background preloader

Santé mentale & travail

Facebook Twitter

Quand un parent est sous emprise de l'autre, les enfants souffrent aussi beaucoup. Psycho et bien-êtreCes quelques lignes n’ont pas pour but de désigner « le bon » et « le mauvais » parent dans le couple. Mais bien d’attirer leur attention et celle de la famille sur les souffrances que la violence de l’emprise provoque chez l’enfant. Le retour de Nathalie vancrayenest, coach parentale et scolaire. À l’heure où notre voisin français légifère sur la violence faite aux enfants, les violences à « bas bruit » sont encore mal connues, l’emprise en est une ! Qu’est-ce que l’emprise dans le couple ? Nous parlons d’emprise lorsque l’un des partenaires est assujetti à l’autre dans le couple.

Lorsque la relation de dépendance affective et relationnelle est asymétrique (si la littérature développe beaucoup le thème de « la mère toxique », dans mes consultations se sont surtout les enfants de père toxique que j’aide à se construire. La domination vise à annihiler toute volonté, à dénier tout besoin chez le conjoint soumis. Les conséquences sur l’enfant Des troubles de la croissance. Comment les narcissiques sont parvenus à prendre le pouvoir dans le monde ? (VIDEO) L'invasion des «métiers à la con», une fatalité économique? «Avez-vous l’impression que le monde pourrait se passer de votre travail?

Ressentez-vous la profonde inutilité des tâches que vous accomplissez quotidiennement? Avez-vous déjà pensé que vous seriez plus utile dans un hôpital, une salle de classe, un commerce ou une cuisine que dans un open space situé dans un quartier de bureaux? Passez-vous des heures sur Facebook, YouTube ou à envoyer des mails persos au travail? Avez-vous déjà participé à un afterwork avec des gens dont les intitulés de jobs étaient absolument mystérieux? Êtes-vous en train de lire cet article parce qu’un ami ou un collègue vous l’a conseillé, twitté, facebooké ou emailé au travail?»

Si vous avez répondu oui à plusieurs de ces questions, vous faites sans aucun doute possible partie de cette population qui occupe un «boulot à la con», ou «bullshit job», comme les nomme l’anthropologue anglais David Graeber. Strike! «Pour y arriver, des emplois ont dû être créés qui sont, par définition, inutiles. Parlons-en! La tyrannie PowerPoint. Vers une théorie des entreprises stupides? Réfléchir, se projeter, anticiper, remettre en cause ses méthodes ou étudier la pertinence de ses stratégies peut aider une entreprise à surmonter des crises ou à gagner de nouveaux marchés...

Mais à l'heure du «smart business», la bonne vieille bêtise manageriale a encore de beaux jours devant elle. Selon le professeur de management spécialiste des organisations Mats Alvesson, de l’école Economics and Management de l’université Lund (Suède), la stupidité joue elle aussi un rôle important dans les organisations, comme l’écrit le site Science Daily. Un rôle évidemment très sous-estimé par les dirigeants d'entreprises comme par les théoriciens des organisations.

«Nous voyons la stupidité fonctionnelle comme une absence de réflexion critique. Et «paradoxalement, cela permet parfois d’augmenter la productivité au sein d’une organisation». Si vous doutez de l'intérêt de la stupidité fonctionnelle, écrit dans le Financial Times Andrew Hill, demandez-vous si l’inverse serait souhaitable. Les entreprises veulent des gens intelligents qui n'utilisent pas leur capacités de réflexion.

C’est une des réalités cruelles du monde du travail: alors qu’à chaque rentrée, des jeunes gens brillants et (sur-)diplômés font leurs premiers pas en entreprise, ils se rendent rapidement compte que si c’est grâce à leur intelligence et leurs capacités de réflexion qu’ils ont été recrutés, personne ne s’attend à ce qu’ils utilisent ce potentiel une fois en poste. C’est ce que le spécialiste des comportements en organisation André Spicer nomme le «paradoxe de la stupidité», qui veut que les plus aptes se retrouvent dans des environnements où leur adaptation passe par une désactivation de leurs capacités à prendre du recul sur la situation. Dans le magazine Aeon, ce chercheur volontiers provocateur et iconoclaste revient sur ses observations en entreprise.

«Se concentrer sur la résolution de problèmes» «En évitant de trop réfléchir, écrit le chercheur, [les salariés] peuvent se concentrer sur la résolution des problèmes. La mauvaise pratique des «best practices» Mon patron, ce psychopathe. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Marlène Duretz Votre boss est tyrannique, pervers, paranoïaque ? Il vous ment, vous dévalorise, vous dénigre ? Comment faire face à tant de haine. « Quel plaisir de travailler pour vous, On est heureux comme des fous, merci patron, merci patron merci patron… » Qui pour reprendre ce refrain des Charlots ?

Dans le cadre professionnel, un dirigeant psychopathe a souvent autant de charisme qu’il manque d’empathie. A quoi reconnaît-on un dirigeant psychopathe ? « Dans le cas du psychopathe, on est dans un tableau clinique du pervers narcissique, du dominant, voire du tyran et du despote, qui instaure une situation dans laquelle il n’y a de règles que les siennes. A défaut, plus ce dirigeant rencontre de résistance, plus il s’emploie à mettre le contrevenant sous pression. « Ce sont très souvent des gens intelligents, brillants même, reconnaît le coach.

Comment « affronter » cette personnalité toxique ? Le deuxième principe est de se taire. Définir la violence psychologique | Anne-Laure Buffet. La violence psychologique est un état soumettant la pensée, la volonté, l'action, la décision d'une personne à celle d'une autre, état allant jusqu'à annihiler et aliéner la pensée et le comportement du sujet soumis. La violence psychologique, violence mentale ou violence émotionnelle, est un abus caractérisé par un comportement agressif ou violent qui peut par la suite résulter en un traumatisme psychologique, pouvant inclure anxiété, dépression chronique. Outre le fait que ce comportement dénigre sans cesse la victime, la violence psychologique est constituée par la répétition d'agissements ayant pour objet de nuire, voire de détruire la personne qui les "supporte". L'intention première de tout individu faisant acte de violence psychologique est de s'approprier ce qu'un autre possède en qualité, talent, compétence, reconnaissance.

Dans le couple Cependant, il est important de signaler que le législateur n'a pas pris la peine de caractériser les éléments constitutifs de cette violence. Le burn-out, signe de bonne santé mentale? Une opinion de Chloé Martin, psychologue en région liégeoise. La souffrance psychique est mieux reconnue qu’auparavant Elle est même anticipée. Elle semble aussi banalisée et considérée comme facilement surmontable, notamment grâce à la pléthore d’outils et de techniques dont certains nous prédisent les clés du bonheur.

Est-ce si simple ? L’observation clinique et le constat du recours croissant aux psychotropes tendent à prouver que non. Le cas du burn-out et de sa reconnaissance comme maladie pourrait illustrer ce paradoxe. Mal individuel ou sociétal ? Psychologue depuis une quinzaine d’années, je suis interpellée, certainement avec beaucoup d’autres, par l’amplification des situations de burn-out. Leur faire porter la responsabilité en encourageant une remise en question personnelle donne parfois le sentiment d’ajouter à leur culpabilité, déjà bien présente par leur sentiment d’échec. Caution au dysfonctionnement ? Le burn-out comme non adaptation ? Mieux qu’un traitement du symptôme. Au moins un dirigeant d'entreprise sur 25 est un psychopathe.

Les psychopathes qui par nature sont charmeurs et manipulateurs ont naturellement une partie des qualités ou des défauts requis pour prendre le pouvoir dans les entreprises ou ailleurs... Ils ne sont pas forcément ces tueurs en série qui vivent reclus, au contraire. En tout cas, une étude américaine très sérieuse menée par le célèbre professeur de psychologie new yorkais Paul Babiak et citée par le Guardian souligne que les psychopathes peuvent très longtemps dissimuler leur maladie mentale derrière leur statut et en charmant et manipulant leur entourage.

Dans un documentaire réalisé par la BBC qui sera diffusé le 7 septembre (Are you good or evil (Etes-vous bon ou mauvais)) où il révèle les conclusions de son étude, Paul Babiak explique que «les psychopathes ne sont pas vraiment les personnes que nous pensons qu'elles sont. Paul Babiak a découvert ce qu'il appelle les «psychopathes qui réussissent». Slate.fr Partagez cet article. Quand être (un peu) psychopathe se révèle un accélérateur de carrière. Malgré la perception populaire, la plupart des psychopathes ne sont pas des tueurs de sang-froid: beaucoup d’entre eux évoluent parmi nous, utilisant leurs traits de caractère pour obtenir ce qu’ils veulent dans la vie. Du moins, pendant un certain temps. Tom Skeyhill était un héros de guerre australien devenu célèbre sous le nom du «poète-soldat aveugle». Pendant la Première Guerre mondiale, il fut porte-drapeau à la monumentale bataille de Gallipoli, l’un des postes les plus dangereux.

Après avoir été rendu aveugle par une grenade explosée à ses pieds, il fut évacué du champ de bataille. Après la guerre, il a écrit un recueil de poésie très populaire sur son expérience guerrière. Il a fait le tour de l’Australie et des États-Unis, récitant sa poésie devant un public conquis. L'ex-président Theodore Roosevelt se produisit sur scène à ses côtés et déclara: «Je suis plus fier d’être sur scène avec Tom Skeyhill qu’avec qui que ce soit d’autre.» 1% de la population Une idée controversée. Les cinq manières de vous faire manipuler. Opinions Une opinion de Myriam TERLINDEN - Thérapeute systémicienne. Dernièrement, "La Libre" indiquait en première page que l’incapacité de travail coûte aujourd’hui davantage à l’Etat que le chômage.

Dans le même temps, beaucoup de thérapeutes sont interpellés par l’augmentation des consultations liées à des difficultés d’ordre professionnel. N’est-il pas temps de s’interroger ? Car nous constatons l’augmentation des techniques de manipulation comme outils de management. La manipulation est une déloyauté dans les relations. Le manipulateur trompe ses proches, ceux-là mêmes qui lui accordent leur confiance. 1 - Création d’un cercle de confiance : le manipulateur se présente comme "un brave homme", une personne tout à fait normale, sympathique, attentionnée et ouverte. 2 - Difficulté de contestation : il veille à empêcher au maximum la contestation. 3 - Le secret : le manipulateur est un as de l’opacité et du secret.

Cadre ou employé, comment réagir ? Tous complices ?

Syndrome de l'imposteur

Manipulateur. Manipulation mentale. Doc.cfm (Objet application/pdf) The Psychopath in the C-Suite. Corporate genius or psychopath? It’s a thin line that divides them. Most people who work in companies run afoul of such a person at least once during their career. Some rise to astonishing heights, and they can cause enormous damage. Dealing with them can be tricky, but here are some tips. In Costa-Gavras’s film Le Capital, an unscrupulous banker sends his bank’s shares crashing in an insider-trading scam. Does he get fired? Not a bit of it! Sounds preposterous? Some walk off with hefty bonuses. In an article entitled “The Psychopath in the C Suite”, Manfred Kets de Vries, INSEAD’s Raoul de Vitry d’Avaucourt Chaired Distinguished Clinical Professor of Leadership Development and Organisational Change defines a type of personality that he calls SOB, for Seductive Operational Bully.

No sense of shame “SOBs can be found wherever power, status, or money is at stake,” he writes. Greed, ambition and selfish disregard for others are nothing new in business. Emotional poverty Some lines of defence. Elle a construit des iPads... jusqu'au suicide. Cyber Témoignage. L'histoire remonte au 17 mars 2010, à 8 heures du matin. Ce jour-là, Tian Yu, 17 ans, se jette du quatrième étage du dortoir de Foxconn, une entreprise située dans la ville de Shenzen (sud de la Chine).

Après 37 jours de travail, Tian Yu n'est pas la première à craquer. En 2010, 18 employés de Foxconn ont tenté de mettre fin à leurs jours, ce qui avait valu à l'entreprise le surnom de "Foxconn Suicide Express". A l'époque, l'affaire avait fait grand bruit. Heureusement, Tian Yu a survécu à sa chute mais reste paralysée jusqu'à la taille. Pour cette jeune femme venue de la campagne, cette nouvelle vie citadine fut un choc. Une fois arrivée dans l'usine de Longhua, à Schenzen, la jeune employée découvre le mode de travail, résumé par des posters sur les murs. 12 heures par jour Pendant les 12 heures de travail quotidien, tout est minuté.

Le soir, pas question de quitter la zone de l'usine. Avec une série noire de suicide sur les bras, Foxconn est obligé de réagir. Christophe dejour.