background preloader

PUBLICIS - OMNICOM

Facebook Twitter

Publicis : Lévy reste, Naouri part, le directoire chamboulé. Publicis veut améliorer la recette avec quelques nouveaux ingrédients.

Publicis : Lévy reste, Naouri part, le directoire chamboulé

Le groupe a annoncé la réorganisation de sa direction dans un communiqué, mardi 16 septembre. Il faut dire que depuis quelques mois Publicis peine à trouver un nouveau souffle. Au deuxième trimestre, son chiffre d'affaires a stagné à 3,35 milliards d'euros, le résultat net a chuté de 16,9%. En outre, le groupe a averti en juillet que son objectif d'une croissance de 4% en 2014 serait "difficile à atteindre". L'échec de la fusion avec son concurrent Omnicom en mai y est pour beaucoup. Le départ de Jean-Yves Naouri Publics annonce notamment le départ de son directeur général délégué Jean-Yves Naouri et son remplacement au directoire. Un nouveau directoire accompagné d'un "directoire +" Un nouveau directoire est nommé pour une période de quatre ans.

Publicis/Omnicom: le mariage annoncé n'aura finalement pas lieu - 9 mai 2014. L'"ego" est "le problème principal" à l'origine de l'échec de la fusion entre les groupes publicitaires français Publicis et américain Omnicom, a jugé ce vendredi 9 mai Martin Sorrell, le patron du groupe britannique WPP, numéro mondial du secteur.

Publicis/Omnicom: le mariage annoncé n'aura finalement pas lieu - 9 mai 2014

"Vous avez dit l'ego, ou les personnalités ou ce que les banquiers appellent les questions relationnelles, je pense que c'est le problème principal, pas les questions fiscales, pas les questions de structure. Celles-ci auraient pu être réglées", a déclaré Martin Sorrell au téléphone depuis la Chine. "Je pense qu'ils sont dans une position difficile car il y a quelques semaines, ils essayaient de dire qu' 'ensemble, c'est beau' et que maintenant ils disent 'rester séparés, c'est beau' ", a-t-il ironisé.

"C'est un peu difficile de justifier pourquoi ils ont mis dix mois à réaliser qu'ils ne pouvaient pas se mettre ensemble et pourquoi ils ont dépensé quelques centaines de millions de dollars pour le comprendre", a-t-il encore dit. (avec AFP) Publicis-Omnicom, récit d'une fusion mort-née - Les Echos. Fusion Publicis et Omnicom, leader mondial de la communication. Malgré des mois de tractations et une annonce officielle, les deux géants de la publicité n'uniront pas leurs forces pour affronter leurs concurrents.

Fusion Publicis et Omnicom, leader mondial de la communication

Un renoncement qui pose encore plus de questions que leur union. Dans un communiqué commun, le groupe publicitaire français et son rival américain annoncent qu'ils mettent fin à leur projet de fusion. Ils invoquent des "défis" qui restent à relever et "la lenteur des progrès effectués" dans la transaction. Comment Maurice Lévy, patron du géant français de la communication, a noué le mariage du siècle avec son concurrent américain pour s'imposer à la première place mondiale... et pérenniser son fauteuil. Maurice Lévy a rejeté les critiques du groupe publiciaire WPP visant le projet de fusion avec l'américain Omnicom, affirmant dans un entretien publié jeudi que les fusions transnationales vont dans le sens de l'histoire. Mariages entre égaux, attrape-nigauds. Les faits - Les groupes publicitaires Publicis et Omnicom ont renoncé vendredi à leur projet de fusion à 35 milliards de dollars, les obstacles à l'opération qui devait donner naissance au nouveau numéro un mondial étant devenus insurmontables.

Mariages entre égaux, attrape-nigauds

Annoncé en grande pompe l'été dernier, le projet s'est, au fil des mois, enlisé dans des lenteurs administratives, les divergences de culture d'entreprise et les difficultés à concrétiser cette fusion "entre égaux" promise par le français et l'américain. Des projets de fusions qui échouent pour des questions de complexité réglementaire, c'ets monnaie courante. On se souvient, par exemple, du mariage amical entre les équipementiers électriques Legrand et Schneider Electric, invalidé en 2001 par la Commission européenne, pour des questions de concurrence. Le rapprochement était déjà avancé et Schneider avait été contraint de céder Legrand dans de très mauvaises conditions à des fonds d'investissement. Fred&Farid explique l’échec de la fusion Publicom. Le monde de la communication est dominé par des géants… des entreprises internationales dirigées par des directeurs financiers, leurs actionnaires et les marchés financiers.

Fred&Farid explique l’échec de la fusion Publicom

Elles avalent et digèrent toutes les agences qui gêneraient leur plan de domination mondiale. Et les petites boutiques créatives ont de plus en plus de mal à survivre. Chez Fred & Farid, ils ont eu une idée… « Et si on provoquait un epic #fail entre 2 géants ? Au lieu du traditionnel David contre Goliath, on a joué la lutte de Goliath contre Goliath. Fred&Farid a d’abord envoyé une lettre faussement rédigée par John Wren, le PDG d’Omnicom, à Maurice Lévy, PDG de Publicis: « Cher Maurice, ton charme gaulois ne m’a jamais laissé indifférent, et j’ai toujours adoré la cuisine française. Ps : Ne t’inquiète pas, je m’occupe de la dot. » Je pense que nous devrions nous marier. La presse fût aussitôt réunie pour recevoir la bonne nouvelle : la cérémonie aurait lieu dans quelques mois. Fusion Publicis-Omnicom: «Cet échec laissera des traces sur l'image de Publicis et de Maurice Lévy» - Dossiers. 09/05/2014 - Communiquer sur l'échec de la fusion entre Publicis et Omnicom dans la nuit du jeudi 8 mai, en plein pont, permettait à Maurice Lévy de limiter les analyses et les réactions à chaud.

Fusion Publicis-Omnicom: «Cet échec laissera des traces sur l'image de Publicis et de Maurice Lévy» - Dossiers

Pour Stratégies, toutefois, des acteurs du marché et patrons d'agence livrent leurs commentaires et explications. © ©Patrice Latron/Corbis A la suite de l'annonce de l'échec de la fusion Publicis-Omnicom, qui devait donner naissance au N°1 mondial de la communication, devant WWP: réactions à chaud d'experts et patrons d'agences parisiennes. Stéphane Amis, associé du cabinet APM Corporate Finance, ancien président de Digitas France (Publicis Groupe) «C'est un cataclysme.

Laurent Habib, président-fondateur de Babel, ancien directeur général d'Havas. « Cette annonce est une mauvaise nouvelle car elle casse un élan. Vincent Leclabart, président d'Australie et de l'AACC«En tant que patron de l'agence Australie, je pense que cette fusion avortée n'est pas préjudiciable pour les protagonistes. L'incroyable deal Publicis-Omnicom - Dossiers. 03/09/2013 - Le projet de fusion entre Publicis Groupe et Omnicom, qui va créer le leader mondial de la publicité, est un énorme pari qui annonce des bouleversements en profondeur dans le secteur.

L'incroyable deal Publicis-Omnicom - Dossiers

Qu'en aurait pensé Marcel Bleustein-Blanchet? Fier d'être le numéro un mondial? Sans doute. Chagriné de voir cet étendard français qu'il fonda en 1923 dilué avec un grand groupe anglo-saxon? Peut-être. Le pari perdu d'avance de Publicis Omnicom Group - Dossiers. 17/12/2013 - La fusion d'Omnicom et Publicis devait être la transaction de la décennie dans l'univers de la publicité.

Le pari perdu d'avance de Publicis Omnicom Group - Dossiers