background preloader

Tourisme de masse

Facebook Twitter

Le tourisme, la pollution et l’écotourisme. Les impacts négatifs de l’industrie du tourisme se manifestent quand le niveau de l’impact environnemental des touristes est supérieur à la capacité de l’environnement à s’y adapter.

Le tourisme, la pollution et l’écotourisme

Le tourisme de masse incontrôlé représente une vraie menace pour les différentes zones naturelles du monde qui se retrouvent en surexploitation et souffrent de pollution. La pollution issue du tourisme met une énorme pression sur les zones touchées avec des dégradations environnementales telles que l’érosion des terres, les rejets d’eaux usées dans les mers et les rivières, la destruction des habitats naturels des animaux, la pollution par une gestion négligée des déchets et la pollution de l’air.

Avec une montée de la sensibilité des populations aux enjeux environnementaux, l’écotourisme devrait se trouver une place de choix dans les années à venir. Les Maldives : île paradisiaque et calamité environnementale Elle s’appelle l’île Thilafushi. L'avènement du tourisme de masse. Né à la fin du XVIIe siècle, le tourisme est passé d’une pratique réservée à une élite à une migration saisonnière amplement partagée.

L'avènement du tourisme de masse

Cette massification n’a pas pour autant supprimé les inégalités d’accès. À la fin du XVIIe siècle, Blaise Pascal écrivait que « tout le malheur des hommes vient d’une seule chose, qui est de ne savoir pas demeurer en repos dans une chambre » (Pensées). Au même moment, les jeunes aristocrates britanniques s’inquiétaient plutôt d’obtenir « une chambre avec vue » à chacune des étapes du grand tour qui les conduisait déjà jusqu’au Sud de l’Italie. Immortalisée par le roman d’Edward M. Forster, adaptée à l’écran par James Ivory (Chambre avec vue, 1985), cette étape obligée de la formation des jeunes Anglais de bonne naissance marque le point de départ du tourisme.

Accompagnés d’un tuteur, les nobles britanniques se rendaient d’abord à Paris en passant par Amiens, Chantilly et l’abbaye de Saint-Denis, sans s’attarder dans les campagnes. Sites de voyages - Article sur les inconvénients du tourisme de masse. Inconvénients du tourisme de masse et avantages du tourisme équitable Le tourisme de masse ne profite pas aux populations locales des pays visités.

Sites de voyages - Article sur les inconvénients du tourisme de masse

On constate également que l'arrivée massive de touristes finit par entraîner des dégradations sur les sites touristiques, dont il faut alors limiter la fréquentation par diverses mesures. On peut citer quelques impacts du tourisme de masse sur l'environnement, comme la consommation exagérée des ressources naturelles, les pollutions diverses par les déchets, le bruit, la pollution de l'eau et la pollution visuelle, les constructions délirantes dans certains endroits hyper-fréquentés. L'exemple du Mont Blanc dont on s'entend à dire qu' il croule sous les déchets est symptomatique de cette évolution négative. Ces dernières années, les pouvoirs publics ont dû mener des campagnes contre les déchets abandonnés par les alpinistes, les randonneurs ou les campeurs sauvages. Venise est elle aussi victime du tourisme de masse. Les grands sites touristiques pressés par la foule.

En 2014, plus d'un milliard de visiteurs ont parcouru la planète, au risque de dégrader ses plus célèbres monuments.

Les grands sites touristiques pressés par la foule

L'Organisation mondiale du tourisme et l'Unesco s'alarment.Des chiffres et des sites Mais à quoi songeaient-ils? Le 29 janvier, devant le temple d'Angkor Vat, merveille du XIIe siècle classée au patrimoine mondial et fierté sacrée du Cambodge, trois étudiants français se sont déshabillés, puis se sont pris en photo. Avant d'avoir eu le temps de poster leurs clichés sur le site «La liberté de la fesse», ils ont été repérés par la police. Expulsés manu militari, ils ont écopé de six mois de prison avec sursis et d'une amende de 620 euros. Trois jours après cet épisode potache, à quelques kilomètres d'Angkor, dans la ville de Siem Reap, le Cambodge avait convié l'Organisation mondiale du tourisme et l'Unesco pour un grand symposium sur le tourisme culturel «responsable».

En trente ans, le monde s'est ouvert et a libéré les touristes. Une brève histoire du tourisme. I – UNE BRÈVE HISTOIRE DU TOURISME, de sa naissance jusqu’à aujourd’hui, vous en rêviez?

Une brève histoire du tourisme

La voici! Avec un résumé qui décrit comment l’industrie touristique est passée d’un tourisme soi-disant « de masse » dans les années 50, à une industrie qui doit, aujourd’hui et en une seconde/un clic, proposer une offre aux trois milliards de personnes qui la consulteront le jour même en ligne et peuvent, si l’offre leur convient, la réserver et la payer. Les « masses » des années 50 étaient quelques milliers, celles d’aujourd’hui représentent quelques milliards d’individus!

L’activité culturelle, rappelons-le aussi, n’est que l’une des nombreuses activités des touristes et prend place dans ce nouvel écosystème. Pour les plus sensibles ou les plus romantiques d’entre-vous, il est cependant conseillé de ne pas lire la fin de cette belle histoire…