigner une personne atteinte de cyberdépendance. Origine[modifier | modifier le code] Ce terme a vu le jour dans l'Internet et les jeux de rôle qui se sont retrouvés par la suite sur le net lorsque les premiers jeux en ligne commencèrent à être commercialisés. Le terme était à l'origine cantonné à certains genres, comme les FPS, et était utilisé sur des jeux de type MMORPG uniquement pour désigner les joueurs tellement impliqués qu'ils étaient considérés comme des accros parmi les joueurs passionnés, c'est-à-dire par ceux qui sont eux-mêmes des joueurs très réguliers.

Actuellement, beaucoup de no life pensent garder une vie sociale saine : ils passent le reste de leur temps libre sur leur ordinateur sans que cela n'affecte pour autant, à leurs yeux, leur personnalité et leur vie sociale de manière dangereuse. Cause[modifier | modifier le code] Sociales : Sanitaires : Mème (internet) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Mème (internet)

Le terme mème internet est un anglicisme (venant d'« Internet meme ») utilisé pour décrire un élément ou un phénomène repris et décliné en masse sur internet. C'est une acception récente du terme mème, qui définit ce phénomène dans sa globalité. D'après l’Oxford English Dictionary, un « mème » est un élément d'une culture ou d'un ensemble de comportements qui se transmet d'un individu à l'autre par imitation ou par un quelconque autre moyen non-génétique (« an element of a culture or system of behaviour passed from one individual to another by imitation or other non-genetic means »)[1]. Description[modifier | modifier le code] Dans sa forme la plus sommaire, un mème internet est une idée simple propagée à travers le web. Un mème internet peut parfois changer avec le temps, par hasard ou du fait d'un commentaire, d'imitations ou d'une parodie. L’élément humoristique est un facteur très important pour les mèmes. Mème, sur le Wiktionnaire. Mème.

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Mème

Pour l'article concernant les phénomènes Internet, voir Mème Internet. Un mème (de l'anglais meme ; calqué sur gène, sans rapport et à ne pas confondre avec le français même) est un élément culturel reconnaissable répliqué et transmis par l'imitation du comportement d'un individu par d'autres individus. L'Oxford English Dictionary définit le meme comme « un élément d'une culture (prise ici au sens de civilisation) pouvant être considéré comme transmis par des moyens non génétiques, en particulier par l'imitation »[1]. L'étude des mèmes a donné naissance à un nouveau discours : la mémétique. Définition[modifier | modifier le code] Mème et mémétique sont analogues à gène et génétique, appliqués aux éléments des cultures et non aux individus biologiques.

On parle par exemple de « communication virale » (William Seward Burroughs) pour la diffusion de bouche-à-oreille d'information et de concepts. Voir aussi[modifier | modifier le code] Alain Soral face à Brigitte Lahaie - une vidéo Actu et Politique.