background preloader

H6 - Le Proche et le Moyen-Orient depuis 1918

Facebook Twitter

La Ligue arabe qualifie le Hezbollah d’organisation terroriste. Les ministres des affaires étrangères arabes réunis au siège de la Ligue arabe ont proclamé vendredi 11 mars le Hezbollah libanais groupe « terroriste ».

La Ligue arabe qualifie le Hezbollah d’organisation terroriste

Le Liban et l’Irak ont émis « des réserves » sur la décision des ministres, selon un porte-parole de l’organisation réunie au Caire. Cette nouvelle étape s’inscrit dans l’escalade diplomatique opposant l’Arabie saoudite, membre de la Ligue arabe, et l’Iran, qui soutient le mouvement chiite libanais. Géopolitique de l’Arabie saoudite : quelle diplomatie religieuse (...) - Moyen-Orient. Pierre Verluise (P.

Géopolitique de l’Arabie saoudite : quelle diplomatie religieuse (...) - Moyen-Orient

V.) : Pourquoi le prosélytisme est-il dans l’ADN du régime saoudien ? Pierre Conesa (P. C.) : Le triomphe de la famille des Al Saoud pour unifier la péninsule n’a été possible qu’avec l’appui de la famille des Al Cheikh, (celle de Abd al Wahhab). Celle-ci a légitimé la guerre des Saoud contre l’Empire Ottoman puis contre les autres tribus du Royaume en proclamant le djihad. Même la prise des Lieux Saints contre le Chérif de la Mecque, pourtant descendant du Prophète, a été ainsi justifiée. Les oulémas wahhabites considèrent, dés la naissance du royaume, que la mission même du nouveau pouvoir est de diffuser leur version de l’islam partout dans le monde.

Le souverain saoudien peut toujours promettre aux Occidentaux de limiter les aides financières versées à droite et à gauche à des groupes radicaux, mais certainement pas changer la nature de la diplomatie wahhabite et son prosélytisme international, toujours appuyé d’une manne financière quasi illimitée. P. P. P. P. Comprendre la situation en Syrie en 6 minutes. Géopolitique de l’Irak et de la ... - Clio-Lycée.

Enquête du « New York Times » sur la branche de l’Etat islamique chargée « d’exporter la terreur » LE MONDE | • Mis à jour le | Par Le Monde.fr Rukmini Callimachi, journaliste qui couvre pour le New York Times les groupes djihadistes, et particulièrement l’organisation Etat islamique (EI), a publié une enquête saisissante sur les rouages de l’organisation, et particulièrement de sa branche de renseignement chargée de recruter et de former des combattants étrangers, appelée « Emni » en arabe.

Enquête du « New York Times » sur la branche de l’Etat islamique chargée « d’exporter la terreur »

Sur la base de témoignages d’anciennes recrues, dont un Allemand actuellement en prison dans la ville de Brême après avoir passé quelques jours en Syrie, et « de milliers de pages de témoignages de services secrets français, belges, allemands et autrichiens », elle décrit le fonctionnement d’une unité extrêmement bien organisée au sein de l’EI dont la mission est « d’exporter la terreur ». Du renseignement interne à la violence externe. Chiites et sunnites, guerres et paix (3/5) : Les islams et l’irruption de la modernité (19ème – 20ème siècle) / Deuxième partie : Jean-Luc Leon. Les tensions entre l’Arabie saoudite et l’Iran illustrent au présent la rivalité entre les deux grands courants de l’Islam : chiisme et sunnisme.

Chiites et sunnites, guerres et paix (3/5) : Les islams et l’irruption de la modernité (19ème – 20ème siècle) / Deuxième partie : Jean-Luc Leon

Nous retraçons les ambivalences et les complexités entre ces deux branches de l’Islam à travers les époques. 2ème partie : le réalisateur Jean-Luc Leon. Première partie / Série : Chiites et sunnites, guerres et paix Episode 3 : Les islams et l’irruption de la modernité (19ème – 20ème siècle) Avec notre tête chercheuse : Sabrina Mervin Sabrina Mervin est islamologue spécialiste du chiisme, chargée de recherche CNRS, membre du Ceifr (Centre d'Etudes Interdisciplinaires des Faits Religieux - EHESS). Sunnites et Chiites : pourquoi tant de haines ? L'antagonisme fratricide entre les Sunnites et les Chiites, aussi ancien que l’Islam, est l'une des clés de tous les déchirements convulsifs qui parcourent ces terres et dont les ondes de choc parviennent désormais violemment jusqu’à nous.

Sunnites et Chiites : pourquoi tant de haines ?

Depuis que l’on répète à satiété la formule fameuse de de Gaulle selon laquelle il conviendrait de « voler vers l’Orient compliqué avec des idées simples », nous tâchons tous de dégager ces idées-là, et plus que jamais aujourd’hui, lorsque tant de périls ont surgi de ces terres pour obséder notre quotidien. C’est ainsi que nous sommes tentés d’aller chercher du côté de l’opposition entre les Sunnites et les Chiites, aussi ancienne que l’Islam, dans cet antagonisme fratricide, la clé de tous les déchirements convulsifs qui parcourent ces terres et dont les ondes de choc parviennent désormais violemment jusqu’à nous.

C’est à quoi nous allons nous employer en nous appuyant sur la compétence reconnue de Gabriel Martinez-Gros. Jean-Noël Jeanneney Intervenants. Les défis de l’Arabie saoudite. Analyses spatiales de la situation en Syrie - Histoire-géographie - Éduscol. Le géographe Francis Balanche, qui avait dirigé le numéro de la Documentation photographique consacré à la géopolitique du Moyen-Orient, livre un entretien à la Société de géographie.

Analyses spatiales de la situation en Syrie - Histoire-géographie - Éduscol

Il précise la situation en Syrie à la lumière des derniers événements. Cette analyse peut permettre de comprendre et d’expliquer en classe la complexité du jeu d’acteurs dans ce pays dont il est spécialiste. Il apparaît ainsi clairement que ce conflit revêt des enjeux multiscalaires. Par ailleurs, une carte élaborée par les décodeurs du Monde permet de comprendre comment a évolué la situation en Syrie et en Irak depuis deux années. Géopolitique du Sultanat d’Oman. Avec une carte et photos - Moyen-Orient. DIFFICILE de veiller le Sultanat d’Oman tant les signaux sont de faibles bruits, davantage encore dans la sphère francophone.

Géopolitique du Sultanat d’Oman. Avec une carte et photos - Moyen-Orient

Peu de littérature académique et officielle, peu de dépêches, peu d’alertes, peu de visites médiatisées, donnent à entendre, à lire et à parler du Sultanat d’Oman. C’est d’ailleurs en des termes similaires que Pierre Razoux introduit sa note de recherche stratégique « Oman : future pièce maîtresse de la stratégie américaine dans le Golfe et l’Océan Indien » [1]. Un Etat qui dispose d’une telle position géostratégique au Moyen-Orient et qui demeure si discret interroge le curieux et sans aucun doutes les puissants et les puissances, dans les antichambres des ambassades et des ministères, des conseils d’administration et des états-majors. Monarchie absolue, islam, rente énergétique, voisins difficiles à fréquenter, vigie du détroit d’Ormuz et pourtant peu de vagues et quelques faits divers [2]. DOSSIER – Cinq ans après les Printemps arabes.

Cinq ans ont passé depuis les soulèvements, d’ampleur inédite, qui ont secoué le monde arabe en 2011.

DOSSIER – Cinq ans après les Printemps arabes

Les mobilisations de masse qui ont eu lieu en Tunisie, en Égypte, en Syrie, en Libye, au Maroc, en Algérie, à Bahrein, au Yémen... paraissaient porter et être portées par un souffle d'espoir en une société plus juste, et elles ont provoqué une forte empathie dans les médias occidentaux. La chute de Ben Ali en Tunisie et de Moubarak en Égypte ont été les symboles de la possible libération des régimes autoritaires en place depuis des décennies. Ces mouvements ont aussi eu un grand retentissement car une nouvelle forme de révolte semblait surgir : c’étaient toutes les classes sociales, et aussi bien les militants de longue date que les individus n’ayant jamais manifesté, portant toutes sortes de revendications, qui sont descendus dans les rues et ont occupé les places. 1. Comprendre l’opposition entre chiites et sunnites au Moyen-Orient.

Comprendre l’opposition entre chiites et sunnites au Moyen-Orient. Le dessous des cartes: le moyen-Orient. Quelles sont les différences entre sunnites et chiites ? Que viennent faire les questions religieuses dans la crise que traverse l'Irak ?

Quelles sont les différences entre sunnites et chiites ?

Que recouvre la division entre chiites et sunnites ? Les points-clés pour y voir plus clair. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Maxime Vaudano. Carte interactive : où vivent chiites et sunnites au Moyen-Orient ? Syrie : les ennemis de mes ennemis... Pourquoi il ne faut pas confondre le salafisme et le takfirisme. Le Monde | • Mis à jour le | Par William Audureau Le documentaire Salafistes, de François Margolin et Lemine Ould Salem, a reçu un avis négatif du ministère de l’intérieur pour sa diffusion et une interdiction aux moins de 18 ans assortie d’un avertissement par la Commission de classification des films.

Pourquoi il ne faut pas confondre le salafisme et le takfirisme

Les réalisateurs entendent « montrer les salafistes de l’intérieur ». Lire aussi Pourquoi le documentaire « Salafistes » fait polémique En novembre, Manuel Valls avait ouvertement associé le salafisme, la mouvance la plus rigoriste de l’islam, aux attentats du 13 novembre. « Oui, nous avons un ennemi, et il faut le nommer, c’est l’islamisme radical. Les ramifications internationales de Daech - Co... Comprendre la situation en Syrie en 5 minutes. Faites l'amour... Carte interactive : où vivent chiites et sunnites au Moyen-Orient ? Qu’est-ce qui oppose les sunnites et les chiites ? Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Louis Imbert La rupture par l’Arabie saoudite de ses relations diplomatiques avec l’Iran, dimanche 3 janvier, a creusé la cassure confessionnelle entre chiites et sunnites au Moyen-Orient.

Cette montée des tensions entre les deux puissances rivales de la région est trop rapidement réduite à un conflit confessionnel entre sunnites et chiites. Pour y voir plus clair, voici un résumé de ce qui lie, différencie et oppose ces deux grandes familles de l’islam. Une division historique La division entre sunnisme et chiisme est historiquement le fruit d’un conflit de succession, après la mort du prophète, en 632 à Médine, dans l’actuelle Arabie saoudite. Hussein, le fils d’Ali, qui se soulève contre l’autorité du calife Yazid, fils de Mouawiya installé à Damas, sera tué lors de la bataille de Kerbala, en 680.

Un an de plus en Syrie… une cartographie actualisée des réfugiés syriens. La date du 15 mars a été une nouvelle fois le point d’orgue médiatique de l’attention internationale autour du conflit syrien. C’est en effet en mars 2011 que s’enclenche une mécanique de contestation pacifique dans les rues de Deera, dont on connait aujourd’hui les rouages destructeurs, et la tragédie sans fin à laquelle sont exposés les syriens. Après 4 années de guerre civile dans l’antique pays de Cham, nous sommes malheureusement tentés, comme beaucoup d’autres, d’entretenir cette mécanique cyclique d’une empathie pour le sort des réfugiés syriens, en opérant une actualisation de nos publications antérieures. Nous proposons donc ici une mise à jour de la carte régionale du déplacement des réfugiés déjà actualisée en 2014, et publiée à l’origine dans l’article consacré au camp de Zaatari, qui racontait la naissance de ma « curiosité » géographique pour les enjeux humains de ce conflit mondial.

Une crise régionale urbaines. Séries. La géopolitique du Moyen-Orient expliquée par “Game of Thrones” Alliances, guerres, intrigues et luttes de pouvoir : inspiré par une phrase du Premier ministre israélien, The Washington Post s’est amusé à appliquer les rapports de pouvoir de Game of Thrones à la géopolitique du Moyen-Orient. “Les deux, extrémistes de l’organisation Etat islamique et leaders de Téhéran, mènent un jeu de trônes mortel.” C’est cette phrase prononcée par le Premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou devant le Congrès américain en mars qui a poussé The Washington Post à le prendre au mot. Que se passerait-il, s’interroge le quotidien américain, si on transposait “le monde fantastique de Game of Thrones au hargneux Moyen-Orient ?”

Comprendre la situation de crise au Proche-Orient - Histoire-géographie - Éduscol. Myriam Benraad a publié en février 2015 un ouvrage qui retrace la situation en Irak et tout spécialement depuis deux ans. Cet ouvrage fait l'objet d'une recension sur le site Les Clés du Moyen-Orient. La déstabilisation du pays s'est accentuée lorsque la ville de Mossoul a été prise par l'organisation de l'État islamique en juin 2014. Afin de comprendre davantage les récents événements au Proche-Orient et la crise qui s'y déroule, la lecture de cet ouvrage peut constituer une ressource majeure.

De fait, les cours concernant l'histoire récente du Proche-Orient doivent être actualisés car les élèves doivent pouvoir relier cet espace à d'autres pour saisir une situation géopolitique où les acteurs, les enjeux et les territoires s'imbriquent à toutes les échelles. Actualité à exploiter avec : Au Proche-Orient, cinq conflits entremêlés , par Pierre Conesa (Le Monde diplomatique, décembre 2015) En 1979, la révolution iranienne mettait en place le premier régime politique officiellement « islamique », mais en réalité exclusivement chiite. Elle revivifiait ainsi le conflit ancestral entre sunnites et chiites, qui représente la première strate d’une lente sédimentation.

Quand, après sa prise du pouvoir à Téhéran, l’ayatollah Rouhollah Khomeiny demande une gestion collective des lieux saints de l’islam, le défi apparaît insupportable pour l’Arabie saoudite.

Etat islamique

Séries. La géopolitique du Moyen-Orient expliquée par “Game of Thrones” Persépolis. Israël-Palestine : le conflit dans les manuels scolaires. Israël – Palestine : le conflit dans les manuels scolaires Coordinateurs : Roland LOMBARD et Marylyn PACOURET Collectif de rédaction : Samira ALAYAN, Bernard ALBERT, Dominique COMELLI, Sandrine MANSOUR-MÉRIEN, Nurit PELED-ELHANAN, André ROSEVÈGUE, Michaël WALLS.