background preloader

Actualités de Google Alert sur les croisières

Facebook Twitter

L'Industrie de la Croisière offre un nouvel élan à la reprise économique Européenne - CLIA France. La contribution économique atteint un nouveau record, mais les obstacles à la croissance doivent être combattus, a déclaré le Président de CLIA Europe La contribution économique directe à la France a augmenté de près de 4%, atteignant un nouveau record à €1,117 milliard.

L'Industrie de la Croisière offre un nouvel élan à la reprise économique Européenne - CLIA France

Le nombre de personnes ayant embarqué en France a augmenté de 32% depuis 2013 à 306.600. Les croisières: MementoCe. Longtemps réservée à une clientèle 3e âge et fortunée, la croisière se démocratise sans complexe.

Les croisières: MementoCe

Se réveiller chaque matin dans un lieu différent tout en bénéficiant de conditions de voyage luxueuses et d’un grand nombre d’activités est à la portée de toutes les bourses. Que l’on soit en famille, entre amis ou célibataire, féru de culture, amateur de gastronomie ou de danse de salon, il y a forcément une embarcation qui est faite pour vous… Présentation En 2012, jamais autant d’Européens n’ont passé leurs vacances sur un paquebot !

Selon l’Association internationale des compagnies de croisière (CLIA), le secteur a enregistré un nouveau record de fréquentation avec 6 139 millions de passagers européens. . • Une offre diversifiée La croisière s’installe progressivement et durablement, dans l’esprit du grand public, comme un mode de vacances comme les autres. CLIA : Le marché européen de la croisière atteint un nouveau record en 2014 : 6,39 millions d’Européens ont effectué une croisière malgré un contexte économique difficile. 44% d’augmentation du nombre de passagers depuis le début de la crise économique - Le soutien des acteurs de l‘industrie et des législateurs est vital pour une croissance à long terme- Le marché français de la croisière, en hausse de 14%, consolide sa place de 4 ème marché européen avec près de 600.000 passagers en 2014 Miami, 17 mars, 2015 – Pierfrancesco Vago, Président de Cruise Lines International Association (CLIA) Europe, a annoncé aujourd’hui depuis la 31 ème conférence annuelle Cruise Shipping Miami que les Européens sont plus nombreux que jamais à avoir réservé une croisière en 2014, une augmentation 0,5% comparé aux chiffres 2013.

CLIA : Le marché européen de la croisière atteint un nouveau record en 2014 : 6,39 millions d’Européens ont effectué une croisière malgré un contexte économique difficile

Infographie : 24 millions de croisiéristes en 2016. Dans son dernier rapport, la Clia confirme le boom de la croisière en tablant sur 24 millions de passagers dans le monde en 2016.

Infographie : 24 millions de croisiéristes en 2016

La croisière poursuit son irrésistible ascension. Près de 24 millions de passagers sont attendus en 2016, selon la Clia (Association internationale des compagnies de croisières) qui a publié, ce 2 décembre, les "Perspectives 2016 de l’Industrie de la Croisière". Les croisiéristes n’étaient que 15 millions en 2006 et un peu plus de 22 millions en 2014. Les agents anticipent une hausse des ventes Pour soutenir la croissance du secteur, les compagnies membres de la Clia ont prévu l’an prochain de lancer 27 nouveaux navires maritimes, fluviaux et d’expédition pour un investissement total de plus de 6,2 milliards d’euros. Marseille : une croissance sous le signe de la croisière. L'industrie de la croisière a créé 10 000 emplois en Europe en 2014.

L'industrie de la croisière a poursuivi sa croissance en 2014, permettant la création de 10 000 emplois en Europe l'année dernière, selon les chiffres de l'Association internationale des compagnies de croisières (Clia).

L'industrie de la croisière a créé 10 000 emplois en Europe en 2014

Celle-ci estime néanmoins que le développement futur de l’activité suppose de lever un certain nombre d’obstacles. Avec 6,4 millions de croisiéristes l'année dernière, l'Europe est le deuxième marché mondial derrière les États-Unis. L'industrie de la croisière estime ainsi avoir « injecté » dans l'économie européenne quelque 40 milliards d'euros l'année dernière, dont 16,6 milliards de dépenses directes par les compagnies de croisière, leurs passagers et leurs équipages. En France, cette contribution directe s'élève à près de 1,2 milliard d'euros, en augmentation de 4 % sur un an, selon Clia. Côté destinations, les Français sont partis en majorité en Méditerranée (63 %), puis dans les Caraïbes (17 %). 29 navires en commande. La croisière a le vent en poupe : "Croisières de France"

Avec un marché en constante évolution (+ 11% sur les 5 dernières années) et un faible taux de pénétration (0,9%), les perspectives de croissance qu’offre le marché de la croisière sont très positives d’ici 2020.

La croisière a le vent en poupe : "Croisières de France"

Aujourd’hui, l’analyse de cette industrie permet de constater certaines modalités expliquant cet essor. C’est dans cette dynamique que Croisières de France poursuit son développement. Une option de voyage abordable Le pouvoir d'attraction des croisières réside aujourd’hui en majorité sur le prix. Avec une tendance allant vers la rationalisation des coûts dans un marché de plus en plus globalisé, Croisières de France s’efforce de proposer une offre toujours plus intéressante avec le meilleur rapport qualité/prix du marché (selon la presse professionnelle). Un défi hautement relevé par le croisiériste grâce à ses offres tarifaires pour tous (famille, séniors, enfants…) et sa formule « tout inclus » permettant aux passagers de consommer sans compter et en toute sérénité.