background preloader

PMA

Facebook Twitter

Décennie des Nations Unies pour les déserts et la lutte contre la désertification (2010–2020) Au Burkina Faso, la croissance des villes s'affole. La croissance démographique du Burkina Faso est l’une des plus élevées du monde, avec +3,16 % par an.

Au Burkina Faso, la croissance des villes s'affole

Les grandes villes, surtout la capitale Ouagadougou, mais aussi Bobo-Dioulasso, la deuxième ville du pays, voient leur population croître de manière très impressionnante. Elle battent toutes deux des records. Ouagadougou dépasse les 2,6 millions d’habitants et sa croissance démographique annuelle est de +7,2 % actuellement, tandis que Bobo-Dioulasso, avec +11 % par an (!) Atteint 1,2 million d’habitants, contre moitié moins il y a 10 ans à peine.

Une croissance qui ne va pas sans créer de sérieux problèmes aux autorités. Burkina Faso, la dangereuse ruée vers l'or. La mine de Fandjora.

Burkina Faso, la dangereuse ruée vers l'or

Les habitants de cette région du sud-ouest du Burkina Faso cherchent sans répit de l'or, dans des tunnels atteignant parfois 100 mètres de profondeur. Une quête qui a des conséquences sanitaires et environnementales encore peu connues, pour parfois seulement quelques grammes de poussière du précieux métal. Le dernier épisode des « Dessous de la mondialisation », revient sur une cette ruée vers l'or qui tourne au cauchemar. En 10 ans, le Burkina Faso s'est hissé au rang de quatrième producteur d'or d'Afrique. C'est l'ancien président Blaise Compaoré qui a laissé se développer sans contrôle, une furieuse ruée vers l'or qui a un temps bénéficié à la croissance du pays. Les PMA L’exemple du Burkina Faso Emilie BURTIN. Pourquoi le classer comme PMA? Un faible développement 1/ En comparant le Burkina Faso avec les autres. - ppt télécharger.

Thomas Sankara, la fascination d’une figure devenue «patrimoine africain» Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso, aura bientôt un lieu de mémoire et de recueillement pour célébrer Thomas Sankara, l'ancien président burkinabè.

Thomas Sankara, la fascination d’une figure devenue «patrimoine africain»

Un mémorial à l’endroit même où il a été assassiné le 15 octobre 1987. Près de 30 ans après sa mort, le culte se poursuit. L’homme fascine et ses discours résonnent plus que jamais auprès d’une jeunesse africaine qui en a fait un héros. Il est arrivé au pouvoir par un coup d’Etat en 1983.