background preloader

Economie - Sciences économiques et sociales SES

Facebook Twitter

Evolution des taux d’activité en Europe pendant la Grande Récession : le rôle de la démographie et de la polarisation de l’emploi. Par Guillaume Allègre et Gregory Verdugo En Europe comme aux Etats-Unis l’emploi a considérablement reculé pendant la Grande Récession.

Evolution des taux d’activité en Europe pendant la Grande Récession : le rôle de la démographie et de la polarisation de l’emploi

De plus, au cours des dernières décennies, les forces de l’automatisation et de la mondialisation ont bouleversé les marchés du travail dans les deux régions. Cependant, la réponse des taux d’activités à ces changements a varié d’un pays à l’autre. L’un des événements les plus importants sur le marché du travail aux Etats-Unis au cours de la dernière décennie a été le déclin de la population active. De 2004 à 2013, le taux d’activité des 25 à 54 ans a diminué de 2,6 points de pourcentage (passant de 83,8% à 81,1%) et cette baisse a persisté bien au-delà de la fin de la Grande Récession. Qu’est ce qui explique ces différences des deux côtés de l’Atlantique ?

Conformément aux travaux antérieurs sur les Etats-Unis, nous constatons que les changements démographiques récents expliquent une part substantielle des différences entre les pays. Pinochet à l’école de Chicago. Manuel Gárate est historien et politologue, professeur à l’Université Alberto-Hurtado de Santiago du Chili.

Pinochet à l’école de Chicago

Sa thèse de doctorat, soutenue à l’EHESS en 2010, traite de la transformation économique du Chili après le coup d’État de 1973, sous l’influence des « Chicago Boys », les économistes ultra-libéraux de la célèbre université états-unienne. Il a notamment publié : La revolución capitalista de Chile (1973-2003), Santiago du Chili, Ediciones Universidad Alberto-Hurtado, 2012. « “Ils l’ont attrapé !” Représentations d’Augusto Pinochet à Londres et à l’éveil de l’exil chilien en Europe (1998-2000) », Nuevo Mundo Mundos Nuevos, 2016. « Augusto Pinochet dans la caricature de presse française et anglo-saxonne, 1973-2006 », Monde(s), n° 8, 2015. « El nacimiento de un monstruo. . « Le 11 septembre “émotionnel”. Sabadel, La Croix (18/08/1983) La Vie des idées : Dans votre thèse, vous étudiez l’influence économique et politique des États-Unis dans le Chili des années 1970.

La protection sociale. La redistribution. La mondialisation risque-t-elle d’être remise en cause? Un regard ancré aux Etats-Unis. Cynthia Ghorra-Gobin et Martine Azuelos L’élection du président Trump aux Etats-Unis – dont la campagne fut menée sur le slogan de la fin du « libre-échange » — présente-t-elle le risque d’accentuer le ralentissement (déjà observé) de la mondialisation et de la globalisation ?

La mondialisation risque-t-elle d’être remise en cause? Un regard ancré aux Etats-Unis

C’est la question que pose ce billet qui prend acte de la décélération du rythme de la mondialisation depuis la crise (Great Recession) sans pour autant l’interpréter comme un cycle de « démondialisation ». Il s’agit plutôt d’évaluer les incertitudes que font peser sur la poursuite du processus de mondialisation les annonces de l’administration Trump. La première partie s’appuie sur de récentes données concernant les échanges internationaux, les flux d’IDE (investissements directs à l’étranger) participant à la globalisation productive, ainsi que l’intégration financière (globalisation financière).

I-Le volet économique 1.1-Les données chiffrées. Savoirs ENS. Et si l’innovation était un mythe ? Pour son conseil de lecture au nouveau président de la République Emmanuel Macron, Brice Couturier recommande aujourd'hui les ouvrages d'économistes qui mettent en gardent contre le tarissement de l'innovation et ses effets constrastés sur la croissance.

Et si l’innovation était un mythe ?

Monsieur le Président de la République, dans votre livre Révolution, vous écrivez : « Aujourd’hui, la France ne doit pas rater le virage de l’innovation et de la numérisation de son économie. » Et vous faites l’éloge du modèle entrepreneurial de la start-up, « ferment, je vous cite, d’une transformation économique et d’un changement culturel. » Or, le monde intellectuel est aujourd’hui divisé entre techno-optimistes et techno-pessimistes. Un livre, paru l’an dernier, Is US Economic Growth Over ? , a contribué au scepticisme des premiers. Il est l’œuvre d’un spécialiste américain de l’histoire économique, Robert J. Productivité en berne "Capitalisme aux cheveux gris" Pourquoi ?

Le revenu universel. Sécurité sociale : une histoire de la solidarité. Cité de l'Économie et de la Monnaie. Monnaies, monnaies, monnaies ! #DATAGUEULE 30. Un marché pour dépolluer ? - Dans les coulisses d'une décision publique. Vidéo interviews de 7 économistes "Des crises, toujours des crises" - Exposition "L'économie : krach, boom, mue ?"- Cité des sciences et de l'industrie – Paris. Observatoire des inégalités. Déciles, quartiles, fractiles et cie : tout le monde en parle pour décrire les revenus notamment, sans toujours bien comprendre de quoi il s’agit.

Observatoire des inégalités

Mise au point de Louis Maurin, directeur de l’Observatoire des inégalités. Le concept de « décile » est souvent employé pour mesurer les inégalités de revenus mais pas toujours à bon escient. Essayons d’expliquer ce qu’il recouvre vraiment. Pour mesurer les inégalités, on découpe la « population » en tranches. Au passage, le mot « population » doit se comprendre au sens des statisticiens pour qui un groupe de pommes constitue une « population ». Quand on découpe notre population en tranches égales de 10 %, on obtient ce que les statisticiens appellent des « déciles ». Ensuite, on classe les déciles par ordre croissant. On n’est pas obligé de découper des tranches de 10 %. Notre découpage nous intéresse pour mesurer les inégalités, car il permet de rapporter le niveau d’une tranche sur une autre. Photo / © Karramba Production - Fotolia.com. ESeG, la nouvelle classification socio-économique européenne. Insee. Février 2016. — Sciences économiques et sociales.

"ESeG = European Socio economic Groups - Nomenclature socio-économique européenne", Document de travail n°F1604, Direction des Statistiques Démographiques et Sociales, février 2016. par Monique Meron, Michel Amar, Charline Babet, Milan Bouchet-Valat, Fanny Bugeja-Bloch, François Gleizes, Frédéric Lebarron, Cédric Hugrée, Étienne Penissat, Alexis Spire.

ESeG, la nouvelle classification socio-économique européenne. Insee. Février 2016. — Sciences économiques et sociales

Résumé La nomenclature ESeG (European Socio-economic Groups) est le résultat, présenté ici, d'un travail piloté par l'Insee à la demande d'Eurostat. Cette classification, encore provisoire, a été élaborée avec des statisticiens de France, Hongrie, Italie et République Tchèque, en s'appuyant sur des travaux antérieurs, menés depuis les années 1990. Notamment, la proposition précédente ESEC (European socio economic Classification) et les débats qu'elle avait suscités ne sont pas ignorés. Sommaire. Insee en bref chomage. 17 27 revenus web. Multimédia "Choisissez votre indicateur" - PIB - PIB par habitant - Indice de développement humain - Exposition "L'économie : krach, boom, mue ?"- Cité des sciences et de l'industrie – Paris.

Le marché des services à la personne (1ere ES) Insee en bref pauvrete. La croissance.