background preloader

Documents sélectionner

Facebook Twitter

Jouets stéréotypés : des messages contre le sexisme glissés dans des cadeaux de Noël. Quelque 500 enfants ont eu une drôle de surprise jeudi matin.

Jouets stéréotypés : des messages contre le sexisme glissés dans des cadeaux de Noël

Sous le sapin, ils ont découvert dans leurs cadeaux non pas un message personnel du père Noël mais un tract contre les jouets stéréotypés. Avec ce slogan : "Attention, ce jouet est sexiste". L'association Fières avait glissé le week-end dernier autant d'affichettes dans les emballages de jouets particulièrement stéréotypés, boîtes de poupées et mallettes de bricolage, lors d'une action simultanée dans des dizaines de magasins d'Ile-de-France. LIRE AUSSI >> Jouets : c'est toujours les garçons en cow-boys et les filles en mariées ! "Le sexisme ça sent le sapin" Les militantes féministes ont ainsi lancé leur nouvelle campagne "Le sexisme ça sent le sapin", pétition à l'appui, afin de dénoncer le marketing de genre et la promotion des discriminations entre les hommes et les femmes dès le plus jeune âge.

LIRE AUSSI >> PHOTOS - Jouets filles-garçons : les clichés sexistes ont la vie dure "Princesse un jour, boniche toujours" Les jouets pour les enfants entretiennent-ils le sexisme? Jouets sexistes: «Ils limitent l'accomplissement des enfants» INTERVIEW A l'occasion d'un rapport parlementaire publié ce jeudi, la psychothérapeute Nicole Prieur répond à 20 Minutes...

Jouets sexistes: «Ils limitent l'accomplissement des enfants»

Propos recueillis par Anissa Boumediene Publié le Mis à jour le Cette année encore, sous le sapin, des millions de petites filles recevront des poupées et des dînettes, pendant que les petits garçons déballeront des jeux de construction et des kits d'apprenti scientifique. A quelques jours de Noël, les stéréotypes de genre véhiculés par le monde du jouet sont dans le collimateur des parlementaires, évoqués par un rapport de la délégation sénatoriale aux droits des femmes publié ce jeudi. Nicole Prieur, psychothérapeute et auteur de Grandir avec les enfants (Ed. Les jouets destinés aux garçons ou aux filles ont-ils des conséquences sur le développement psychique des enfants et leur construction?

C’est évident: on offre aux petites filles des jouets qui sont de l’ordre de la séduction et du domestique, et les petits garçons reçoivent des jeux d'action et de stratégie. Des jeux de construction pour se construire soi-même. C'est un classique des cadeaux de noël.

Des jeux de construction pour se construire soi-même

Antoine, 6 ans, et Gabriel, 9 ans, raffolent des jeux de construction. Une activité qui plaît à leur mère, Pascale. "Par rapport aux jeux vidéo, on n'est plus dans le virtuel : on les construit (...) on est dans la matière, et c'est pas mal", estime-t-elle. En construisant, les petits apprennent, résume Bernadette de Bric une professeure des écoles. "L'enfant, il se construit en manipulant. Et même quand la tour s'effondre, ce n'est pas un drame. Le jeu de l'enfant et la construction sociale de la réalité. L’enfance de la sociologie La sociologie a-t-elle quelque chose à dire sur l’enfant et l’enfance ? Elle ne s’y intéresse en fait que très peu, y compris les sociologies de l’éducation et de la famille (Duru-Bellat, 1992 ; Montandon, 1997 ; Sirota, 1998). Et, lorsqu’elle le fait, c’est en considérant l’enfant comme cible de l’action éducative, pédagogique, socialisatrice (Sirota, 1993 ; Montandon, 1997).

Pour le sociologue (particulièrement en France), l’enfant en tant que tel n’existe pas ; il est un être en devenir, un adulte en gestation : le monde social se produit et se reproduit par l’intermédiaire de ce chaînon traité comme une « boîte noire ». L’enfant relève principalement de la psychologie du développement (Brougère, 1997). Jeux et activités ludiques L’univers des jeux et des jouets se prête particulièrement à une sociologie de l’enfance.

La fin des «jouets de fille» et des «jouets de garçon» Les jouets non sexués finiront par prouver que filles et garçons ne sont pas si différents.

La fin des «jouets de fille» et des «jouets de garçon»

En cette période de fêtes, la police féministe suédoise est en train de prouver qu’à ses yeux, rien n’est sacré, pas même Noël. Non contente de prôner l’utilisation de pronoms neutres —«hen» au lieu de il et elle, ou de demander aux hommes de s'asseoir pour faire pipi— elle a persuadé l’équivalent du 60 Millions de consommateurs suédois (association de défense des consommateurs) de convaincre Top Toys, principal distributeur de jouets du pays, d’arrêter de publier des catalogues arborant des «stéréotypes périmés».

Pourquoi suis-je prête à sacrifier ce petit garçon? Dans la bataille qui fait rage autour de la différence entre les sexes biologiques, où chaque camp cherche à prouver que certaines caractéristiques chez les filles ou les garçons sont innées ou acquises, les jouets sont pour l’instant ce qui se rapproche le plus d’une preuve concrète.