background preloader

Usage des réseaux sociaux

Facebook Twitter

Comment les réseaux sociaux modifient les usages ? Quelles sont les nouvelles pratiques liées aux réseaux sociaux ? Quelle est l'adoption sociologique des ces plateformes de partage et de conversation ?

Liste d'exemples et d'analyses dans le cadre du cours sur le Community Management (Véculture). Les gens en ont déjà marre des réseaux sociaux ! En France, Facebook, Instagram, Snapchat et Twitter ont vu leurs temps d’utilisation baisser.

Les gens en ont déjà marre des réseaux sociaux !

Officiellement, les réseaux sociaux (excepté Twitter, peut-être) gagnent chaque trimestre en nombre d’utilisateurs actifs par mois ou par jour. Mais si les données officielles présentent généralement les nombres d’utilisateurs qui se sont connectés, celles de Similarweb concernent les temps moyens passés par les mobinautes sur les applications de Facebook, Twitter, Instagram et Snapchat. Avant d’aller plus loin, il est à noter que ces données ne tiennent compte que des utilisateurs des applications Android des quatre réseaux sociaux concernés. Néanmoins, on peut imaginer qu’une tendance similaire pourrait être observée sur les versions iOS. La dégringolade des réseaux sociaux en France En France, Twitter n’est naturellement pas à l’abri de cette baisse du temps d’utilisation sur Android. Twitter jusqu’au vertige, par Mona Chollet. Une quinzaine d’années après son ouverture au plus grand nombre, se pourrait-il que la spécificité d’Internet, celle d’un média fabriqué par ses utilisateurs, continue d’échapper à beaucoup d’analyses ?

Twitter jusqu’au vertige, par Mona Chollet

La Toile reste souvent présentée comme la simple convergence des moyens d’information préexistants ; mais cette vision, objecte le chercheur Dominique Cardon, « transpose paresseusement vers Internet des modèles forgés dans les médias traditionnels : une pratique du contrôle éditorial, une économie de la rareté, une conception passive du public (1) ». La nature d’Internet est pourtant devenue particulièrement évidente avec l’avènement du Web 2.0 et de ses outils faciles à manier. Les plates-formes de blogs ont ainsi permis à des internautes sans compétences spéciales en programmation d’accéder à l’autopublication.

Instagram craint que les emoji aient la peau de « LOL » Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Morgane Tual « LOL » (« laughing out loud »), cette expression propre à Internet pour signifier le rire, serait-elle en voie de ringardisation, voire de disparition ?

Instagram craint que les emoji aient la peau de « LOL »

Selon une étude publiée samedi 2 mai par le réseau social Instagram, les emoji, ces pictogrammes représentant des visages, des personnes, des objets ou des symboles, seraient en train de remplacer petit à petit les acronymes nés sur le Web, tels que « OMG » (« Oh mon dieu ! »), « ahah » ou encore « xoxo » (« bisous »). En examinant quatre groupes de millions d’utilisateurs, les ingénieurs d’Instagram ont remarqué une corrélation entre la baisse de l’usage de ces acronymes et l’augmentation de celui des emoji. A la fin 2011, seulement 10 % des textes publiés sur Instagram (description de photos ou commentaires) comprenaient des emoji. Les trois grands profils d’utilisateurs sur Facebook. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par David Larousserie On l’imaginait soucieux de parler de lui sur sa page Facebook, d’y poster ses photos, de partager à outrance des liens, d’augmenter le nombre de ses amis, de « liker » à tout va.

Les trois grands profils d’utilisateurs sur Facebook

Pourtant, la figure de l’internaute égocentré a vécu. Des sociologues et des informaticiens révèlent en effet que ce n’est vraiment pas l’usage dominant du réseau social aujourd’hui. Teens, Social Media & Technology Overview 2015. 24% of teens go online “almost constantly,” facilitated by the widespread availability of smartphones.

Teens, Social Media & Technology Overview 2015

Aided by the convenience and constant access provided by mobile devices, especially smartphones, 92% of teens report going online daily — including 24% who say they go online “almost constantly,” according to a new study from Pew Research Center. More than half (56%) of teens — defined in this report as those ages 13 to 17 — go online several times a day, and 12% report once-a-day use. Just 6% of teens report going online weekly, and 2% go online less often. Much of this frenzy of access is facilitated by mobile devices. Nearly three-quarters of teens have or have access to a smartphone and 30% have a basic phone, while just 12% of teens 13 to 17 say they have no cell phone of any type. African-American and Hispanic youth report more frequent internet use than white teens.

WhatsApp : pour les éditeurs, une vraie promesse d’engagement. Par Barbara Chazelle, France Télévisions, Directions Stratégie et Prospective Twitter, Facebook, YouTube ?

WhatsApp : pour les éditeurs, une vraie promesse d’engagement

Vous maitrisez. Instagram, Snapchat ? Peut-être un peu moins. Et WhatsApp, l’application de messagerie instantanée aux 700 millions d’utilisateurs actifs ? Cette terre est certainement l’une des plus difficile à conquérir, et pour cause, il s’agit de se faire une place sur l’application sociale la plus privée qui soit, au moyen de numéros de téléphone. Partages et engagement records.. Pourquoi donc envoyer à votre audience des messages via WhatsApp (rachetée 19 milliards $ par Facebook l’an dernier) ? [Tutoriel] Sécuriser votre compte Facebook. C'est une réalité, personne n'utilise Google+ Un graphique basé sur des chiffres de Janvier 2015 montre l'incroyable inactivité du réseau social de Google.

C'est une réalité, personne n'utilise Google+

Personne n'utilise Google+. Ou plutôt, aussi peu de personnes que vous l'imaginez. Se connecter à Facebook. Facebook : les ados vont voir ailleurs. Et si Facebook était en train de devenir le réseau social des personnes d’un certain âge ?!

Facebook : les ados vont voir ailleurs

Selon un sondage lancé à l’automne dernier par la banque d’investissement Pipper Jaffray, il semblerait que cela soit bien le cas puisque les ados avaient déclaré que Facebook n’était plus leur réseau social préféré. La société iStrategyLab a décidé d’approfondir cette étude, et il semblerait que les chiffres paraissent assez inquiétants pour le réseau social de Mark Zuckerberg. Les ados quitte le navire Facebook En mettant son nez dans les derniers chiffres financiers publiés par Facebook, iStrategyLab a en effet découvert que 3 millions d’adolescents ont quitté le réseau social entre 2011 et 2014.

Vine Success for Music Stars 2014. Fifteen minutes of fame shrunk by 14 minutes and 54 seconds in 2014.

Vine Success for Music Stars 2014

Thanks to the Twitter-owned video app Vine, six seconds were all that a growing number of artists needed to achieve celebrity status. In the same way YouTube took a few years to produce mainstream musical acts from popular users like Justin Bieber, Karmin and Austin Mahone, Vine transcended its status as an amateur comedy platform in 2014, as looped six-second videos proved that rising musicians don’t need full songs -- or even a full minute -- to grab listeners (and A&R reps). Jack & Jack Name Their Favorite Vines Vine’s first wave of stars, much like YouTube’s, was born through covers of hit songs. In March, folk-pop couple Us the Duo became the platform’s first major-label signing when its widely shared Vine versions of Pharrell Williams’ “Happy” and John Legend’s “All of Me” helped score a deal with Republic Records.