background preloader

Victorbruel

Facebook Twitter

Avantages et inconvénients des conteneurs d'applications. La tendance actuelle dans le monde de la virtualisation est à la conteneurisation.

Avantages et inconvénients des conteneurs d'applications

Cette technique permet de virtualiser des applications plutôt que des systèmes d'exploitation (contrairement aux serveurs virtuels). En soumettant ces informations à LeMagIT.fr, vous acceptez de recevoir des emails de TechTarget et de ses partenaires. Vous consentez également à ce que vos données personnelles soient transférées et traitées aux Etats-Unis, et vous confirmez avoir lu et accepté nos Conditions d’utilisation et notre Politique de confidentialité. Pour qui souhaite conteneuriser ses applications, le choix est vaste. Docker est sans doute la plateforme la plus connue, mais d'autres fournisseurs tels que Citrix prennent également en charge les conteneurs. Si les conteneurs sont devenus si populaires, c'est qu'ils offrent des avantages que les serveurs virtuels ne peuvent pas égaler.

Mais il n'y a pas que les failles de sécurité qui inquiètent les administrateurs. Le Cloud booste la virtualisation des réseaux et lui apporte à la fois une gamme de services plus étendue et des nouvelles technologies. « La virtualisation des réseaux n'est pas nouvelle, affirme Alexandre Nicaise, P-DG et co-fondateur d'Alphalink, opérateur télécom spécialiste de la vente indirecte.

Le Cloud booste la virtualisation des réseaux et lui apporte à la fois une gamme de services plus étendue et des nouvelles technologies

Nous la pratiquons depuis 2002. Mais elle a été boostée par l'essor progressif du Cloud ces dernières années. » Téléchargez gratuitement le guideFaites vos Premiers Pas en Bourse La plate-forme VISP (Virtual Internet Service Provider) d'Alphalink fournit depuis une dizaine d'années à ses partenaires (opérateurs en marque blanche, opérateurs virtuels et grandes entreprises) une gamme de services de télécommunications complète tels que le transit internet, les accès VPN, la voix sur IP, ou encore des services Cloud (IaaS ou Infrastructure As A Service, notamment).

Cloud et virtualisation, des concepts à géométrie très variable. Cloud, virtualisation, remote production, vidéo sur IP sont devenus les thèmes centraux de toutes les annonces techniques dans le monde du broadcast.

Cloud et virtualisation, des concepts à géométrie très variable

Ils suscitent étonnement et interrogations avec des réactions parfois tranchées face aux bouleversements qu’ils induisent dans le monde de la production et de la diffusion TV. Ces nouveaux paradigmes ne constituent pas une solution univoque et globale à laquelle tous les acteurs devraient se soumettre ou alors la refuser en bloc avec des a priori tranchés. Chaque évolution technologique est en réalité une combinaison complexe d’outils et de services modulaires à adapter et à dimensionner selon ses besoins. Pendant de longues années encore, les outils dédiés et propriétaires installés dans les locaux techniques voisineront de manière imbriquée avec des services ouverts et externalisés dans d’immenses data centers invisibles et non localisables. Une phase d’expérimentations Au niveau du data center, plusieurs options sont possibles. Microsoft dévoile une distribution Linux baptisée Azure Cloud Switch. Il s’agit d’une information tellement surprenante que l’on pourrait croire à un fake, et pourtant Microsoft a bien dévoilé travailler sur une distribution Linux, baptisée ACS ou Azure Cloud Switch.

Microsoft dévoile une distribution Linux baptisée Azure Cloud Switch

La technologie que souhaite amener la firme de Redmond est une distribution destinée à faciliter la gestion des équipements réseaux de l’infrastructure Azure. Microsoft développe une distribution Linux ! Il s’agit d’un très grand pas de la part de Microsoft en direction de l’univers de l’open source. La firme de Redmond a assuré sur son blog qu’Azure Cloud Switch existe bel et bien. Il s’agit toutefois d’une information à relativiser car pour l’instant, ACS reste un projet interne dans l’entreprise et Microsoft n’évoque pas la possibilité d’une diffusion grand public. Docker comme solution de virtualisation : théorie. Ça fait un petit moment maintenant que l’on entend un peu partout parler de la plateforme de virtualisation révolutionnaire qu’est Docker.

Docker comme solution de virtualisation : théorie

Tellement qu’OVH va même la proposer sur son cloud (ou la propose déjà ?) Via sa filiale RunAbove. En tant que passionné je ne pouvais pas passer à côté de cette techno, et je ne pouvais pas non plus m’empêcher de partager tout cela avec vous. Je vous propose donc de découvrir Docker et ce que nous allons pouvoir faire avec, et on commence aujourd’hui avec un peu de théorie. Docker est donc une plateforme de virtualisation par conteneur qui, contrairement à la virtualisation sur hyperviseur où vous devez créer de nouvelles machines complètes pour isoler celles-ci les unes des autres et s’assurer de leur indépendance, va vous permettre de créer des conteneurs qui vont uniquement contenir votre ou vos applications. Allez, comme c’est toujours plus facile en image, voici deux beaux schémas ! DataCore SANsymphony-V fournit une solution de virtualisation du stockage pour les plateformes de stockage d’entreprise certifiées SAP pour SAP HANA®

DataCore SANsymphony-V fournit une solution de virtualisation du stockage pour les plateformes de stockage d’entreprise certifiées SAP pour SAP HANA® DataCore Software annonce que son logiciel SANsymphony™-V est désormais certifié pour fournir une solution de virtualisation pour les plateformes de stockage d’entreprise certifiées pour SAP HANA®.

DataCore SANsymphony-V fournit une solution de virtualisation du stockage pour les plateformes de stockage d’entreprise certifiées SAP pour SAP HANA®

DataCore SANsymphony-V est une solution de virtualisation du stockage destinée à fonctionner avec les systèmes de stockage de multiples constructeurs pour renforcer les performances requises par les applicatifs d’entreprise critiques. Windows Server 2016 : la nouvelle tarification devrait augmenter le coût de la virtualisation. Microsoft a fait savoir qu’il changera de mode de facturation lors du lancement de Windows Server 2016 l’été prochain.

Windows Server 2016 : la nouvelle tarification devrait augmenter le coût de la virtualisation

L’éditeur adoptera en effet une facturation par coeur pour les éditions Standard et Datacenter et non plus par processeur comme c’est le cas actuellement pour Windows Server 2012. La firme de Redmond indique que ce nouveau type de facturation simplifiera la vie des clients qui utiliseront le système d’exploitation dans des environnements de cloud hybride. Microsoft a par ailleurs fait savoir qu’il basculera également vers un mode de facturation par coeur pour les licences System Center 2016 dont le lancement est prévu au cours du troisième trimestre 2016. VMware. Virtualisation Archives - Noobunbox. Installer un correctif ESXI Troisième post concernant ESXI, c’est la folie !

Virtualisation Archives - Noobunbox

En fouillant sur le site officiel de vmware j’ai remarqué que pas mal de correctifs avaient été publiés et que je n’en avais installé aucun…Ce n’est donc pas une mauvaise idée de s’y mettre et d’en profiter pour publier un mémo expliquant comment installer un correctif ESXI En savoir plus Configurer ESXI Host Embedded Client sur un sous-domaine (nginx) Comme je l’expliquais dans le billet précédent il est tout à fait possible d’installer une interface web gratuite sur un hote ESXI, puis je me suis demandé comment je pouvais configurer ESXI Host Embedded Client sur un sous-domaine. En savoir plus.