background preloader

Révolution dans le nord

Facebook Twitter

Club des Jacobins. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Club des Jacobins

La Société des amis de la Constitution, appelé d'abord Club breton, plus connue ensuite sous le nom de club des Jacobins, est le plus célèbre des clubs de la Révolution française[citation nécessaire]. « C’est ici que s’est préparée la Révolution, dit Georges Couthon en 1793, c’est ici qu’elle s’est faite, c’est ici que se sont préparés tous les grands événements »[citation nécessaire]. Le Club des Jacobins est une société de pensée qui a constitué, pendant la Révolution française, à la fois un groupe de pression et un réseau d’une remarquable efficacité[citation nécessaire]. L’action du club, essentielle dès le début de 1790[citation nécessaire], devient dominante entre 1792 et 1794[citation nécessaire].

À cette époque, l’adjectif « jacobin » signifie partisan de la politique du Comité de salut public[citation nécessaire]. Histoire du Club des Jacobins[modifier | modifier le code] Mirabeau domine le club jusqu’en décembre 1790. La défense nationale dans le Nord, tome 1. Histoire des provinces françaises du nord: la révolution et l'empire. Le ... - Hervé Leuwers, Annie Crépin, Dominique Rosselle. Le diocèse d'Ajaceio - François Casta. Persée. Persée. 1789%20Histoire%20de%20Lille.pdf. Bergues.biz - Le site sur la ville de BERGUES. La Flandre française est la partie de l'ancien comté de Flandre qui fait aujourd'hui partie de la France, et qui consiste en la moitié du département du Nord.La Flandre française résulte essentiellement de la reconquête du sud du comté de Flandre par la France au XVIIe siècle par Louis XIV La Flandre française inclut donc, de son acception la plus restrictive à son acception la plus large, les zones suivantes: Le Westhoek français (Flandre flamingante) compris entre la Lys et la mer du Nord.

Bergues.biz - Le site sur la ville de BERGUES

La Flandre Française fit partie intégrante du comté de Flandre et, officiellement, du Royaume de France occidentale puis du Royaume de France de 843 (Traité de Verdun) à 1529 (Traités de Cambrai). Celui-ci passa sous domination bourguignonne (Seconde Maison capétienne de Bourgogne) puis habsbourgeoise au sein, très théoriquement, du Royaume de France dont il est vassal avant de devenir purement possession espagnole après 1529 dans le cadre du Saint-Empire Romain Germanique. Déclaration de guerre de la France au roi de Bohême et de Hongrie (1792) Déclaration de guerre de la France à l'Autriche (1792) « Déclaration de guerre de la France à l'Autriche (1792) » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior Très rapidement l'Europe aristocratique et monarchique devient l'ennemie de la Révolution française.

Déclaration de guerre de la France à l'Autriche (1792)

Les aristocrates condamnent l'abolition des privilèges de la noblesse et du clergé catholique qui sont des fondements économiques de l'ordre social ancien dont ils sont les bénéficiaires. L'irruption de la bourgeoisie dans les affaires politiques, alors que jusque là elle était maintenue loin du pouvoir, menace les privilèges dont l'aristocratie disposait pour accéder aux postes importants de la politique, de l'armée ou de l'Église catholique. La limitation des pouvoirs imposée au roi Louis XVI révulse les souverains européens qui, excepté au Royaume-Uni sont tous des rois absolus. Habitués à s'échanger des territoires et les populations y vivant, les souverains rejettent totalement l'idée que les peuples puissent choisir sous quelle autorité ils veulent vivre.

Bataille de Jemmapes (6 novembre 1792) remportée par l'armée révolutionnaire. 1) Un soulèvement populaire sauve la Révolution française En 1790, 1791 et durant les premiers mois de 1792, les dirigeants politiques de la révolution française essaient de trouver une solution de compromis avec le roi pour stabiliser les avancées juridiques mais casser le mouvement social.

Bataille de Jemmapes (6 novembre 1792) remportée par l'armée révolutionnaire

L’arrivée des armées autrichienne et prussienne aux frontières, va clarifier la situation. Les dirigeants militaires trahissent, les privilégiés émigrent, les dirigeants religieux guerroient contre les droits de l’homme, les députés ne prennent aucune mesure apte à sauver la révolution. La solution vient du peuple qui lui, veut sauver ses conquêtes sociales et démocratiques. Sur Paris éclate la journée insurrectionnelle du 20 juin avec la première apparition des sans-culottes.

La campagne de 1793. Défaite en Belgique et en Hollande En Belgique, Dumouriez tentait d'organiser le pays sur le modèle d'une république indépendante mais l'arrivée de nombreux commissaires politiques de la Convention introduisant sans transition des mœurs politiques nouvelles avait soulevé la population belge contre nos soldats.

La campagne de 1793

Furieux contre les Jacobins, Dumouriez courut à Paris se plaindre à la Convention et demander des pouvoirs étendus sur les territoires que son armée occupait. Fort mal reçut, il repartit avec comme objectif la prise de la Hollande. De retour en Belgique il est décidé à frapper un grand coup contre l'ennemi puis à se retourner contre le régime qu'il méprise. Flandre française.