background preloader

Valeh

Facebook Twitter

Résultats de l'enquête - objectifs d'apprentissage. La pédagogie 3.0 expliquée simplement. Le parcours de Stéphane Côté en est un où une certaine effervescence l’entoure concernant la pédagogie.

La pédagogie 3.0 expliquée simplement.

Si vous l’avez déjà rencontré en personne, vous avez tout de suite remarqué son emballement quasi enfantin lorsqu’il parle de l’enseignement. En effet, il cherche, découvre, évalue, mesure l’impact de ses idées qui se tissent autour d’une approche non conventionnelle qu’il décide d’intituler la pédagogie 3.0. En 2012 il quitte son poste de conseiller pédagogique en TIC qu’il occupait depuis plus de quatre ans pour aller lui-même mettre à l’épreuve cette vision de la pédagogie actualisée afin de voir, si oui ou non, il y a matière à partager et à déployer… À son atterrissage dans la réalité d’une classe, il remarque qu’il avait oublié la pression du temps et ses effets néfastes sur la réflexion.

Quand on enseigne, il y a toujours une cloche qui viendra terminer la présente période qui est polluée par mille interventions. Définition de la pédagogie 3.0 : Au plaisir, Stéphane Côté. La pédagogie inversée. Crédit : Fabrice Landry La pédagogie inversée est une stratégie pédagogique consistant à concentrer le temps de classe afin réaliser les travaux pratiques en évacuant le temps requis pour l’exposé magistral.

La pédagogie inversée

En réalité, ce n’est pas la pédagogie qui est inversée mais davantage la démarche d’enseignement. Puisque les élèves sont habituellement passifs lors des exposés magistraux de leur enseignant, ces derniers peuvent consulter le tout au moment et à l’endroit qui leur convient le mieux, via des canaux de communication issus des médias sociaux. Le tout implique que les élèves peuvent utiliser leur téléphone intelligent ou tablette électronique afin d’accéder au contenu publié par leur enseignant dans des médias comme YouTube, Didacti ou des portails institutionnels.

Autrement dit, l’enseignant n’a plus à répéter d’une classe à l’autre son cours. Les cours sont à visionner en devoir et les exercices sont à réaliser en classe, avec l’enseignant. Historique. La classe inversée / Ce que c'est et Ce que ce n'est pas. La classe inversée Ce que c’est et Ce que ce n’est pas On trouve sur Internet de plus en plus de sites et de blogs sur la classe inversée ou Flipped classroom en anglais.

La classe inversée / Ce que c'est et Ce que ce n'est pas

On définit traditionnellement la classe inversée ainsi : des vidéos qui remplacent l’enseignement direct, accessibles aux élèves à la maison, davantage de temps individuel en classe pour chaque élève, permettant de travailler et d’interagir avec leur professeur sur des activités clés d’apprentissage. Faire à la maison ce qui était d’habitude fait en classe (« découverte de notion, lecture ») et faire en classe ce qui était fait à la maison (« raisonner sur des problèmes, créer et innover »).

Il y a autant de façons de construire sa classe inversée qu’il y a de professeurs et qu’il y a des classes (voir témoignages). Essai de modélisation et de systémisation du concept de Classes inversées. Dans ce Blog, j’ai plusieurs fois documenté la « méthode » des Classes inversées.

Essai de modélisation et de systémisation du concept de Classes inversées

On y trouvera aussi un essai sur le rapport entre le Tsunami des MOOCs et les « renversements » proposés par les Classes inversées . Dans ce nouvel essai, j’essaierai de répondre à celles et ceux qui nous disent régulièrement « Mais, les classes inversées, ça existe depuis longtemps … ». Ma réponse est : Oui, sans aucun doute. Comme je le raconte, j’ai eu en 1972 lors de ma première année à l’université, un enseignant qui nous faisait lire un chapitre de son livre avant le cours pour disposer de ce temps de présence pour répondre à des questions, donner des exemples, proposer des applications … Bref, nous en avons eu des enseignants qui nous demandaient de lire un texte, un chapitre, actuellement de regarder une vidéo … avant le cours.

Est-ce bien cela une innovation ? 1. . (2) Le « flip » va agir en reconsidérant les espaces-temps de l’enseigner-apprendre. 2. Comprenons-nous bien. 3. 4. Le Cycle de Kolb.