background preloader

Google

Facebook Twitter

Google : une lentille connectée à injecter directement dans l’œil. Google va utiliser davantage d'électricité verte. Le géant de l’internet Google va développer l’achat d’électricité à partie d’énergies renouvelables pour ses centres serveurs© Getty/AFP/Archives JUSTIN SULLIVAN Washington (AFP) – Le géant de l’internet Google va développer l’achat d’électricité à partir d’énergies renouvelables pour ses centres serveurs, a-t-il annoncé jeudi.

Google va utiliser davantage d'électricité verte

Google a rappelé son objectif de tripler ses achats d’électricité issue d’énergies renouvelables d’ici 2025 pour arriver à utiliser 100% d’énergies propres pour faire fonctionner ses centres serveurs. Google et Microsoft enterrent la hache de guerre. Après la guerre froide entre les deux géants américains, voici venu le temps de la détente.

Google et Microsoft enterrent la hache de guerre

Google et Microsoft renoncent à s’attaquer devant les différents régulateurs mondiaux en optant pour le dialogue en matière de résolution des conflits. Est-ce la communication de griefs envoyée le 20 avril par la Commission européenne à Google, dans le cadre d’une procédure antitrust visant son système d’exploitation Android, qui a incité Microsoft à faire la paix avec Mountain View ? Quoi qu’il en soit, deux jours plus tard, les deux géants de l’high-tech annonçaient une paix retrouvée, mais déjà amorcée depuis plusieurs mois par Microsoft. Etats-Unis: enquête sur Google, soupçonné d'abus de position dominante avec Android. Les autorités de la concurrence américaines regardent elles ...

Etats-Unis: enquête sur Google, soupçonné d'abus de position dominante avec Android

Les autorités de la concurrence américaines regardent elles aussi si Google (groupe Alphabet) abuse de la position dominante de son système d'exploitation mobile Android pour tenter de privilégier ses propres services, affirme mardi le Wall Street Journal. La Federal Trade Commission (FTC), qui a discrètement commencé à se pencher sur la question l'an dernier, est en train d'élargir son enquête, et ses représentants ont rencontré et demandé des informations ces derniers mois à des entreprises potentiellement concernées, ont indiqué des sources proches du dossier au quotidien américain. La FTC examinerait des problèmes similaires à ceux évoqués par la Commission européenne, qui était passée la semaine dernière à la vitesse supérieure dans sa propre enquête antitrust concernant Android. Google : un futur dans le nuage… et l’intelligence artificielle. Il va falloir s’y faire : Google va miser de plus en plus sur l’intelligence artificielle.

Sundar Pichai, le PDG du moteur de recherche, l’a dit sans ambages pendant les résultats trimestriels du moteur de recherche. Google s’est récemment lancé dans la chasse aux clients pour attirer vers ses data centers des géants des services web. Spotify et Netflix, par exemple, exploitent les serveurs de la plateforme AWS d’Amazon. Microsoft est l’autre grand joueur de cette industrie avec Azure. Et Google, à travers sa propre plateforme Cloud, veut jouer dans la cour des grands. Google pourrait embarquer un bloqueur de publicité dans Chrome. Google met un pied dans la téléphonie fixe. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Zeliha Chaffin Décidément Google est partout.

Google met un pied dans la téléphonie fixe

Le géant de l’Internet américain a annoncé mardi 29 mars la mise en place d’un tout nouveau service de téléphonie fixe. « Si les téléphones mobiles nous poussent vers l’avenir, le téléphone de la maison est toujours important pour beaucoup de familles », s’est justifié Google sur son blog. Baptisé Fiber Phone, ce dernier ne sera pour l’instant disponible que dans quelques villes aux Etats-Unis, où la société propose déjà un accès internet à très haut débit par la fibre optique dans le cadre de son projet Google Fiber. Ce dernier, lancé en 2010, a pour ambition de fournir un accès Internet plus rapide aux Américains grâce à la fibre, mais reste pour l’heure assez limité : Google n’équipe qu’une dizaine de villes aujourd’hui outre-Atlantique. Il prévoit toutefois d’étendre rapidement sa couverture à d’autres villes états-uniennes.

Java et Android - Oracle réclame 9,3 milliards de dollars à Google - ZDNet. Le procès entre Oracle et Google, c'est une affaire qui dure.

Java et Android - Oracle réclame 9,3 milliards de dollars à Google - ZDNet

"Droit à l'oubli": la Cnil condamne Google à 100 000 euros d'amende. La Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil) a annoncé ce jeudi avoir condamné Google à une amende de 100 000 euros pour n'avoir pas accepté de déréférencer des informations concernant des particuliers sur toutes les extensions de son moteur de recherche.

"Droit à l'oubli": la Cnil condamne Google à 100 000 euros d'amende

La Cnil avait engagé une procédure de sanction contre le groupe américain, qui avait ignoré une mise en demeure de procéder aux déréférencements sur toutes les versions de son moteur de recherche. Le différend vient de l'interprétation à donner à une décision de la Cour de justice de l'Union européenne (CJUE) qui a consacré le "droit à l'oubli" numérique en mai 2014, en donnant aux citoyens - sous certaines conditions - la possibilité d'obtenir des moteurs de recherche le déréférencement d'informations les concernant directement. Droit au déréférencement. Google relance son cloud pour en faire une offre mondiale - ZDNet. Google Cloud Platform gonfle ses muscles.

Google relance son cloud pour en faire une offre mondiale - ZDNet

Objectif : se positionner face à AWS. Google propose un service de Cloud depuis 2012 mais l'entreprise n'a pour l'heure pas réussi à faire de l'ombre à AWS (Amazon). Ce n'est pas tant sur la richesse des fonctionnalités que pêche Google. Bien plus en fait sur sa capacité à proposer ses services aux clients du monde entier. Revenus Cloud des trois grands acteurs du cloud public (revenus estimés pour Google). Google largue ses robots marcheurs. 14,5 millions de vues, c’est le score très impressionnant réalisé fin février par la dernière production de Boston Dynamics.

Google largue ses robots marcheurs

La société, spécialisée en robotique, en contrat avec la Darpa, le département de recherche de l’armée américaine, et rachetée fin 2013 par Google pour une somme aux alentours de 500 millions de dollars, s’est fait une spécialité de ces petits films qui montrent des robots aux allures de chien qui réussissent à se servir de leurs quatre pattes pour passer les obstacles naturels ou non. Mais cette fois-ci, la présentation, plus troublante que jamais, concernait Atlas, un robot capable de marcher et de tenir son équilibre sur deux jambes, tout en se servant de ses bras pour manipuler des objets. La performance, saluée par beaucoup, n’a pas, semble-t-il, été du goût de Google qui aurait décidé, d’après Bloomberg Business, de mettre en vente Boston Dynamics au motif que la société n’est pas en mesure de proposer des débouchés commerciaux à moyen terme. Mal à l’aise. Google va héberger une partie du cloud d’Apple.

Un étudiant achète le nom de domaine Google.com, le revend à Google et donne la somme à une œuvre de charité. Par Francetv info Mis à jour le , publié le Il l'avait acheté pour 12 dollars (10,50 euros).

Un étudiant achète le nom de domaine Google.com, le revend à Google et donne la somme à une œuvre de charité

Google aurait payé 1 milliard de dollars à Apple en 2014 pour rester le moteur de recherche d'iOS. La présence de Google comme moteur de recherche par défaut sur iOS n'est pas gratuite pour Google...

Google aurait payé 1 milliard de dollars à Apple en 2014 pour rester le moteur de recherche d'iOS

Selon les informations rapportées par Bloomberg et issues d'un procès opposant Oracle à Google, le leader du marché de la recherche a en effet versé un milliard de dollars (un peu plus de 920 millions d'euros) à Apple en 2014. Toujours selon ces informations, ce versement qui résulte d'un accord entre les deux sociétés ne correspondrait pas à une somme fixe mais à un pourcentage des revenus tirés par Google de sa présence sur iOS. Une partie des bénéfices. En 2014, Apple aurait ainsi touché 34% des bénéfices réalisés par Google sur iPhone, iPad et iPod. Economie - Réalité virtuelle : Google passe à la vitesse supérieure.

Google vs. Symantec : Google révoque un certificat root de Symantec. Sur le terrain des certificats, Google et Symantec ne sont pas franchement en bons termes. Au mois d’octobre, le géant des moteurs de recherche avait déjà pris à parti Symantec autour de l’émission de certificats frauduleux et avait sommé l’autorité de certification de se soumettre à un certain nombre d’audits afin d’être en mesure de garantir sa fiabilité. Et le climat ne semble pas s’être apaisé : dans un post de blog daté du 11 décembre, Google annonce avoir l’intention de ne plus accorder sa confiance à l’un des certificats racines détenus par Symantec. Plus précisément le « Class 3 Public Primary CA » de Symantec, que la société utilise notamment pour signer et émettre d’autres certificats utilisés sur le web. De son côté, Symantec est sur la défensive : dans un communiqué cité par Zdnet.com, la société explique que cette dépréciation du certificat était prévue de longue date et que des mesures avaient déjà été prises par la fondation Mozilla (éditeur de Firefox) en 2014.

Google et la NASA s'offrent un ordinateur quantique 100 millions de fois plus rapide qu'un PC. Voici le nouveau jouet de la Nasa et de Google. Il s’appelle D-Wave 2X et c’est un ordinateur quantique 100 millions de fois plus rapide qu’un ordinateur traditionnel. Ne vous attendez surtout pas à voir un jour débarquer un ordinateur quantique dans votre salon. Cette machine imposante n’a pas vocation à cela, mais pourrait néanmoins révolutionner de nombreux domaines, comme la cryptographie, le trafic aérien ou les prévisions météorologiques. Google rend accessible à tous sa technologie d’intelligence artificielle. Google a annoncé lundi 9 novembre qu’il rendait accessible au public le système TensorFlow.

Celui-ci est désormais disponible en « open source » sous licence Apache 2.0 : concrètement, n’importe qui peut désormais accéder à son code, l’utiliser et le modifier à sa guise. C’est cette technologie d’apprentissage qui permet, par exemple, à Google photos de décrypter le contenu des images pour les classer par thème. Indonésie : Google va tester l'accès internet par ballons en 2016, High tech. Bientôt, même les zones les plus reculées du monde pourront avoir un accès internet , promet le projet Loon, porté par Google . Yahoo! s'allie avec Google dans la recherche et la publicité. Les relations entre les deux groupes se réchauffent, alors que Yahoo! Peine à retrouver la croissance. Les lentilles connectées de Google pourraient fonctionner à l'énergie solaire. Accueil Après les lunettes, Google s'est lancé dans le développement de lentilles intelligentes. D'après un brevet récemment déposé, celles-ci pourraient être alimentées à l'énergie solaire.(...)

Cet article est réservé aux abonnés, pour en profiter abonnez-vous. Et aussi sur les Echos. La réalité virtuelle débarque dans Google Street View. Google gagne le droit de scanner des millions de livres - Politique - Numerama. Une cour d'appel américaine a confirmé que Google avait bien le droit de numériser tous les livres qu'il voulait aux États-Unis, sans l'autorisation des ayants droit. On croyait l’affaire devenue obsolète depuis l’accord de licence passé en 2012, mais voilà qu’elle resurgit de façon spectaculaire. Selon Law360, la justice américaine a jugé vendredi en appel que Google avait bien le droit de numériser et d’indexer tous les livres qu’il voulait dans leur intégralité, sans avoir à demander l’autorisation des ayants droit. Le jugement intervient plus de 10 ans après la première plainte déposée aux États-Unis par la Guilde des Auteurs. L’organisation syndicale s’était opposée à ce qu’une entreprise puisse indexer le contenu de livres entiers sans rémunérer les auteurs, même si les livres en eux-mêmes n’étaient pas mis à disposition du public par Google, qui se contentait d’en afficher de courts extraits.

Google Drive affecté par une panne de trois heures. Bientôt des hologrammes sur les Google Glass ? Le 1er octobre dernier, Google déposait une nouvelle demande de brevet décrivant des lunettes connectées (« écran portable sur la tête » pour être précis) pouvant utiliser les dernières innovations en termes d’affichages holographiques dans un environnement réel. Rebaptisées il y a peu « Aura Project », les Google Glass que l’on croyait abandonnées par Google après l’arrêt de leur commercialisation, pourraient subir une nouvelle transformation et générer des objets virtuels interactifs dans le champ de vision de l’utilisateur.

La firme américaine pourrait notamment s’appuyer sur la start-up Magic Leap rachetée à l’automne 2014 et spécialisée en réalité augmentée. Avec une telle innovation s’adressant aussi bien aux joueurs qu’aux professionnels, Google pourrait reprendre du terrain à Microsoft et à son fameux casque HoloLens présenté cette année. Pour le moment, aucune date de sortie ainsi qu’aucun prix n’ont été présentés, alors patience !