background preloader

WEEDS

Facebook Twitter

Paris plein, Paris vide. Les paysages de périphéries dans les séries policières françaises. Miami, un décor à l’envers. Géographie comparée de la métropole à travers « Miami Vice » et « Dexter » Dossier : La ville des séries télé « S’il reste des images et des récits aujourd’hui, autour des villes américaines, c’est à la télévision qu’on les trouve en priorité.

Miami, un décor à l’envers. Géographie comparée de la métropole à travers « Miami Vice » et « Dexter »

La télé reconstitue à sa manière la géographie de l’Amérique » – E. Quand la critique des « suburbs » envahit les séries télévisées américaines. Dossier : La ville des séries télé « Des maisons conçues à l’emporte-pièce, vastes, sans arbre, des routes sans trottoir, des rues banales en cul-de-sac, un paysage de portes de garage – une parodie beige plastique de Leave It to Beaver » : voici comment, dans un ouvrage datant de 2000, les théoriciens du New Urbanism décrivent les banlieues résidentielles (Duany et al. 2000, p. x), reprenant l’idée ancienne mais vivace selon laquelle les suburbs (le péri-urbain) représenteraient une catastrophe urbanistique.

Quand la critique des « suburbs » envahit les séries télévisées américaines

Anecdotes sur la série Weeds - AlloCine. La ville des séries télé. ▼ Voir le sommaire du dossier ▼ Loin de s’apparenter à ce « chewing-gum mental » que dénonçait l’architecte Frank Lloyd Wright, reléguant le spectateur à la passivité et à l’impuissance, les séries apparaissent aujourd’hui comme un formidable moyen d’explorer la ville et l’urbanité états-uniennes que ne proposent pas d’autres médias, notamment en raison de leur traitement spécifique de l’espace et du temps.

La ville des séries télé

En nous confrontant régulièrement aux mêmes lieux, les séries posent un cadre d’analyse à partir duquel il est possible d’observer, de façon quasi sociologique, les faits et gestes des divers protagonistes. C’est le cas de The Wire où le long déclin de Baltimore constitue le véritable sujet de la série. Agrestic, ton univers impitoyable. La série américaine Weeds. Dossier : La ville des séries télé Dallas (1978-1991) fut une série quasi mythique que Roland Barthes aurait probablement inscrite dans son panorama des Mythologies si celui-ci débarquait au début des années 1980.

Agrestic, ton univers impitoyable. La série américaine Weeds

La ville éponyme était le quasi-personnage d’intrigues mettant en avant les valeurs très républicaines d’une dynastie qui a pu aider à qualifier le style des Bush. Les plus de 250 heures de film (14 saisons) ont tissé des intrigues qui étaient autant d’affaires d’argent, de marchés pétroliers. On naviguait dans un territoire marqué certes par le classique skyline du CBD (central business district), mais aussi par les grandes propriétés du domaine Southfork : ranch, rodéo, l’âme du Texas dont le générique témoigne bien. Loi du plus fort, malheur à qui n’a pas compris. Little Boxes. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Little Boxes

Paroles et traduction Malvina Reynolds : Little Boxes. Paroles et traduction de «Little Boxes» Little Boxes (Petites Boîtes) Little boxes on the hillside,Petites boîtes sur le coteauLittle boxes made of ticky-tacky,Petites boîtes faites de bric et de brocLittle boxes, little boxes,Petites boîtes, petites boîtesLittle boxes, all the same.Petites boîtes, toutes pareilles.There's a green one and a pink oneIl y en a une verte et une roseAnd a blue one and a yellow oneEt une bleue et une jauneAnd they're all made out of ticky-tackyEt on les distingue toutes de bric et de brocAnd they all look just the same.Et elles ont toutes l'air exactement pareilles.

Paroles et traduction Malvina Reynolds : Little Boxes

Weeds - Opening 2x04 (french) Weeds Intro Season 1 Original Little Boxes (HQ) Séries. La géopolitique du Moyen-Orient expliquée par “Game of Thrones” Alliances, guerres, intrigues et luttes de pouvoir : inspiré par une phrase du Premier ministre israélien, The Washington Post s’est amusé à appliquer les rapports de pouvoir de Game of Thrones à la géopolitique du Moyen-Orient.

Séries. La géopolitique du Moyen-Orient expliquée par “Game of Thrones”

“Les deux, extrémistes de l’organisation Etat islamique et leaders de Téhéran, mènent un jeu de trônes mortel.” C’est cette phrase prononcée par le Premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou devant le Congrès américain en mars qui a poussé The Washington Post à le prendre au mot. Que se passerait-il, s’interroge le quotidien américain, si on transposait “le monde fantastique de Game of Thrones au hargneux Moyen-Orient ?” Quand "Game of Thrones" sert à punir les élèves d'une classe dissipée. Image EU series TV TBACPRO. La carte des lieux où a été filmé Game of thrones. Ce que les séries télé révèlent des villes américaines - Le nouvel Observateur. Une carte des séries américaines. Made in France.

Une carte des séries américaines

Les séries, un support pédagogique pour enseigner la philosophie - La Croix. Un générique à la loupe : “Weeds”, qu'elle est proprette ma banlieue. Satire musicale et visuelle de l’uniformité des banlieues bourgeoises américaines, le générique des trois premières saisons de “Weeds” est un plaisir pour l'esprit critique.

Un générique à la loupe : “Weeds”, qu'elle est proprette ma banlieue

Quelques notes d’une guitare discrète, d’un enregistrement qu’on devine daté. De 1962 précisément. Les premières mesures de Little Boxes, célèbre chanson de la songwriter contestataire Malvina Reynolds, satire des banlieues proprettes américaines, en pleine explosion après la Seconde Guerre mondiale. Avec la petite voix de Reynolds apparaît à l’image un plan de « Luxury Homes », lui aussi de l’après-guerre sans doute. Quelques routes, des impasses, qui rapidement se remplissent de dizaines de maisons identiques.