background preloader

Handicap

Facebook Twitter

L’IPad au service des enfants autistes. Pad et autisme :quellesapplications ?

L’IPad au service des enfants autistes

Touch Trainer : entraînementau pointage.Çated : affichage de la journéesous forme d’emploi du temps.Buddy ABA App’s : jeux pourapprendre les couleurs.L’IPad, dernière tablette numérique à la mode, n’est plus l’apanage des « geeks » en tout genre. Les établissements spécialisés s’en servent aujourd’hui comme outil d’apprentissage pour les enfants autiste. Un nouveau support efficace qui reste cependant onéreux et peu accessible aux particuliers. Il a le sourire malicieux de celui qui vient de faire une bonne blague. Philippe, huit ans, est scolarisé à l’Institut Médico-Educatif (IME) de l’association Agir et vivre l’autisme, dans le IXème arrondissement de Paris.

Adrien et Blandine Farrell sont les parents d’un enfant autiste de sept ans. L’opération est un succès : un an après sa création, l’application est traduite en plusieurs langues et déclinée pour l’apprentissage de l’alphabet. Cette prolifération n’est pas seulement un effet de mode. Dyslexique, elle prend ses notes sur un iPad. Yseult, scolarisée en 3ème, atteinte de dyslexie, utilise une tablette iPad pour surmonter son handicap à l'école.

Dyslexique, elle prend ses notes sur un iPad

L'iPad permet de prendre un cours en photo, plutôt que de le recopier. (image Les z'ed) Dans le cadre d’un Projet Personnalisé de Scolarisation (PPS), la jeune Yseult a le droit de venir en classe avec un iPad. La tablette tactile d’Apple l’aide à surmonter son handicap, la dyslexie, de différentes manières : l’iPad facilite la réécriture pour éviter les ratures, permet de prendre en photo le tableau pour éviter de recopier, et propose d’autres moyens de prises de notes, comme par exemple le recours à des cartes heuristiques. L’utilisation de l’iPad plutôt que toute autre tablette est un hasard, explique sa mère. Tous les manuels ne sont pas disponibles en format numérique Prise de notes sur iPad. Malgré tout, la tablette a une influence plutôt positive. Quentin Duverger. Elle va en cours sans cahier mais avec un iPad !

Les pdf de math dans les ebooks Comme je l’avais indiqué en début d’année scolaire, l’une de mes filles atteinte de dyslexie peut cette année utiliser son iPad au collège.

Elle va en cours sans cahier mais avec un iPad !

Elle est la seule dans la classe (du collège) à être équipé d’une tablette. Les autres élèves restent au papier – crayon… Aussi, j’avais promis de faire un retour de cette « expérience » de l’utilisation de l’iPad en classe ! En fin d’année dernière, en 4e, nous avions demandé la mise en place d’un PPS (Projet Personnalisé de Scolarisation) ainsi que pour les examens suite à son « handicap », à sa dyslexie.

Aussi, la veille de la rentrée, j’appelle la directrice de l’établissement pour savoir si nous pouvons déjà mettre en place l’usage de la tablette Apple dès le 1er jour de la rentrée scolaire. La décision est vite prise… la réponse est : «il vaut mieux qu’elle démarre dès le début de l’année !» L’un des freins à cette décision est levé. D’ailleurs côté outil, j’ai laissé Yseult choisir ses propres outils ! WordPress: Une nouvelle police pour aider les dyslexiques.

Picto évolution : logiciel ludique de pictogrammes pour les enfants autistes créé en collaboration avec les EPN du Pays de Montbéliard.