Infos

Facebook Twitter
A travers un documentaire interactif en ligne, « Portraits de frontières » propose une série de portraits de riverains et de travailleurs frontaliers, témoignant des activités singulières aux portes de l’Union européenne. Nous observons chez ces personnes l’influence de la frontière dans leur métier et dans leur histoire personnelle. Ces rencontres nous permettent de composer un portrait complexe et subjectif du quotidien à la frontière orientale de l’Union Européenne, cinq années après sa dernière extension. Grâce à elles, nous voyons se dégager des spécificités locales propres à chacune des régions observées mais aussi des problématiques communes aux zones frontalières. Nous explorons les régions autour de trois postes-frontières : « Portraits de frontières », un webdocumentaire aux franges de l’Europe « Portraits de frontières », un webdocumentaire aux franges de l’Europe
Pour 3€, lisez, découvrez, retrouvez le journal Fakir en kiosques ou alors abonnez-vous ! Car on ne peut réaliser des enquêtes, des reportages, que parce qu’il est acheté. Le 1er mai, des Tchios Fakir dans tous les défilés ! FAKIR | Presse alternative | Edition électronique

FAKIR | Presse alternative | Edition électronique

Huit candidats briguent la succession d'Hamid Karzaï lors d'un scrutin compromis par l’insécurité et la fraude. A Mantes-la-Ville, « ce n'est pas du racisme, mais du ras le bol » Dans cette commune de 20 000 habitants d'Ile-de-France, le conflit entre les deux candidats de gauche a permis au FN de l'emporter. afficher la suite des articles Le Monde.fr - Actualité à la Une

Le Monde.fr - Actualité à la Une

Toulouse: la LDH dénonce le bilan des comparutions immédiates « Procédure attentatoire » pour certains, l’audience en comparution immédiate fait débat. A l’initiative de la Ligue des Droits de l’Homme, une étude a été réalisée et un ouvrage collectif publié. Chiffres accablants et analyses au vitriol à l’appui, les auteurs se disent « révoltés« . « La justice, par certains côtés, ressemble à une machine à punir. Toulouse: la LDH dénonce le bilan des comparutions immédiates