background preloader

ICCREA

Facebook Twitter

Lastfm recommandations - Liste de 72 albums. 07A Culture numérique 2015 - Métadonnées. Vivendi parie sur les radios en ligne et prend le contrôle de Radionomy Group. Vivendi vient d'acquérir 64,4% de Radionomy Group, pour un montant non communiqué. Cette société spécialisée dans la radio en ligne comprend plusieurs marques dont Radionomy, une plateforme spécialisée dans la création de stations en ligne pour les internautes. Mais surtout, Radionomy Group dispose de SHOUTcast, une technologie de streaming musical en ligne à destination des radios qui souhaitent diffuser leurs contenus en ligne et développer leurs marques sur Internet.

L'entreprise revendique plus de 57 000 radios utilisant ses technologies dans le monde. Côté monétisation, Radionomy Group compte aussi TargetSpot, une régie qui propose aux annonceurs de diffuser des annonces publicitaires audio ciblées aux internautes qui écoutent des radios via Internet. Aux Etats-Unis, CBS Radio est l'un ses clients. Crédit photo: Vivendi. Focal Spirit Classic. Plate-forme régionale des Musiques Actuelles en Alsace (info réseau ressources) Liste de genres de musique électronique. ListSitesListe.asp?INSTANCE=REPERTOIRESITES&SID=A86B58B33_5738_4176_A151_C749864F23F9&LDC=listSites. Riffstation affiche la tablature pour guitare ou piano d'une vidéo YouTube - Pop culture - Numerama. Riffstation propose un outil en ligne pour afficher la tablature pour guitare, piano ou ukulélé de n'importe quelle chanson diffusée sur YouTube.

Et ça marche ! Voici un outil génialissime pour les guitaristes en herbe ou ceux qui voudraient s’essayer à de nouvelles chansons à la guitare mais peinent à trouver les tablatures ou le bon rythme pour passer d’un accord à un autre. Riffstation est un outil en ligne gratuit qui permet de rechercher n’importe quelle chanson diffusée sur YouTube et d’afficher en simultané la tablature pour guitares, coordonnée au rythme de la musique. Il est également possible d’afficher la tablature pour piano ou pour ukulélé, grâce aux boutons situés en bas à droite de l’interface. Avant toute chanson sélectionnée, Riffstation affiche les accords qu’il faut savoir maîtriser. 85 % de précision en pop/rock Pour la justesse en revanche, l’algorithme doit encore être perfectionné.

Lire Star Wars : Battlefront bat des records de ventes au Royaume-Uni. Smart, Enqu te sur les internets. What’s Lost When the Cloud Replaces CDs. Recently, while moving my CD collection to new shelving, I struggled with feelings of obsolescence and futility. Why bother with space-devouring, planet-harming plastic objects when so much music can be had at the touch of a trackpad—on Spotify, Pandora, Beats Music, and other streaming services that rain sonic data from the virtual entity known as the Cloud? What is the point of having amassed, say, the complete symphonies of the Estonian composer Eduard Tubin (1905-82) when all eleven of them pop up on Spotify, albeit in random order?

(When I searched for “Tubin” on the service, I was offered two movements of his Fourth Symphony, with the others appearing far down a list.) The tide has turned against the collector of recordings, not to mention the collector of books: what was once known as building a library is now considered hoarding. One is expected to banish all clutter and consume culture in a gleaming, empty room. Yet I’m wedded to the wall of plastic. L’algorithme, enjeu industriel central des sociétés de l’Internet. Netflix, Youtube, Google, Amazon, Facebook… tous les géants de l’Internet utilisent des algorithmes pour mieux promouvoir leurs contenus et améliorer l’expérience de leurs utilisateurs/clients.

A tel point que ces algorithmes sont élevés au rang de secrets d’Etat ! Invisibles pour le grand public, ces lignes de codes sont maintenant au cœur d’enjeux industriels et financiers colossaux. Les deux fondateurs de l’école parisienne Magic Makers, ouverte à un jeune public, expliquent ce que sont les algorithmes et dans quelle mesure ils contrôlent aujourd’hui l’usage d’Internet. Vous expliquez toute la journée à des enfants ce que sont ces fameux algorithmes. Comment faites-vous pour leur donner les clés d’un sujet qui peut paraître déjà très complexe pour des adultes ? Claude Terosier : Nous commençons par expliquer ce qu’est un ordinateur car il est utile de rappeler que ce n’est qu’une machine, très bête, qui exécute dans l’ordre ce qu’on lui dit explicitement de faire.

C. S. S. C. C. S. La «smart curation» est à inventer. Temps de lecture: 23 min Si les critiques culturels traditionnels sont une espèce en voie de disparition, si les algorithmes peuvent être biaisés et s’ils peinent, en tout cas, à proposer des recommandations réellement pertinentes, il devient nécessaire d’inventer une nouvelle forme de prescription. C’est ce que j’ai choisi d’appeler ici: la «smart curation». Face au talon d’Achille d’Internet –l’abondance–, le retour au modèle traditionnel de la critique n’est plus pertinent. Fait d’êtres de chair et d’os, intrinsèquement lié à la culture analogique ou imprimée classique, ce modèle devient obsolète du fait de son élitisme et de son incapacité à «filtrer» efficacement et rapidement la masse de contenus accessibles.

Surtout, il propose une vision unique du «bon goût», prend en compte un nombre réduit de critères et est incapable de fournir des recommandations variées en fonction des parcours, des situations, des niches et –osons le mot– des «communautés» culturelles. L’ère des mini-Oprah. Musique et sciences cognitives. « […] me donnerais-je la peine de parler, si une lucarne s’ouvrait sur mon front, devant ma poitrine, en sorte que la personne à qui je veux énumérer une à une mes pensées, offrir un à un mes sentiments, pût toujours savoir longtemps à l’avance où j’allais en venir ?

» GOETHE, Les Affinités électives, 1re partie, chapitre 4 (traduit par Pierre du Colombier) Prêter l’oreille 1 J’expliquerai plus bas, au seuil de la seconde partie de cet article, ce qu’on peut entendre par « (...) 1Comment entend-on ? La question paraît paradoxale : il semble tout simplement que les oreilles perçoivent des sons, et que ce processus de perception concerne l’acoustique – neuro-acoustique et psycho-acoustique. 2Pourquoi se limiter ici à la seule musique occidentale savante, à l’exclusion des musiques occidentales populaires et des musiques non occidentales ?

Construction, élaboration 5 Apparemment synonymes, ces deux termes ont en réalité des connotations fort différentes, parallèles (...) 6 L’Esprit musicien. Musiques d'inspiration chinoise - TRADITIONS MUSICALES, Différents genres de musique. • Musique vocale et musique instrumentale Il serait fastidieux d'énumérer tous les genres de musique qui se rencontrent en Extrême-Orient.

On se bornera à faire quelques remarques sur la musique vocale et la musique instrumentale. La musique vocale est présente dans tous les genres, depuis les chansons populaires liées aux faits et gestes de tous les jours jusqu'à la musique de cour. Comme dans tous les pays du monde, on chante pour bercer ses enfants, pour rendre le travail moins pénible, pour célébrer les fêtes saisonnières, pour faire la cour aux jeunes filles ou pour accompagner les morts à leur dernière demeure.

La déclamation des poésies est appréciée non seulement par les lettrés, mais aussi par les gens du peuple. En Chine, le chant peut être accompagné par le zheng (cithare à treize ou seize cordes), le er hu (vièle à deux cordes) ou le di (flûte traversière). Classification des documents sonores. Principes de classement des documents musicaux applicables aux collections de prêt (Tables) Classe 0 : Généralités, Sciences et techniques musicales. 0.000 1 à 0.099 9 : relations de la musique avec les autres sujets 0.1 Philosophie, esthétique, critique musicale, sociologie, pratiques musicales 0.2 Institutions musicales diverses : production, industrie et commerce, diffusion, enseignement, etc. 0.3 Dictionnaires 0.4 Répertoires, catalogues, annuaires, bibliographies, discographies 0.5 Sciences musicales, apprentissage et enseignement, méthodes générales Théorie de la musique Systèmes de notation, solfèges Modes et tonalités - lectures de clefs non chantées Rythmes - Lectures de rythmes Intervalles - Lectures d'intervalles Lecture chantée en une seule clef Lecture chantée en plusieurs clefs Solfège écrit - Dictées Dictées à 1 voix Dictées à plusieurs voix Dictées d'accords Dépistage de fautes Ecriture, harmonie, contrepoint Orchestration, Transposition Composition, Improvisation Analyse musicale 0.6 Clavecin.

Chronique de la réédition Strut Records consacrée au label KPMFONKADELICA. 13 ans après la sortie de la compilation « Music For Dancefloors: The Cream Of The KPM Music Green Label Sessions », le label STRUT a décidé de déterrer pour la seconde fois les fameux titres issus de l’illustre label KPM. En 2000, le disque compilait 24 titres des plus grands artistes ayant œuvrés sur le plus célèbre des labels d’illustration musicale anglais sur deux CD, également disponibles en vinyle. Cette nouvelle mouture est quasiment identique mais seulement 20 titres ont été sélectionnés à l’arrivée, 6 titres très courts ont été remplacés par 2 titres plus longs (« Piano in transit » et « Crash course »).

Soyons clair, il ne s’agit donc pas d’une nouvelle compilation mais plutôt d’un plat réchauffé ! La vraie nouveauté provient du CD qui accompagne la réédition et qui nous présente le concert du KPM All Stars enregistré en avril 2000 au Jazz Café. Ce double album est sorti en LP, CD et version digitale. Au final, STRUT a copié sa réédition en y ajoutant un petit plus. Les films à l'affiche. SOMMAIRE du 468. Et demain, quel public ? • L’emploi des chanteurs lyriques• Royaume-Uni : Le nouveau leader travailliste défend la culture L’économie de la musique contemporaine Commandes, rôle des éditeurs, concurrence des ensembles : la création musicale est une filière complexe.

Enquête sur les différents maillons de la chaîne. Courrier SOS, enseignement musical en détresse Le Dico fou de l’actualité par André Peyrègne Regards sur la saison symphonique Confrontés à des baisses de subventions et au vieillissement du public, les orchestres français doivent se réinventer. Jérôme Pernoo lance une saison de musique de chambre à Paris Le Centre de musique de chambre de Paris ouvrira ses portes salle Cortot, le 21 novembre. L’agenda des interprètes Hasnaa Bennani, Adrien Boisseau, Michel Supéra, le duo Intermezzo, le quatuor Modigliani, l’ensemble La RêveuseL’agenda des compositeurs Franck Bedrossian, Esteban Benzecry, Yves Chauris, Michel Decoust, Graciane Finzi, Arturo Gervasoni, Philippe Hersant, Pascal Zavaro.

"L'industrialisation des biens symboliques" - entretien avec Philippe Bouquillion, Bernard Miège, Pierre Mœglin. À l'occasion de la sortie de L'industrialisation des biens symboliques. Les industries créatives en regard des industries culturelles (Presses Universitaires de Grenoble) par Philippe Bouquillion, Bernard Miège, et Pierre Mœglin, livre théorique important sur les mutations en cours dans les industries culturelles et dans les nouvelles industries dites "créatives", la Web-revue a demandé aux trois auteurs de répondre à un petit nombre de questions par écrit. Voici leurs réponses (les inter-titres ont été rajoutés par nous). Interdit à la reproduction payante La Web-revue : Votre livre a été écrit de six mains. Comment avez-vous procédé ? Philippe Bouquillion : La rédaction de l’ouvrage est le fruit d’un travail commun. La rédaction de l’ouvrage s’inscrit au sein du programme de recherche « Culture, création » financée par l’Agence Nationale de la Recherche entre 2009 et 2013.

Pierre Mœglin : ...et puis il faut ajouter que nous collaborons de longue date, ce qui facilite les choses. Why Apple's Acquisition of Beats Is Bad for Indie Labels, Artists, and the Industry... The following guest post comes from music industry attorney Steve Gordon. It was written with the assistance of Mona Goodarzi, a senior at UC Berkeley, and Brooke Weinberg, a rising law student at Hofsta Law School who also works part-time as a booking agent with Gotham Rocks. The recording industry has suffered a cataclysmic decline in revenue since 1999—the dawn of the digital era.

Many experts and executives are now pinning their hopes that streaming, particularly interactive streaming services, such as Spotify and Beats Music will “save” the record business. And there has been a universal chorus of cheers amongst the most powerful in the business for Apple’s acquisition of Beats Music. But the reality is that Apple’s acquisition of Beats will probably help Apple sell more iPhones, but it is doubtful that it will significantly benefit artists or indie labels, or anyone else besides Apple, Jimmy Iovine, Dr.

Here’s why: Worldwide, the figures are even bleaker. But it gets worse. Free Music Archive: Can Open Source Technology Save Music? — by Jesse von Doom & Maggie Vail of CASH Music. We are now more than a decade into the technological revolution that turned the music industry upside down. Initially, it felt like there was so much possibility, that the internet might be the great democratizer, that it could empower artists to take more control over their careers, and ultimately allow them to see more of a percentage of income from their music. There have been some success stories, but it seems the vast majority of artists today are struggling even more, making less money yet paying more middlemen. Recently musicians have begun to be more open about discussing their shrinking percentages in this music industry food chain.

There’s been articles in the past few months about major indie artists that are unable to pay for their own health insurance, bands frustrated with payments they receive via streaming services, and apparently now Cat Power is even facing bankruptcy. We truly believe that there is no future for either side of this debate without cooperation. Quelques notes sur la médiation. Quelques notes préliminaires à un travail en groupe que nous avons à faire autour de la médiation.

Le sujet m'intéressant, j'ai creusé. Tout ça mériterait d'être repris et mieux mis en forme. Si j'ai un peu de temps... Tenter de cerner les contours de la notion de médiation n’est pas chose aisée. Très employé, le terme recouvre bien des significations, qui ne sont pas forcément les mêmes selon qui l’emploie.

Depuis plusieurs dizaines d’années, cette notion s’est imposée en France pour évoquer les réflexions autour de la transmission du savoir, quand les Anglo-saxons travaillent plutôt autour du concept d’information literacy. La médiation, un terme polysémique La consultation du Trésor de la langue française[2] propose comme premier sens « Fait de servir d'intermédiaire entre deux ou plusieurs choses. » On relève aussi un sens juridique « entremise destinée à concilier ou à faire parvenir à un accord, à un accommodement des personnes ou des parties ayant des différends ». - public visé ;

Economie de l’attention et marché de la recommandation. Les enjeux économiques du web actuel (c’est à dire 2.0 et 1.0) sont, parfois faute de recul suffisant, parfois pour cause de modèles économiques en rupture, le plus souvent délicats à saisir. Il compte cependant quelques analyses qui non seulement résistent à l’usage, mais permettent en outre d’éclairer ces derniers (les usages). Parmi ces analyses, la première est celle de la "longue traîne" (long tail) qui, si il n’est pas encore démontré qu’elle puisse fonctionner sur tous les secteurs économiques, est en revanche parfaitement éclairante pour l’industrie des biens culturels.

L’autre "modèle" est celui d’une économie de l’attention (voir notamment le billet de JMS). Le modèle macro-économique c’est donc celui de l’économie de l’attention (réappropriation de l’idée d’une économie de l’accès).La segmentation est celle de la longue traîne (pour les industries culturelles tout au moins).

(Via Pintiniblog) Google lance YouTube Music aux États-Unis. Décanter les Musiques Nouvelles. Ancêtre de l'algorithme, le Selector fait encore la fierté des radios, High-Tech & Médias. Prizm, la boîte à musique qui sait s'adapter. Musique, télé : comment les algorithmes anticipent vos goûts, High-Tech & Médias. Frédéric Martel : « La logique de la machine est celle de l'entonnoir », High-Tech & Médias. Musique, télé : comment les algorithmes anticipent vos goûts, High-Tech & Médias. Musique classique en streaming : on s'y perd.

How Spotify’s Discover Weekly cracked human curation at internet scale. How Spotify’s Discover Weekly cracked human curation at internet scale. CORY, E.: Things Are / String Quartet No. 3 / Epithalamium / Violin Sonata No. 1 / Celebration / Fantasy (Rosenfeld, Gosling, Macomber) - 8.559784. Curation par algorithme, le rêve déçu de la toute-puissance de la machine.

CemtiCritic | Site du CEMTI — Université Paris 8. Toute la Musique en Streaming. Emploi. Networking. Business. La fin de Grooveshark et le prix à payer pour la survie des plateformes. Enjeux des industries culturelles au Québec. Sociologie de la musique. Encadrement_pratiques_metadonnees_nouveaux_enjeux_juridiques_musique_en_ligne_Hugo_Bon.pdf.