background preloader

Web 3.0

Facebook Twitter

Année 2005. Auracom - Actualité institutionnelle - Annuaire des gouv.fr. DataLift: un catalyseur pour le web de données » Article » OWNI, Digital Journalism. Interview de François Scharffe, qui participe au projet DataLift, dont le but est de développer une plateforme pour publier et interconnecter des jeux de données sur le web de données.

DataLift: un catalyseur pour le web de données » Article » OWNI, Digital Journalism

Malgré mon optimisme naturel, la polémique monte sur la capacité de l’APIE à développer l’accès aux données gouvernementales en tant que service public. Robin Berjon a récemment mis en garde contre un modèle cherchant à en monétiser l’accès. Cela rajouterait en effet une barrière considérable à l’innovation nécessaire dans l’exploitation de ces données.

Dans ce contexte, il est intéressant de noter le développement de projets parallèles sur le territoire français. Je pense au déjà connu Regards Citoyens, à Data Publica, dont je parlerai bientôt plus en détail, et également au tout jeune projet DataLift, dont François Scharffe a accepté de nous parler. Nicolas Cynober : Salut François, est-ce que tu peux nous présenter DataLift en quelques mots ainsi que ton rôle dans le projet ? Oui plusieurs. Datao. Est-ce que j'ai une tête de deuxpointzéro ? Web 2.0 et information-documentation : évolution ou révolution ?

Est-ce que j'ai une tête de deuxpointzéro ?

Introduction est chargé d’études documentaires. Après une expérience en archives départementales, il a participé à divers projets internet et de documentation numérique dans une direction régionale des affaires culturelles (DRAC) et au musée du Louvre. Il exerce actuellement des fonctions de veille au secrétariat général du ministère de la Culture et de la Communication. bertrand.sajus@culture.gouv.fr Une vague 2.0 déjà bien intégrée dans les pratiques professionnelles 5 Le propos de ce dossier est de fixer des repères, pour mieux saisir l’impact du phénomène web 2.0 sur la sphère de l’information-documentation-connaissance. 6 La vague 2.0 n’a peut-être pas été anticipée par les documentalistes, mais elle ne les a pas pour autant submergés, ni même surpris. 7 Deux outils phares, les wikis et les blogs, donnent lieu, ici, à des retours d’expérience. Les interfaces graphiques du web sémantique » Article » owni.fr,

La carte devient l'interface graphique la plus répandue.

Les interfaces graphiques du web sémantique » Article » owni.fr,

La mise à disposition des données passe donc par une re-territorialisation. Bien souvent, quand je vois les interfaces graphiques des applications du web sémantique, cela me fait penser à du Picasso. Paradoxe : quand les données sont structurées, les interfaces graphiques donnent mécaniquement une impression de dé-structuration. Si le document Word est le modèle de document qui a inspiré la page du web de document, alors on pourrait peut-être penser que c’est le tableur qui représente le modèle de document du web de données? On pourrait certainement le croire quand on regarde le très justement nommé Tabulator de Berners-Lee, outil pour « surfer sur du RDF » :

Moteur de recherche interne Auracom - Full-text Multicritère Documentaire. Sem Web Pro. Ces deux derniers jours, j'ai participé à la conférence Semweb.Pro .

Sem Web Pro

L'objectif de cette première édition était, je crois, de montrer qu'il existe une communauté professionnelle et des applications industrielles pour le Web sémantique en France. Et l'objectif a, je crois, été atteint ! Environ 130 personnes étaient présentes entre les deux journées : la conférence proprement dite le 1er jour, et les tutoriels le 2e jour. Quelques impressions à chaud... J'ai beaucoup apprécié l'ouverture d'Ivan Herman , qui a fait le point sur les travaux en cours dans le domaine du Web sémantique au W3C, de la nouvelle version de SPARQL aux travaux qui vont démarrer sur "RDF next steps", en passant par les évolutions de RDFa. Ensuite, nous avons assisté à 4 présentations de produits qui permettent de publier des données en RDF : EMFtriple , CubicWeb , Semsoft et Asterid.

Semantic Overflow. Un ascenseur pour vos données. Where can I learn about the semantic web? - Semantic Overflow. My 2 cents...

Where can I learn about the semantic web? - Semantic Overflow

Choose a library written in your favorite language and read the source code, join their mailing list, start answering questions and make new interesting ones yourself, contribute patches and report bugs if you find one. Forget about: trees, XML, don't hurt yourself with RDF/XML + XSLT and think "graphs". Read the recommendations from W3C (no, not the one about RDF/XML). "We Learn... 10% of what we read 20% of what we hear 30% of what we see 50% of what we see and hear 70% of what we discuss 80% of what we experience 95% of what we teach others. " -- William Glasser. XML vs RDF : logique structurelle contre logique des données. XML et RDF sont deux modèles différents d'encodage de l'information et, pourtant, ils sont souvent confondus.

XML vs RDF : logique structurelle contre logique des données

Le dernier exemple en date est la mise à disposition par la British Library de 14 millions de notices bibliographiques au format, je cite, « RDF/DC ». La confusion est patente de par l'absence d'URI pour identifier les ressources décrites. Or, en tant que lecteur régulier de ce blog, vous savez que l'URI est un des fondements du modèle RDF. Il est vrai que la distinction n'est pas forcément évidente à appréhender au premier abord et la syntaxe RDF/XML n'arrange pas les choses. J'ai à plusieurs reprises sur ce blog expliqué ce qui différencie les deux modèles : le modèle de l'arbre ou de l'arborescence pour l'un et le modèle de graphes pour l'autre. On dit d'un flux XML qu'il est bien-formé s'il respecte la logique d'imbrication des balises (à la « poupée russe »), qu'il possède un élément racine et quelques règles primitives de XML.