background preloader

Prof HG

Facebook Twitter

Concours 2020

Histoire-Géographie - Éduscol. Grands sites archéologiquesCollection numérique éditée par le ministère de la Culture, produite par le musée d’Archéologie nationale - domaine national de Saint-Germain-en-Laye. (Lire la suite >>)La notion de puissanceLa revue géopolitique en ligne Diploweb.com propose un dossier sur la notion de puissance. (Lire la suite >>)Géopolitique. Méthodes et conceptsParu en mars dernier, l’ouvrage Géopolitique. Méthodes et concepts de Barbara Loyer se propose d’étudier le raisonnement géopolitique.

(Lire la suite >>)Les premiers travaux du nouveau Parlement européenLe site Toute l’Europe revient sur le fonctionnement de cette institution. (Lire la suite >>)CNRD 2019-2020Le thème 2019-2020 du Concours national de la Résistance et de la Déportation est connu. (Lire la suite >>)La brochure du Clemi « Éducation aux médias et à l’information »Le Clemi publie une nouvelle édition de la brochure « Éducation aux médias et à l’information » (EMI). EDU'bases Histoire-Géographie. Différenciation pédagogique : deux usages de la Digithèque en géographie. Des enseignants de l’académie de Clermont-Ferrand proposent un usage novateur de la Digithèque en histoire-géographie, au service de la différenciation pédagogique.

Pour s’adapter à la multiplicité des élèves et des comportements, afin de permettre à chacun d’acquérir par des moyens divers les mêmes compétences et connaissances, ils ont créé deux parcours. Le premier met en place une différenciation basée sur le contenu, le deuxième une différenciation basée sur la structure d’apprentissage. 1. La différenciation par le contenu Autour du thème « L’organisation du monde », les élèves étudient l’organisation spatiale de la ville d’Istanbul. Ils développent deux domaines du socle :• Les langages pour penser et communiquer ;• Les méthodes et outils pour apprendre. En travaillant par binôme, ils peuvent s’aider mutuellement et faire intervenir l’enseignant : la différenciation se fait grâce aux relations interpersonnelles. 2.

Cela conduira à l’élaboration d’une trace écrite. Être enseignant au collège en histoire-géographie - Histoire-géographie - Éduscol. Être enseignant au collège en histoire-géographie propose des contenus relevant à la fois de savoirs théoriques et d’approches pédagogiques actualisées pour cerner l’évolution du métier d’enseignant d’histoire-géographie dans le contexte de la réforme du collège (PDF, environ 7 Mo) et de la Refondation de l’École de la République. Les auteurs, un professeur et un personnel de direction offrent des éclairages pédagogiques et professionnels pratiques à travers une vingtaine de focus à tous les enseignants, à ceux qui entrent dans le métier comme aux collègues chevronnés.

Des conseils pédagogiques concrets qui relèvent des périmètres de la classe, de l’équipe pédagogique ou de l’établissement, voire de l’institution, sont ainsi proposés. Cet ouvrage, dont des extraits sont accessibles avant achat (PDF, environ 205 ko), permettra donc à tous nos collègues de saisir l’ampleur et la richesse des compétences qu’ils exercent professionnellement. Enseigner l'histoire pour transmettre la pensée critique ? "Peut-on former à l'esprit critique et les apprentissages scolaires peuvent-ils avoir quelque influence sur le comportement citoyen ? " La question est posée dans les premières pages de "Pensée critique, enseignement de l'histoire et de la citoyenneté" (de Boeck Supérieur).

Si la question passionne le professeur d'histoire-géographie, elle renvoie à une interrogation plus générale des enseignants et des politiques envers l'Ecole. Même si l'ouvrage situe l'esprit critique dans l'esprit d'une discipline particulière, il alimente un débat plus général sur l'éducation à la citoyenneté.

Ouvrage de pédagogie, il questionne ce qu'on sait de la conscience historique des élèves, les pratiques pédagogiques et singulièrement l'usage du cinéma et des jeux vidéos. Dans un entretien François Audigier évoque ce rapport entre histoire et esprit critique. Qu'est ce que la pensée critique en histoire ? L'ouvrage aborde d'abord les relations entre enseignement de l'histoire et esprit critique. « Pour faire aimer l’histoire-géo, il faut réussir à susciter la curiosité des élèves » Quatre enseignants d’histoire-géographie nous font part de leurs astuces pour faire aimer leur matière aux élèves. Je veille à ce que mes élèves se sentent bien en cours histoire bennian-schutterstock Lionel, enseignant d’histoire-géographie en collège dans l’académie de Caen : « Tout d’abord, je veille à ce que mes élèves se sentent bien dans mes cours : confiance accordée, écoute, toujours du temps pour parler… Ils doivent utiliser leur intelligence et leur créativité dans des activités telles que la réalisation de frises chronologiques, de cartes mentales ou d’exposés.

Mais ils n’osent pas toujours. Je prépare aussi mes activités avec plusieurs niveaux d’aide mais je refuse catégoriquement le par-cœur. Sorties, extraits de films, jeux vidéo… L’idée est de ne pas rester sur des tâches répétitives Manon, enseignante d’histoire-géographie en lycée dans l’académie de Grenoble : « Le truc, pour que les élèves aiment l’histoire-géo, est de réussir à susciter leur curiosité. Hanane Lynn.

Concours 2019

Comment enseigne-t-on l'Histoire en France depuis le XIXe siècle ? Une analyse de l'enseignement de l'Histoire en France depuis le XIXe siècle au regard de ses enjeux actuels. Sur l'enseignement de l'Histoire était un livre attendu, parce qu'il sort à un moment où les débats sur la place de l'Histoire dans la société et dans l'enseignement en France sont à nouveau exacerbés entre, d'une part, les historiens qui prônent une histoire scientifique et impartiale et, d'autre part, ceux qui, qualifiés par leurs adversaires « d'historiens de garde », voudraient que l'Histoire soit un « roman national » en charge de la formation des citoyens.

Dans ce livre, l'historienne et enseignante Laurence de Cock, co-fondatrice du collectif Aggiornamento, retrace les grandes évolutions de l'enseignement de l'Histoire en France et propose plusieurs idées pour une réforme de la façon d'enseigner afin d'ouvrir de nouvelles pistes aux professeurs, aux élèves et aux étudiants. Les grandes étapes de l'évolution de l'enseignement de l'Histoire.

Histoire plurielle, passés singuliers. La place de l’enseignement de l’histoire dans les Cahiers pédagogiques dessine les contours de l’histoire de la discipline elle-même et de ses évolutions. 1967, 1970, 1981, 1985, 1999, 2009, et désormais 2018, autant de dossiers qui permettent de dégager un itinéraire en lien avec les interrogations du temps présent. En 1967, la discipline scolaire est aux prises avec les débats idéologiques sur les classes sociales et les questions de méthodes (documents, outils pour la classe, quel manuel, etc. ?). En 1970, la logique de l’éveil, défendue par Suzanne Citron et ses collègues du lycée d’Enghien, est invitée à s’étendre au secondaire (« l’esprit critique plus que des programmes encyclopédiques descendants !

»). En 1981, après qu’Alain Decaux a déclaré que l’« on apprend plus l’histoire à vos enfants » le 20 octobre 1979, le dossier « Pour quelle histoire ? Pour quelle mémoire ? », qui porte la trace, là encore, de Suzanne Citron, s’inscrit dans la « crise de l’histoire » enseignée. Revisiter les pratiques professionnelles.

Cabotage-vol.5_2018.pdf.

EMC - Parcours citoyen

Histoire-géo : Le carnet de bord du stagiaire. Programmes scolaires. Histoire. Géographie. S'informer dans le monde du numérique. Banques d'images et de vidéos. Outils. DNB. Concours 2018 [NSP]