background preloader

Procès Robespierre

Facebook Twitter

La Terreur. Nom donné à deux périodes de la Révolution française : la première Terreur (10 août-20 septembre 1792) et la seconde Terreur (5 septembre 1793-28 juillet 1794). 1.

la Terreur

La première Terreur (10 août-20 septembre 1792) Après la chute des Tuileries et la formation d'un Conseil exécutif provisoire de six membres, l'Assemblée législative déconsidérée doit s'incliner devant la Commune insurrectionnelle de Paris, qui, inspirée par Robespierre, surveille les autres autorités. La plupart des mesures prises par la Législative le sont sous la pression de la Commune : suspension du roi, autorisation donnée aux municipalités d'opérer des visites domiciliaires et de procéder aux arrestations, création d'un tribunal extraordinaire (17 août), bannissement des prêtres réfractaires, suppression des ordres enseignants et hospitaliers. À Paris, environ 3 000 suspects sont emprisonnés. MAXIMILIEN DE ROBESPIERRE (1758-1794) La révolution française ep2 part 3/4. Maximilien de Robespierre. « Maximilien de Robespierre » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior Il était surnommé « L'Incorruptible » (car peu sensible aux pressions des autres).

Maximilien de Robespierre

La formation intellectuelle de Robespierre. Maximilien de Robespierre. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Maximilien de Robespierre

Vous lisez un « bon article ». Maximilien de Robespierre est l'aîné d'une fratrie de cinq enfants et il perd sa mère à l'âge de six ans. Son père abandonne le foyer et dès lors, Maximilien est pris en charge par son grand-père maternel. Après d'excellentes études au collège d'Arras et au collège Louis-le-Grand de Paris, licencié en droit, il devient avocat et s'inscrit en 1781 au Conseil provincial d'Artois, occupant même un temps la charge de juge au tribunal épiscopal. Jeu de rôle sur le procès de Robespierre. J. Riffault : module sur Robespierre - ELH. Retour à l'accueil d'ELH 1.

J. Riffault : module sur Robespierre - ELH

Objectifs : Analyser les différents facteurs (hommes et évènements) agissant au cours d’évènements révolutionnaires au travers du procès d’un homme, Maximilien de ROBESPIERRE, considéré comme le grand responsable de la Terreur révolutionnaire. Savoir que l’analyse (voire le jugement) d’un évènement historique n’est pas unique mais multiple. 2. Le gouvernement révolutionnaire et la Terreur.