background preloader

Mariage homo

Facebook Twitter

Pilule, IVG, pacs, mariage pour tous : les opposants sont toujours les mêmes. Le 31 janvier 1999 des milliers des personnes avaient manifesté dans les principales villes de France contre le pacs, beaucoup d’entre elles défileront à nouveau dimanche prochain contre le projet de loi ouvrant le mariage aux couples de même sexe. Ces manifestations d’hostilité s’inscrivent dans une longue tradition d’opposition aux avancées sociétales et aux droits sexuels et reproductifs.

Pilule. Lorsqu’en 1966 les premières propositions de loi relatives à la contraception furent présentées au Parlement, les arguments utilisés étaient pratiquement les mêmes que ceux brandis aujourd’hui contre le mariage pour tous. Ainsi, un député gaulliste affirmait à l’époque que «la pilule allait favoriser davantage les amours illicites et ébranler les assises de la famille». L’Eglise catholique était à l’époque, comme maintenant, la principale opposante au projet de loi. IVG. A l’heure des changements de société, la seule chose qui ne change pas, c’est la résistance à l’égalité. Le tabou de la violence conjugale chez les couples homosexuels. Temps de lecture: 4 min Interrogez plusieurs associations LGBT sur la violence conjugale chez les homosexuels, et vous obtiendrez peu ou prou la même réponse: le problème existe, c'est important d'en parler, mais... c'est compliqué. D'abord parce qu'on manque de chiffres, d'une étude de référence qui établirait clairement la situation en France.

Et puis parce que le timing est mauvais. En plein débat sur la mariage pour tous, votre demande «interpellera», on se demandera «quel est l'intérêt d'un tel angle de papier en ce moment». Mais une fois que vous aurez montré patte blanche, que vous aurez prouvé que vous ne souhaitez pas écrire un article réactionnaire destiné à plomber le mouvement LGBT, alors le ton changera et on vous l'avouera franchement: la violence conjugale est un véritable problème chez les homosexuels.

Deux fois plus de violences conjugales chez les homosexuels? Reste qu'il est difficile de trouver des interlocuteurs qualifiés. «Elle m’a poussé à bout» Benjamin Billot. Le Cardinal André Vingt-Trois, archevêque de Paris, président de la conférence des évêques de France, invité du Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI le dimanche 23 décembre 2012 dans Le Grand Jury le 23-12-2012 sur RTL. Le Cardinal André Vingt-Trois, archevêque de Paris, président de la Conférence des évêques de France, était l’invité du Grand Jury, dimanche 23 décembre.

Les Français s’apprêtent à fêter Noël. Mais sont-ils encore sensibles au message de l’Eglise ? Une chose est sûre : qu’elle parle du mariage ou de l’euthanasie, elle ne laisse personne indifférent. Les députés socialistes ont tranché cette semaine : en début d’année, ils examineront l’ouverture à la procréation médicalement assistée pour les couples de femmes. Quant à François Hollande, il vient d’annoncer une loi qui entrouvrirait la porte au suicide assisté. Réécoutez l'émission sans modération.

Sondages

PMA GPA. Juridique. 16/12/12: NUMERO23, Tugdual Derville argumente brillamment son opposition au Mariage Pour Tous ! "wolfs nipples" / "peoples front of judea" - ;o) - life of brian. Mgr Centène : "Depuis Antigone jusqu’au procès de Nuremberg, l’histoire nous a appris qu’il ne suffit pas qu’un texte soit légal pour qu’il soit légitime"

« Paul VI bientôt béatifié? | Accueil | Plainte au pénal contre une pilule contraceptive » 14 décembre 2012 Mgr Centène : "Depuis Antigone jusqu’au procès de Nuremberg, l’histoire nous a appris qu’il ne suffit pas qu’un texte soit légal pour qu’il soit légitime" Mgr Raymond Centène, évêque de Vannes, a afait paraître ce matin une tribune dans Le Figaro, sous le titre "Le Roi est nu". La voici : "Pour n’avoir pas osé dire, dès qu’ils s’en aperçurent, qu’il n’y avait pas de fil sur la navette du tisserand, les courtisans du conte d’Andersen[i] exposèrent leur roi à exhiber sa nudité à la face de la Cour. Pour mesurer les conséquences du « mariage pour tous » il ne suffit pas de constater que tel ou tel enfant qui vit dans un couple homosexuel semble heureux aujourd’hui. La loi sur « le mariage pour tous » n’est pas encore votée qu’on nous promet déjà des amendements visant à autoriser la procréation médicalement assistée.

Le « mariage pour tous » fait aussi tomber le tabou de l’inceste. « Ouvrir le mariage, c'est changer l'ordre sémantique » Soeur Geneviève Médevielle est religieuse auxiliatrice, professeur de théologie morale. « Qu'on le veuille ou non, dans notre langue « le mariage » comme signifiant renvoie toujours à l'union d'un homme et d'une femme comme signifié » explique-t-elle. « L'enjeu du débat sur l'ouverture du mariage aux homosexuels porte sur l'exercice du jugement moral. Or pour juger d'une question, il faut tout d'abord pouvoir la désigner dans le langage commun sous peine de cacophonie. N'oublions pas que le langage, malgré l'arbitraire de ses mots, est une convention nécessaire pour qu'un groupe communique et se rencontre.

Or, la valeur morale de nos pratiques du langage est un impensé du débat actuel. A faire attention à la signification linguistique du mot « mariage », droit ouvert à tout homme ou à toute femme d'épouser une personne de sexe opposé, il n'est pas possible de dire que les personnes homosexuelles « n'ont pas droit au mariage » et que celui-ci leur est interdit.

Liberté de conscience

Les sept chantages inacceptables des partisans du "mariage" unisexe. A lire également : Réponse à Roland Hureaux : les sept chantages des adversaires du mariage homosexuel Trop souvent le débat sur le « mariage » des personnes du même sexe est vicié par le recours de ses partisans à des arguments en forme de chantage. Le meilleur moyen d’y résister est de les démasquer. La fausse modernité Le plus trivial est le chantage à la modernité : « il faut être de son temps », dit-on. « Il s’agit d’une évolution irréversible ». L’égalité entre qui et qui ? Le second est le chantage à l’égalité, ou comme on dit, à la non-discrimination. Et que signifie un droit égal pour des gens qui se sont mis volontairement dans des situations hétérogènes ? Les idéologues revendiquent de ne pas être discriminés, non seulement sur le droit au mariage, mais aussi sur le droit à l’enfant.

SOS Homophobie indésirable dans les collèges et les lycées.

Témoignages

Manifestation. 28/11/12 : Marc Le Fur s'emporte sur Mariage Homosexuel que le gouvernement veut imposer. France : La vraie raison de l'agressivité des députés. DECRYPTAGE - L'arrogance avec laquelle les députés de gauche ont interrogé les représentants des religions montre l'inquiétude qui gagne le pouvoir, écrit Jean-Marie Guénois. Pour certains «démocrates» l'intimidation tient lieu de débat. Il ne s'agit pas d'entendre le point de vue opposé pour échanger mais de faire pression pour contraindre celui qui s'exprime au silence. Singulière conception de l'ouverture intellectuelle où la sacro-sainte tolérance n'a qu'un sens: celle de ses idées, à soi!

Mais c'est le tableau inquiétant pour la démocratie qu'ont donné, à l'Assemblée nationale, les élus de gauche qui ont questionné, jeudi après-midi - avec une arrogance digne d'un laïcisme autoritaire daté de la fin du XIXe siècle - les représentants des religions. Ils étaient entendus pour préparer la loi sur le mariage homosexuel. Parmi les six intervenants, c'est l'Église catholique qui a été objectivement prise pour cible. Intimidation » Mariage gay: des religieux frustrés et indignés. Débat sur le pacs, le 9 octobre 1998 (3/4)