background preloader

Ecotourisme

Facebook Twitter

Nature, le nouvel eldorado de la finance, en VOD, DVD. Réalisateurs : Sandrine Feydel et Denis DelestracProducteurs: ARTE France, Via Découvertes Nationalité : France À l'heure où l'on craint le pire pour la biodiversité, ce documentaire foisonnant révèle la financiarisation croissante des ressources naturelles par les banques.

Nature, le nouvel eldorado de la finance, en VOD, DVD

Édifiant. Combien vaut la nature ? Combien peut-elle rapporter ? La course au profit généralisé et le marché global ont largement contribué à la crise écologique actuelle. La nature de l'argent Fruit d'un patient et minutieux travail d'investigation, Nature, le nouvel eldorado de la finance met en relief les mécanismes d'un système naissant qui pourrait se révéler une entreprise de tartufferie mondiale. Paradigme d’écotourisme et sociétés traditionnelles en mutation : le cas de l’outre-mer français.

1 Départements et Territoires d’outre-mer de la Caraïbe, de l’Océan Indien et du Pacifique. 1Le tourisme est fréquemment présenté comme une alternative d’impulsion et de financement d’un développement que, depuis peu, l’on veut par définition « durable », au point d’en générer une expansion aussi difficilement maîtrisable qu’incohérente, au détriment du patrimoine environnemental, insulaire et littoral en particulier, comme c’est le cas dans les DOM-TOM français1.

Paradigme d’écotourisme et sociétés traditionnelles en mutation : le cas de l’outre-mer français

Bien commun de tous et ancrage des cultures comme des identités, ce patrimoine en subit des atteintes et des agressions particulièrement graves, en termes de dégradations multiples, voire de destructions irréversibles. 3La démarche écotouristique répond à ces préoccupations et constitue un défi stimulant pour les opérateurs du tourisme comme pour les acteurs de l’environnement, sinon une opportunité de « réappropriation » de leur milieu de vie par les populations locales.

Le concept Les différentes approches 5P. 12 Cf. infra. Écotourisme et développement durable. Un voyage se passe de motifs.

Écotourisme et développement durable

Il ne tarde pas à prouver qu'il se suffit à lui-même. On croit qu'on va faire un voyage, mais bientôt c'est le voyage qui vous fait, ou vous défait. Nicolas Bouvier 1 La version originale se lit comme suit: "One thing is absolutely certain : in no single country, a (...) DOSSIER : Écotourisme, au-delà de l’effet de mode, savoir considérer une approche territoriale - Voyageurs et Voyagistes Eco-responsables. Écotourisme : Comment le définir ?

DOSSIER : Écotourisme, au-delà de l’effet de mode, savoir considérer une approche territoriale - Voyageurs et Voyagistes Eco-responsables

Nous, les accompagnateurs en montagne, avons planché sur cette question de la définition du terme écotourisme. Nous avons retenu les éléments suivants : "l'écotourisme englobe les principes du tourisme durable en ce qui concerne les impacts de cette activité sur l'économie, la société et l'environnement et [...] comprend les principes particuliers suivants qui le distinguent de la notion plus large de tourisme durable :  il contribue activement à la protection du patrimoine naturel et culturel,  il inclut les communautés locales et indigènes dans sa planification, son développement et son exploitation, contribue à leur bien-être, et encourage leur participation,  il propose aux visiteurs une interprétation du patrimoine naturel et culturel,  et il se prête mieux à la pratique du voyage en individuel ainsi qu'aux voyages organisés pour de "petits groupes".

Quels intérêts pour le voyageur ? Quels intérêts pour l’hôte ? Quels intérêts pour la nature ? Pôle "écotourisme" Experience Ecotourism: HSBC partners with WWF. Le tourisme, la pollution et l’écotourisme. Les impacts négatifs de l’industrie du tourisme se manifestent quand le niveau de l’impact environnemental des touristes est supérieur à la capacité de l’environnement à s’y adapter.

Le tourisme, la pollution et l’écotourisme

Le tourisme de masse incontrôlé représente une vraie menace pour les différentes zones naturelles du monde qui se retrouvent en surexploitation et souffrent de pollution. La pollution issue du tourisme met une énorme pression sur les zones touchées avec des dégradations environnementales telles que l’érosion des terres, les rejets d’eaux usées dans les mers et les rivières, la destruction des habitats naturels des animaux, la pollution par une gestion négligée des déchets et la pollution de l’air.

Avec une montée de la sensibilité des populations aux enjeux environnementaux, l’écotourisme devrait se trouver une place de choix dans les années à venir. Les Maldives : île paradisiaque et calamité environnementale Elle s’appelle l’île Thilafushi. Tourisme et biodiversité. Impact du tourisme On observe actuellement une perte de biodiversité à l’échelle planétaire.

tourisme et biodiversité

Une grande part de cette diminution est attribuée directement ou indirectement à l’activité humaine : exploitation des ressources naturelles, changements climatiques, pollution, introduction d’espèces … Le tourisme est une des plus grandes industries du monde, en termes de nombre d’emplois et de clients. Le tourisme représente à lui seul 11 % du produit national brut mondial, emploie 200 millions de personnes et déplace quelques 700 millions de voyageurs par an, un nombre qui devrait doubler d'ici 2020.

Il est considéré comme l'une des plus importantes, si ce n'est la plus importante, industries mondiales. L’industrie du tourisme possède un grand nombre d’arguments en faveur de la biodiversité. Les destinations touristiques de l’hémisphère nord sont localisées dans des « hot-spots » de biodiversité, zone riches en biodiversité mais également reconnues comme extrêmement fragiles. Environnement et développement du tourisme durable. Impacts et enjeux du tourisme Pour cerner les enjeux du tourisme durable, il est nécessaire de prendre conscience des impacts du tourisme.

Environnement et développement du tourisme durable

Voici quelques chiffres édifiants: l’activité touristique est en progression de 4% par an. Si cela continue ainsi, le nombre de touristes atteindra le seuil de 1,5 milliards en 2020 selon l’OMT. – En 1950, 25 millions de touristes circulaient dans le monde. – En 2000, ce chiffre est monté à 702 millions. – En 2005: 800 millions! Lorsque l’on observe ces chiffres, on comprend mieux la nécessité de penser tourisme durable. Quels impacts de ce tourisme de masse peut-on alors anticiper? Une institution spécialisée des Nations Unies.