background preloader

L'élection présidentielle française vue par les journaux étrange

Facebook Twitter

Alger
Dakar
Antananarivo
Abidjan
Quebec

Incertitudes politiques et insécurité hantent les électeurs. M.

Incertitudes politiques et insécurité hantent les électeurs

K. et agences La France retenait son souffle hier, à quelques heures du premier tour d’une élection présidentielle à l’issue très indécise, organisée sous haute surveillance quelques jours après un nouvel attentat à Paris. Présidentielle française : le baromètre africain des candidats à l'Élysée. Le premier tour de la présidentielle française est prévu le 23 avril prochain.

Présidentielle française : le baromètre africain des candidats à l'Élysée

Quelles sont les positions des principaux candidats sur les sujets africains ? Quels sont leurs projets ? Jeune Afrique a dressé le baromètre africain de l'élection. Mélenchon, le seul vote utile pour les Français d’origine africaine. Jean-Luc MELENCHON Si j’étais français d’origine africaine, je donnerais ma voix, le 23 avril 2017, à Jean-Luc Mélenchon.

Mélenchon, le seul vote utile pour les Français d’origine africaine

Je porterais mon choix sur lui pour 8 raisons: 1/ Il appelle les choses par leur nom. Le leader de la France insoumise estime, en effet, que, quand le peuple est fatigué d’être continuellement roulé dans la farine et de faire des sacrifices alors que ceux qui lui promettent monts et merveilles s’empiffrent et s’engraissent sur son dos, ceux qui aspirent à lui montrer une autre manière de gouverner ne doivent pas s’embarrasser de fioritures ni caresser les “salopards” dans le sens du poil mais parler “dru et cru”. Quel but poursuit-il en disant les choses telles quelles? Un monde qui change - Madagascar-Tribune.com.

À la veille du premier tour des élections présidentielles françaises, un éditorial dans le New York Times m’a particulièrement interpellé.

Un monde qui change - Madagascar-Tribune.com

L’auteur explique comment « pour la première fois dans l’histoire des trois dernières républiques, les deux candidats favoris à l’élection présidentielle française récusent leur appartenance à la droite et à la gauche, ou même au centre, de l’échiquier politique ». Plutôt, « les deux candidats présentent des visions antagonistes de la globalisation, de l’Europe et de la laïcité ». Et conclut qu’ « une nouvelle opposition idéologique semble donc être en train de redéfinir le discours politique en France, et ailleurs en Occident : le protectionnisme économique et identitaire des populistes, face à l’ouverture à l’Europe et la globalisation des libéraux. La gauche et la droite ne seront bientôt que les vestiges d’un XXème siècle bien révolu » [1].

Le Soleil - L’Afrique dans la campagne : Peu de divergences d’approche. Pour l’une des rares fois dans une présidentielle française, l’Afrique a été un enjeu de campagne clairement exprimé par les candidats.

Le Soleil - L’Afrique dans la campagne : Peu de divergences d’approche

D’une part, parce qu’il y a une opinion africaine constituée aussi bien par les Africains parfaitement imprégnés des réalités géopolitiques et économiques que par les Français d’origine africaine et des étudiants africains en France et, d’autre part, des amis du continent qui se sont identifiés à l’Afrique et convaincus du fait que la France et l’Afrique partagent un destin commun indissociablement lié. La France a eu un long passé colonial, particulièrement avec l’Afrique, pour la propagation de la foi chrétienne, pour l’expansion économique et militaire et par esprit de philanthropie avec la Déclaration universelle des Droits de l’Homme dont ses penseurs se sont faits les plus grands propagateurs. Présidentielle en France: Macron favori pour battre Le Pen au second tour. PARIS | Le second tour de la présidentielle en France va opposer le 7 mai le centriste pro-européen Emmanuel Macron, favori pour devenir à 39 ans le plus jeune président, et la cheffe de l’extrême droite Marine Le Pen, donnée largement battue.

Présidentielle en France: Macron favori pour battre Le Pen au second tour

À LIRE AUSSI: Présidentielle en France: les programmes de Macron et de Le Pen Au terme d’une campagne à rebondissements qui a tenu les Français en haleine jusqu’au bout, le premier tour de dimanche a désigné deux candidats aux arguments «anti-système», mais avec deux visions radicalement différentes sur l’avenir de la France en Europe.

C’est la première fois depuis 1958 que la droite n’est pas qualifiée, la première fois aussi que les deux grands partis qui dominent la vie électorale depuis près d’un demi-siècle, le parti de droite Les Républicains et le Parti socialiste, sont éliminés d’une présidentielle.