background preloader

Idées

Facebook Twitter

Ces français qui ne veulent plus consommer - 66 minutes. La pyramide des besoins de Maslow d’un point de vue pédagogique. Le psychologue Abraham Maslow a établi une hiérarchie des besoins en faisant des recherches sur la motivation.

La pyramide des besoins de Maslow d’un point de vue pédagogique

Il a ainsi réalisé, dans les années 1940, la pyramide des besoins. Le fonctionnement doit être perçu tel un escalier. L’individu doit satisfaire les besoins qui sont à la base afin de pouvoir réaliser ceux qui sont au niveau supérieur. Le plus haut niveau étant le besoin de s’épanouir. Voici l’explication de chacun des niveaux. Besoins physiologiques: Ils sont liés à la survie. Besoin de sécurité : Ce besoin se réfère au fait que tout individu doit se protéger des dangers. Besoin d’appartenance et affectif : Ce besoin a une dimension sociale. Besoin d’estime : Il est le prolongement du besoin précédent. Besoin de s’épanouir : Ce besoin se retrouve au sommet des aspirations humaines.

Nous devons tenir compte, en tant qu’enseignant, de ces besoins. Voilà donc la pyramide vue sous un regard ayant une vision pédagogique: Du jardin partagé au jardin de trottoir, Nature de quartier et éco-citoyenneté à Lyon. Mémoire de recherche Décembre 2010 fiche ouvrage Du jardin partagé au jardin de trottoir, Nature de quartier et éco-citoyenneté à Lyon Laurent DENIS 2010, Museum d’Histoire Naturelle, Mémoire de Master 2 Laurent Denis a réalisé en 2009-2010, une enquête ethnologique sur les jardins de trottoir du quartier de la Guillotière à Lyon.

Du jardin partagé au jardin de trottoir, Nature de quartier et éco-citoyenneté à Lyon

Les initiatives de jardinage dans l’espace public commencent à se développer à la demande d’habitants soucieux d’embellir leur quartier mais aussi de favoriser la biodiversité. Les micro-implantations de trottoir (MIF) lyonnaises ont déjà quelques années, ce qui permet de dresser un premier bilan de ces actions. Il montre avec finesse les contradictions qui peuvent exister entre le discours et la pratique, entre la promotion de la flore spontanée et l’impératif de fleurissement coloré et visible, encore si puissant dans notre imaginaire.

Ayurvéda & Consciences, formation en Ayurvéda. Plusieurs traditions spirituelles enseignent que l’âme de l’enfant choisit ses parents.

Ayurvéda & Consciences, formation en Ayurvéda

Vous vous demandez peut être ce qu’il en est ou vous vous dites que si vous aviez pu choisir vos parents, vous n’auriez surement pas choisi les vôtres ! En fait, il ne s’agit généralement pas d’un choix raisonné, intellectuel comme lorsque l’on choisit quelque chose sur un catalogue mais d’une sorte d’attraction électro magnétique. Le Docteur Christophe Massin, psychiatre et psychothérapeute, l’exprime ainsi dans son ouvrage « le bébé et l’amour » : « Une conscience non incarnée se sent invinciblement attirée par ce couple de parent, non sous leur forme physique, mais plutôt par l’énergie particulière qui se dégage de chacun d’eux, pour le meilleur et pour le pire » L’âme est attirée par des parents dont elle sait qu’ils pourront stimuler l’expression de ses qualités et l’aider à exprimer ce qu’elle est venue vivre et accomplir.

Eloge de la simplicité volontaire - Trilogies. Changement climatique, érosion des sols, extinction de la biodiversité, épuisement des réserves halieutiques, dissémination dans la biosphère de substances cancérigènes, émeutes de la faim dues à la flambée du prix des céréales pour cause d’agrocarburants… tous les signaux sont au rouge et chacun de nous a bien conscience de l’urgence à réagir.

Eloge de la simplicité volontaire - Trilogies

Oui mais voilà, pas un jour où les médias ne nous assènent le seul credo politique qui vaille : sans croissance économique pas de résorption du chômage ni d’augmentation du pouvoir d’achat. Tordre le cou aux idées reçues Commençons par tordre le coup aux idées reçues. La croissance ne règlera jamais le problème du chômage. Bien au contraire, toutes les mesures montrent que ces deux indicateurs évoluent de concert [1]. Quant au pouvoir d’achat, toute l’orientation que j’ai donnée à ma vie depuis quelques années dit assez le peu de cas que j’en fais. Tout commence par une prise de conscience. Pourquoi un bon roman change votre cerveau. Les connexions représentées ici traversent des zones du langage, signe que la lecture d'un bon pavé renforce les capacités de traitement lexicales du cerveau.

Pourquoi un bon roman change votre cerveau

L'auteur Sébastien Bohler est journaliste à Cerveau & Psycho. Du même auteur Pour en savoir plus Un livre peut changer votre vie. En finir avec le fardeau de la responsabilité, ou le féminisme domestique. Il semble que les grands esprits se rencontrent, puisque je lis à l’instant ceci alors que je ruminais un billet sur un sujet similaire.

En finir avec le fardeau de la responsabilité, ou le féminisme domestique.

Pour ceux et celles qui ne voudraient pas tout lire, Denis Colombi y aborde ce que Jean-Claude Kauffman appelle la « stratégie du mauvais élève« , souvent mise en place par les hommes pour éviter d’accomplir certaines tâches ménagères, qui consiste à mal faire les choses pour en être dispensé. Exemple : Monsieur est sommé de passer la serpillère, mais oublie les coins des pièces et les dessous de tapis, si bien que Madame décide de ne plus le laisser toucher un balai-brosse à l’avenir, puisqu’il faudra de toute façon qu’elle repasse derrière lui pour que tout soit impeccable. Mission réussie pour Monsieur.