background preloader

LTB: linenn tizh bras Breizh-Broioù al Liger

Facebook Twitter

Geografiezh: aoziñ an tiriad gall: perak ha penaos?

Ouest-France 22 01 2017 La Bretagne a toute vitesse à partir de juillet 2017. Fichenn labour: LTB Breizh-broioù al Liger. Ti-gar Roazhon: La métamorphose de la gare de Rennes se poursuit. FRANCE 3 BRETAGNE  Nouvelle étape dans la métamorphose de la gare de Rennes.

Ti-gar Roazhon: La métamorphose de la gare de Rennes se poursuit

Depuis 2014, la gare est en chantier et se transforme en un pôle d'échanges multimodal pour accueillir la LGV. Ce mardi, une pelle "croqueuse" s'attaque à la façade nord en verre. Une page se tourne doucement mais sûrement. Par Thierry PeignéPublié le , mis à jour le. Sav-poent Troadec Ligne à grande vitesse troadec. An implijerien é fulor : LGV Bretagne-Pays de la Loire : Les usagers en colère. An LTB e Breizh, an efedoù, La LGV en Bretagne : quels effets ? Piv a bae? ar finañs: Le financement de la LGV - Ligne à Grande VITESSE - Bretagne Pays de la Loire. Le montant global du projet LGV est d’environ 3,4 milliards d’euros.

Piv a bae? ar finañs: Le financement de la LGV - Ligne à Grande VITESSE - Bretagne Pays de la Loire

Le financement de la LGV a fait l’objet d’une convention de financement et de réalisation signée le 13 juillet 2011 entre l’Etat, les collectivités et RFF (devenu SNCF Réseau au 1er janvier 2015). Après prise en compte des subventions européennes (RTE-T) à hauteur de 11 millions d’euros, ce financement est assuré par : SNCF Réseau pour près de 43 % des coûts d’investissement, soit 1,4 milliard d’euros ;l’Etat, via l’AFITF, et les collectivités à parts égales, représentant pour chacun 28,4 % des coûts d’investissement, soit 945 millions d’euros.Côté collectivités, il s’agit de : la Région Bretagne, à hauteur de 19,71 %, soit 655 M€ ;les 4 départements bretons (Côtes d’Armor, Finistère, Ille-et-Vilaine, Morbihan),de Rennes Métropole et du Pays de Saint-Malo à hauteur de 5,99 %, soit 203,4 M€ ;la Région des Pays de la Loire, à hauteur de 2,7 %, soit 86,9 M€.

En phase d’exploitation, ERE percevra, via SNCF Réseau : Raktresoù liammet get an LTB: Projets en lien avec la LGV - Ligne à Grande VITESSE - Bretagne Pays de la Loire. La rénovation et la modernisation du réseau ferré existant représentent un enjeu national et une priorité pour SNCF Réseau, qui déploie en région son Grand Plan de Modernisation du Réseau (GPMR), représentant un investissement national de 15 milliards d’euros de 2014 à 2020, en priorité sur le réseau existant, les zones denses et les étoiles ferroviaires.

raktresoù liammet get an LTB: Projets en lien avec la LGV - Ligne à Grande VITESSE - Bretagne Pays de la Loire

Dans cette dynamique, de nombreux projets d’amélioration du réseau existant en Bretagne et Pays de la Loire sont en cours d’études, de réalisation ou déjà achevés, avec le concours financier de l’Etat, des Régions Bretagne et des Pays de la Loire, de l’Union Européenne et des collectivités locales. Pour en savoir plus sur les projets en Bretagne et pays de la Loire : www.rff.fr/bretagne-paysdelaloire. Istor ar raktres: frise. Raktres: palioù e skeul rannvroel Projet Atlantique 2017. Atlantique 2017 est un projet de services inédit en France qui coordonne la nouvelle offre ferroviaire couplée des lignes à grande vitesse (LGV) Sud Europe Atlantique (SEA) et Bretagne-Pays de la Loire (BPL).

Raktres: palioù e skeul rannvroel Projet Atlantique 2017

A l'été 2017, ces deux infrastructures seront mises en service simultanément et 100% des horaires des trains changeront sur toute la façade atlantique. C'est au total près de 700 km de voies nouvelles injectées au cœur du réseau et un bassin de vie de 20 millions de personnes qui va directement en bénéficier. Les LGV se construisent dans la continuité des deux branches, reliées par un tronc commun de 150 km de Paris à Courtelain, de la LGV Atlantique. Ainsi : Palioù ha dalc'hoù: Enjeux et objectifs - Ligne à Grande VITESSE - Bretagne Pays de la Loire. Développer la desserte de la Bretagne et des Pays de la Loire Le projet de Ligne à Grande Vitesse Bretagne - Pays de la Loire s’inscrit dans le prolongement de la LGV Atlantique Paris-Le Mans mise en service en 1989 vers Rennes et Nantes.Son objectif est de développer de manière significative la desserte de la Bretagne et des Pays de la Loire, en réduisant la position périphérique de l’Ouest et en renforçant son accessibilité vers les autres régions françaises (Paris et grandes métropoles régionales avec des liaisons directes « province-province ») et européennes.Le gain de temps prévu est de 37 mn entre Paris et Rennes (pour un trajet passant à moins de 1h30) et au-delà, vers Saint-Malo et l’ensemble de la Bretagne occidentale.

Palioù ha dalc'hoù: Enjeux et objectifs - Ligne à Grande VITESSE - Bretagne Pays de la Loire

Il apporte ainsi une contribution majeure à la réduction à terme à 3 heures du temps de parcours entre Paris - Brest et Paris - Quimper. Ces gains de temps bénéficieront également aux liaisons avec les principales métropoles régionales : Lyon, Strasbourg, etc.