background preloader

ROMAIN GARY

Facebook Twitter

Biographie de Romain Gary. Oeuvres de Romain Gary. La Promesse de l'aube. Je rends hommage à l'homme pétri d'amour pour sa mère, extravagante, possessive, dramatique, mère russe et juive dans toute sa splendeur, socle sur lequel sa vie reposera à tout jamais.

La Promesse de l'aube

Je rends hommage à l'homme hanté par l'Absolu, par l'Idéal, par la bonté des dieux et des hommes, et toujours en quête de compréhension de cet Univers, à l'écoute des étoiles et des bêtes. Je rends hommage à l'homme au service de la France et de ses traditions de fraternité et de justice, même s'il a dû se battre contre la haine et la bêtise. Je rends hommage à l'écrivain immense, doué de la vraie parole mêlée à l'humour piquant, celui qui fait tout ce qu'il peut pour transmettre son message de Beauté. Dans cette autobiographie, Romain Gary nous retrace sa destinée marquée dès le départ par la volonté absolue de sa mère d'en faire un Grand Homme. Incipit. Etude de texte. La vie devant soi. Romain Gary, la vie devant soi. Romain Gary & Jean Seberg (2) Romain Gary 1975. 30 ans après sa mort, Romain Gary garde ses mystères.

L'après-midi du 2 décembre 1980, l'écrivain Romain Gary se glisse un revolver de calibre 38 dans la bouche et se donne la mort.

30 ans après sa mort, Romain Gary garde ses mystères

Au pied de son lit, il laisse une note mystérieuse datée "Jour J" : "Aucun rapport avec Jean Seberg, y lit-on. Les fervents du cœur brisé sont priés de s'adresser ailleurs. " Son ancienne épouse, la célèbre Patricia d'A bout de souffle (1959), de Jean-Luc Godard, s'est suicidée un an plus tôt, le 30 août 1979. Dans La Promesse de l'aube, Romain Gary raconte qu'il a eu, par trois fois, la tentation de se tuer. A d'autres occasions, il expliquera qu'il n'a jamais voulu vieillir. Romain Gary, l'homme aux cent vies. En six minutes, la vie tumultueuse de l'écrivain, résumée par Dorothé Barba.

Romain Gary, l'homme aux cent vies

Pourquoi se contenter d'un patronyme quand on peut en avoir cinq ? C'est la question qu'on se pose après avoir écouté cette pastille du 5/7 de France Inter — Vous avez dit français ? —, consacrée à l'écrivain Romain Gary.