background preloader

Conduites à risque (Licence 2ème année STAPS - semestre 3)

Facebook Twitter

COMPRENDRE les déterminants psychosociologiques des conduites à risque dans les jeux de vertige en montagne (skyrunning, escalade, alpinisme, ski freestyle, ski freeride, ski alpinisme, high line, base jump etc…)

DETECTER les facteurs psychosociologiques de vulnérabilité à l’aide d’une enquête épidémiologique qui servira de base de données de recherche.

Cette enquête s’inscrit complètement dans la thématique du laboratoire LPSA (Labo Performance Santé Altitude)

PREVENIR les conduites à risque dans les jeux de vertige en montagne par des objets de prévention créés par les étudiants.

Un exemple de reportage

Les théories de la motivation. Bibliographie (Viens lire les articles en pdf) Ordalie. Conduites à risques, quelles figures ?, David LE BRETON. Accidents de ski : Les urgences de l'extrême - En quête d'actualité. Acteurs socio-économiques concernés par les conduites à risque. Les sports extrêmes sont-ils un business dangereux. Se sensibiliser aux dangers d’avalanches avec Thibaud Duchosal. Que ce soit en ski ou en snowboard, on évolue dans un milieu magnifique mais hostile à la fois.

Se sensibiliser aux dangers d’avalanches avec Thibaud Duchosal

Tout en prenant le maximum de plaisir, vous devez être pleinement conscient des risques liés à la pratique du freeride. Rider en hors-piste procure de pures sensations, mais exige aussi de la rigueur. N’oubliez pas que pour être capable de faire du freeride, vous devez avoir certaines connaissances, ainsi que certaines compétences en ski qui ne sont pas accessibles au premier venu. La chose la plus importante ? On ne le répètera jamais assez : la sécurité. 70% des avalanches sont des avalanches dîtes de plaques. Malgré l'abondance de neige fraîche ces derniers jours, redoublez de vigilance car la sous-couche du début de saison est instable. Profitez bien, et restez prudents ! La psychogénéalogie pour expliquer le goût du risque en montagne. Sportifs de l'extrême : qui sont-ils. Par La rédaction d'Allodocteurs.fr avec AFP rédigé le 28 août 2014, mis à jour le 28 août 2014 Ils glissent comme des oiseaux entre les parois rocheuses, portés par une combinaison ailée, font le poirier sur le rebord d'un toit ou se jettant d'une falaise.

Sportifs de l'extrême : qui sont-ils

S'il y a encore quelques années les sports extrêmes étaient pratiqués par une poignée d'initiés, désormais, ils sont de plus en plus nombreux à repousser les limites du danger. Mais qui sont ces passionnés de sensations fortes ? Repousser ses limites c'est grandir encore. Sécurité montagne - Recherche avalanche - Prévention - Sauvetage - Neige - DVA - Grimpe.

Videos - Petzl : Le plus mauvais assureur du monde - Mauvaises techniques d'assurage. Adrénaline, l'hormone du stress. Par La rédaction d'Allodocteurs.fr rédigé le 17 décembre 2008, mis à jour le 3 décembre 2013 Mains moites, cœur qui s'emballe, respiration qui s'accélère...

Adrénaline, l'hormone du stress

En cas de stress, une seule molécule est responsable de ces réactions : l'adrénaline. Il s'agit d'une hormone fabriquée par notre organisme pour lui permettre de lutter contre les agressions. Sommaire Lorsque le cerveau détecte une source de stress (des embouteillages, une échéance à respecter, un patron de mauvais poil...), il envoie un signal à l'hypothalamus, le centre de nos émotions, situé à la base de notre cerveau.

L'hypothalamus va envoyer un message nerveux aux glandes médullosurrénales, situées au-dessus des reins. L'adrénaline permet de mobiliser l'organisme tout entier pour affronter le danger. Pour certains, les réactions qu'elle provoque sont plutôt désagréables mais pour d'autres, en revanche, l'adrénaline peut devenir une véritable drogue. Chute libre, saut à l'élastique, course de Formule 1, parachute... Mots clés. L’accidentologie des sports d'hiver 2012-2013. Avalanche : analyse de cas. Châtel, 2015. Le réseau d’épidémiologie. Info_risques.pdf. La sensation de plaisir: une élévation de dopamine. Etude scientifique 2 : Tests lors de chute en pente de glace. Tutoriel : la descente en rappel.

Avalanche : attention au risque d’avalanche. Les avalanches font près de 500 victimes par an dans le monde.

Avalanche : attention au risque d’avalanche

En France, les accidents sont rares. Ils sont, dans 95 % des cas, liés aux activités de loisirs. Nous avons rencontré Guy Anciaux, moniteur formateur de chiens d’avalanche à Méribel, qui reconstituait l’ensevelissement d’une personne pour un exercice avec les maîtres-chiens. Guy Anciaux, moniteur formateur chiens d’avalanche : Dans des "conditions idéales" d’ensevelissement, une personne peut survivre jusqu’à trois jours. Par conditions idéales, j’entends qu’elle puisse bénéficier d’une cavité de protection qui fait office d’igloo dans lequel la chaleur est conservée. Deux facteurs conditionnent la survie dans une avalanche : la durée d’ensevelissement et les blessures de la victime.

Guy Anciaux, moniteur formateur chiens d’avalanche : Chaque cas est différent. Laurent Richard, pisteur secouriste à Méribel: On a trois drapeaux à mettre en place : Seb Montaz. Kilian Jornet Burgada. VELOCITY. TEMPTING FEAR - Inside the mind of extreme skier Andreas Fransson. Vidéo Zone interdite : Le base jump : entre la peur et l'émotion. BASE jump et « comportements à risques », outils d’évaluation et de contrôle pour la sécurité du pratiquant. BASE jump et «comportements à risques» - Outils d’évaluation et de contrôle pour la sécurité du pratiquant - (in English) Repousser les limites de ses compétences, explorer de nouveaux territoires, faire face au danger est inscrit dans les gènes humains.

BASE jump et « comportements à risques », outils d’évaluation et de contrôle pour la sécurité du pratiquant

Si ce n’est plus une nécessité vitale comme au temps des hommes de la pré-histoire, le simulacre à travers une activité sportive « extrême » est aussi un moyen de se sentir exister en retrouvant des sensations fortes, mais jusqu’où ? L’actualité terrible de cette saison (22 morts pour 2013 sans compter les nombreux blessés grave) remet sur la table le problème de la sécurité dans notre sport. Mais très sincèrement je pense qu’on est loin d’un problème d’expertise en accidentologie du BASE jump, même si le défaut ou l’excès d’expertise peut être un facteur; je pencherais plutôt pour des « comportements à risques ».

Qu’est ce qu’un « comportement à risques » ? La personnalité au centre du « comportement à risque »: Danger, sécurité et liberté : Campagne de prévention des risques à VTT - clip 2. Sécurité en montagne - Épisode n°7 : Prendre en compté la météorologie et le risque nivologique. FWT - Explication sur l'avalanche qui a emporté Julien Lopez à Kappl en Autriche - Montagne TV. MONTAGNES EN TETE - COMBIEN DE RISQUES FAUT-IL POUR VIVRE? Alpinisme, techniques et sécurité sur un glacier - Technics and safety on a glacier.

DIVERS