background preloader

CHAP 2 ANALYSE DE LA RENTABILITÉ DE L'INVESTISSEMENT

Facebook Twitter

Fonction financière EXCEL - ybet.be. Calcul d'un taux de rentabilité. Le taux de rentabilité est un indicateur vous premettant d'apprécier la qualité d'un investissement.

Calcul d'un taux de rentabilité

Formule de calcul : Taux de rentabilité (%) = Somme des recettes (€) / Somme des dépenses (€) Seuil de rentabilité et point mort : Définition et calcul. Tout chef d’entreprise gestionnaire se doit de connaître son seuil de rentabilité et par déclinaison son point mort.

Seuil de rentabilité et point mort : Définition et calcul

Que l’on soit créateur, repreneur ou chef d’entreprise, ne pas connaître son seuil de rentabilité reviendrait à partir en mer sans boussole ni gouvernail et au gré du vent. Quelques définitions Le seuil de rentabilité est le montant du chiffre d’affaires HT à réaliser au cours d’une période pour atteindre un équilibre, c’est-à-dire un résultat égal à zéro (le total des charges = le total des produits).Quand le seuil de rentabilité est dépassé la société réalise des bénéficesQuand le seuil de rentabilité n’est pas atteint la société réalise une perte.Le seuil de rentabilité peut se décliner en nombre de jours de CA, en nombre de mois et/ou en quantité de produits à vendre…. Cette déclinaison est appelé alors le point mort.

Calculateur d'épargne. Ce calculateur vous aidera dans l’établissement de vos plans d’épargne en fonction de vos objectifs.

Calculateur d'épargne

Ce que vous cherchez à faire : Calculer le capital dont vous disposerez à la fin de votre plan d’épargne : Chapitre 7 : flux de trésorerie et tableau des flux de trésorerie. On va s’intéresser à la formation des flux de trésorerie pour une raison essentielle, il existe un lien fort entre la trésorerie durablement insuffisante et la probabilité de défaillance Malheureusement la comptabilité d’engagement débouche sur des indicateurs : résultats, EBE, CAF… qui constituent des flux de trésorerie potentiels et non pas des effectifs.

chapitre 7 : flux de trésorerie et tableau des flux de trésorerie

Exemple introductif : Compte de résultat société X au 31/12/N (en K€) Autres informations extraites des bilans (montant brut) Créances clients et autres créances d’exploitation. Analyser un tableau des flux de trésorerie. La semaine dernière, j’avais essayé de mettre en lumière l’importance d’un document comptable spécifique : le tableau des flux de trésorerie.

Analyser un tableau des flux de trésorerie

Ce document permet d’expliquer aux investisseurs les causes des variations de la trésorerie lors d’une période donnée. On peut ainsi comprendre comment la société génère de l’argent, comment elle investit et comment elle se finance. Aussi, il est possible de détecter les possibles difficultés de financement pouvant survenir dans la vie d’une entreprise. Aujourd’hui, nous passons de la théorie à la pratique en essayant d’extraire des informations utiles en lisant uniquement ce document comptable intéressant. Flux de trésorerie : calculer la valeur actualisée nette ... Important : Cet article a été traduit automatiquement, voir l’avertissement.

Flux de trésorerie : calculer la valeur actualisée nette ...

Vous pouvez consulter la version en anglais de cet article ici. Vous ne dormez plus depuis que vous pensez à optimiser la rentabilité et à réduire les risques de vos investissements en entreprise ? Ne vous tracassez plus. Détendez-vous et laissez-vous porter par le flux... Dotation aux amortissements (définition) Définition de dotation aux amortissements La dotation aux amortissements est un terme comptable qui désigne la prise en compte sur le plan comptable de la détérioration au fil du temps de la plupart des immobilisations.

Dotation aux amortissements (définition)

La dotation aux amortissements traduit notamment la dépréciation des biens de production. Cette dépréciation se produit en raison de leur usure ou simplement en raison du fait que les techniques ayant fortement évolué, le matériel devient obsolète et perd donc de la valeur. Certaines immobilisations, en revanche, ne subisse pas d'usure au fil du temps, comme les terrains par exemple, et ne sont donc pas amortissables. Prévisionnel : l'estimation des dotations aux amortissements.

Lorsque le projet de création ou de reprise d’entreprise nécessite de réaliser des investissements, il conviendra de procéder à la budgétisation des dotations aux amortissements prévisionnelles qui constituent des charges à intégrer dans le compte de résultat prévisionnel.

Prévisionnel : l'estimation des dotations aux amortissements

Enfin, il conviendra de ne pas oublier les autres charges qui n’entrent pas dans les catégories que nous avons déjà abordées. L’importance de l’estimation des charges prévisionnelles Comme nous l’avons évoqué dans la première partie de ce dossier spécial, l’estimation des charges prévisionnelles est une phase importante dans l’élaboration d’un business plan. Les amortissements et les provisions. Les amortissements L'amortissement sert à reconnaître l'usure, le vieillissement et le rythme d'utilisation d'un bien (un matériel, une machine, un véhicule par exemple) et afin de permettre son renouvellement plus facilement, une déduction correspondant à son usure et son rythme d'utilisation est accordée.

Les amortissements et les provisions

La durée d'amortissement doit toujours être supérieure à 12 mois sinon l'investissement est comptabilisé dans les charges de l'exercice concerné. Amortissements - Règles de déduction - Durée et taux d'amortissement - Durée normale d'utilisation des biens amortissables. 2060-PGPBIC - Amortissements - Règles de déduction - Durée et taux d'amortissement - Durée normale d'utilisation des biens amortissables2 BIC - Amortissements - Règles de déduction - Durée et taux d'amortissement - Durée normale d'utilisation des biens amortissables Sur le plan comptable, il résulte du 3 de l'article 322-1 du plan comptable général (PCG) que l'amortissement d'un actif est la répartition de son montant amortissable, c'est-à-dire de sa valeur brute sous déduction de sa valeur résiduelle, en fonction de son utilisation, étant précisé que le mode d'amortissement est la traduction du rythme de consommation des avantages économiques attendus de l'actif par l'entité.

Amortissements - Règles de déduction - Durée et taux d'amortissement - Durée normale d'utilisation des biens amortissables

Cette nouvelle définition des modalités d'amortissement comptable des actifs emporte des conséquences sur la durée d'amortissement. A. La nouvelle règle comptable.