background preloader

Ecrivains

Facebook Twitter

Livre: Gouverner au nom d'Allah, Islamisation et soif de pouvoir dans le monde arabe, Boualem Sansal, Éditions Gallimard, Hors série Connaissance, 9782070142897 - Librairie Dialogues. Islamisation et soif de pouvoir dans le monde arabe De Boualem Sansal Autre version disponible : Ebook - Éditions Gallimard «Nous les avons accueillis avec sympathie, un brin amusés par leur accoutrement folklorique, leur bigoterie empressée, leurs manières doucereuses et leurs discours pleins de magie et de tonnerre, ils faisaient spectacle dans l'Algérie de cette époque, socialiste, révolutionnaire, tiers-mondiste, matérialiste jusqu'au bout des ongles, que partout dans le monde progressiste on appelait avec admiration “la Mecque des révolutionnaires”.

Livre: Gouverner au nom d'Allah, Islamisation et soif de pouvoir dans le monde arabe, Boualem Sansal, Éditions Gallimard, Hors série Connaissance, 9782070142897 - Librairie Dialogues

Quelques années plus tard, nous découvrîmes presque à l'improviste que cet islamisme qui nous paraissait si pauvrement insignifiant s'était répandu dans tout le pays.» AE - Les Années, Traversée de l'écriture de Annie Ernaux. Annie Ernaux - 28 minutes - ARTE. LGL 20111201 Annie Ernaux Ecrire la vie. Annie ernaux. Nicolas Fargues, Au pays du p'tit - Littérature. Maïssa Bey, la voix des femmes d'Algérie.

Au départ, il y avait un poème, un poème chanté que tous les Algériens connaissent, comme tous les Occidentaux connaissent Tristan et Yseult, ou Roméo et Juliette.

Maïssa Bey, la voix des femmes d'Algérie

Ecrit à la fin du XIXe siècle, Hizya raconte la douleur d'un jeune homme qui pleure son amour perdu, la jeune et belle Hizya, qui vient de mourir dans ses bras. Comme beaucoup d'Algériens, Maïssa Bey a toujours aimé ce poème. Et puis un jour, elle se penche sur les mots. "Ces mots-là m'ont éblouis, qui chantent et célèbrent le corps de la femme, se souvient-elle. On parle de ses seins, de ses cuisses, de sa chevelure... Tel un clin d'oeil à tous ceux qui aiment cette histoire, Maïssa Bey imagine cette Hizya du XXIe siècle. Mariée à un médecin, Maïssa Bey a longtemps enseigné le français à Sidi-Bel-Abbès (Nord Ouest du pays). Entretien et rencontre avec l'auteure Qu'est-ce qui pose problème dans cette présence des femmes, dans le corps des femmes ?

Maissa Bey, octobre 2015 Ce n'est pas ce que j'ai voulu faire. Et vous ? [télé] Un livre, un jour (France 3) [radio] Entre les lignes (Suisse) Emma, sa femme, a désormais une relation avec un autre homme.

[radio] Entre les lignes (Suisse)

Quant à Enzo et Jofranka, ses amis d'enfance, ils ont rompu une promesse qu'ils lui avaient pourtant faite. Ce retour modifie donc les relations entre les personnages du roman et bouleverse les liens intimes. Progressivement, un nouvel espace se crée entre les membres de ce trio. Mais pour que l'entreprise soit couronnée de succès, il importe de déterrer les non-dits enracinés dans une jeunesse qui semble désormais si lointaine.

Pas facile quand on a vécu si proche, géographiquement et sentimentalement. En explorant la solitude de l'ancien prisonnier redevenu libre, Jeanne Benameur montre aussi le risque de voir réapparaître les prisons intérieures. [radio] France Info. Photographe de guerre, Étienne a toujours su aller au plus près du danger pour porter témoignage.

[radio] France Info

En reportage dans une ville à feu et à sang, il est pris en otage. Quand enfin il est libéré, l’ampleur de ce qu’il lui reste à réapprivoiser le jette dans un nouveau vertige, une autre forme de péril. De retour au village de l’enfance, auprès de sa mère, il tente de reconstituer le cocon originel, un centre depuis lequel il pourrait reprendre langue avec le monde. Au contact d’une nature sauvage, familière mais sans complaisance, il peut enfin se laisser retraverser par les images du chaos.

Dans ce progressif apaisement se reforme le trio de toujours. [presse] Fémina. Crédit couverture roman : DR Photographe de guerre, Etienne a toujours su aller au plus près du danger pour porter témoignage.

[presse] Fémina

En reportage dans une ville à feu et à sang, il est pris en otage. Quand enfin il est libéré, l'ampleur de ce qu'il lui reste à apprivoiser le jette dans un nouveau vertige, une autre forme de péril. De retour au village de l'enfance, auprès de sa mère, il tente de reconstituer le cocon originel, un centre depuis lequel il pourrait reprendre langue avec le monde. Au contact d'une nature sauvage, familière mais sans complaisance, il peut enfin se laisser retraverser par les images du chaos. Ces trois-là se retrouvent autour de gestes suspendus du passé, dans l'urgence de la question cruciale: quelle est la part d'otage en chacun de nous?

De la fureur au silence, Jeanne Benameur habite la solitude de l'otage après la libération. Quelques écrivaines littérature et expression française. Rencontrer un écrivain. Carole Martinez.