background preloader

Prostitution

Facebook Twitter

Prostitution : Vous n'êtes pas mes alliés. La Pénalisation des Clients. Témoignage. Des prostituées contre la pénalisation du client. Morgane Merteuil : « L’ouverture des frontières est la solution à la traite des êtres humains » Quelques jours avant que la loi contre le système prostitutionnel soit discutée à l’Assemblée nationale, Opinion Internationale a interrogé Morgane Merteuil, prostituée et Secrétaire générale du Strass, le syndicat des travailleurSEs du sexe, sur ce qu’elle pense de la proposition de loi, sur la prostitution et sur le trafic sexuel.

Morgane Merteuil : « L’ouverture des frontières est la solution à la traite des êtres humains »

Des prostituées ont manifesté à Paris le 26 octobre contre la proposition de loi. Opinion Internationale: Quelle est la situation des prostituées au Royaume-Uni, qui a déjà adopté une loi pénalisant les clients il y a quelques années ? Morgane Merteuil : La situation au Royaume-Uni est vraiment très différente d’une ville à l’autre. Au niveau national ce sont les mêmes lois qu’en France, mais selon les villes il va y avoir une tolérance plus ou moins grande. Prostitution : pénaliser les clients est dangereux pour les prostituées de rue. Prostituées dans les rues de Nice, la nuit, le 26 juillet 2012 (R.RAY/MAXPPP).

Prostitution : pénaliser les clients est dangereux pour les prostituées de rue

Ceux qui suivent mes articles sur Le Plus savent que la prostitution est un de mes sujets favoris, pour lequel j'ai d'ailleurs reçu avec mon collègue Alexandre Frondizi un honorable prix l'an passé à Boston. On parle depuis plusieurs mois de la pénalisation des clients de la prostitution. La loi prend forme : la députée PS Maud Olivier propose la création d'une contravention de 5e classe, associant le recours à la prostitution à une amende de 1500 euros, dont la récidive constituerait un délit puni de 6 mois d'emprisonnement et de 7500 euros d'amende. Le dispositif serait accompagné d'une peine complémentaire : un stage de sensibilisation aux conditions d'exercice de la prostitution, sous forme de désintoxication. Réflexions d’une pute anti-clients, hétérophobe et misandre. Par Morgane Merteuil Souvent, il y a certaines attitudes de mecs qui me mettent mal à l’aise dans les discussions sur le travail sexuel.

Réflexions d’une pute anti-clients, hétérophobe et misandre.

Dans les messages que je reçois, dans les conversations que j’ai, dans ce que je peux lire ou entendre à droite à gauche… J’aimerais donc ici faire le point sur 2-3 choses. Déjà, premier truc que je comprends pas : les clients qui disent nous soutenir. Je crois, franchement, que vous n’avez RIEN compris à notre lutte. Si on se bat pour nos droits, c’est en grande partie pour avoir PLUS de pouvoir face à vous. D’ailleurs parmi vous, chers clients qui nous « défendez », vous êtes plein à « tellement honorer notre profession » que vous proposez même qu’on soit un service public.

Prostitution : Quand le militantisme prohibo- abolitionniste met en danger la vie des putes, et autres considérations... Depuis quelques jours, un nouveau Tumblr créé dans le cadre d'une campagne abolitionniste de la prostitution a fait son entrée dans les internets.

Prostitution : Quand le militantisme prohibo- abolitionniste met en danger la vie des putes, et autres considérations...

Il s'agit du Tumblr "Prostitueurs", dont l'objet est de réunir diverses citations de clients de putes qu'on peut trouver sur des forums spécialisés à cet effet. ( par exemple, Escortfr, Youppie ou 6annonces) Le but de la démarche n'a pas été explicité : on arrive sur le Tumblr, on trouve les témoignages, point. Je suppose que l'idée, c'était que ça ne demandait pas d'argumentation et de développement, que les mots parlaient d'eux même.

En l'occurrence, j'imagine qu'il est question de tenter de montrer à la face du monde combien les clients de putes sont barbares et dénués d'empathie, ainsi que de mettre en perspective les nombreux témoignages de viols et d'agressions (sexuelles mais pas seulement) dont ils font preuve (en ne les nommant bien sûr jamais de la sorte, évidemment. "Y" a voulu témoigner pour cette campagne.

Aucunement. Woké. STRASS - Syndicat du Travail Sexuel » Désintox. Que ce soit de la part des personnes prohibitionnistes ou de celles qui pensent défendre la cause des travailleurSEs du sexe, beaucoup de clichés et de faux arguments circulent sur le travail sexuel.

STRASS - Syndicat du Travail Sexuel » Désintox

Cette page a pour but de déconstruire ces idées reçues, afin de recadrer le débat sur le travail sexuel, d’un côté comme de l’autre. « c’est le plus vieux métier du monde, on ne peut pas l’interdire » Ce n’est parce qu’une activité ou institution existe depuis longtemps qu’elle en est pour autant « légitime ». Le viol, le droit de cuissage, la violence de manière générale sont, malheureusement, des phénomènes également vieux comme le monde. Rien ne saurait pour autant les excuser. . « les prostituées vendent leur corps » Selon les Conventions internationales de 1926 et 1956 relatives à l’esclavage, l’esclavage consiste en l’exercice des attributs du droit de propriété sur une personne, ce qui peut notamment se manifester par la vente ou l’achat de cette personne.

CEDH, 2006, Tremblay ¢ France. Les travailleuses du sexe peuvent-elles penser leur émancipation ? Sur quelques effets excluants des discours abolitionnistes. Morgane Merteuil et Damien Simonin s'attachent ici à déconstruire les discours abolitionnistes sur la prostitution, en interrogant leurs effets sur la vie des principales concernées : les travailleuses du sexe.

Les travailleuses du sexe peuvent-elles penser leur émancipation ? Sur quelques effets excluants des discours abolitionnistes

Non seulement la prostitution ne peut être appréhendée sous le prisme de la seule violence faite aux femmes, mais il est temps d'entendre la voix de celles et ceux qui se mobilisent pour reconnaître leurs droits à la libre disposition de leur corps. Se pose donc ici la question de savoir comment émanciper la prostitution du discours abolitionniste. En juin dernier, Najat Vallaud-Belkacem, ministre des Droits des femmes et porte-parole du gouvernement, déclare que son objectif « comme celui du PS, c’est de voir la prostitution disparaître ». Cette annonce n'est pas isolée : elle fait suite à une déclaration de François Hollande pendant la dernière campagne présidentielle et à un engagement adopté par le PS en convention nationale un an auparavant.

Des tartuffes féministes. En préambule voici déjà tous les articles que j'ai écrits sur la prostitution :Prostitution et non abolitionnismeCache toi, bordel19eme et prostitutionAssises de la prostitutionCaubere Philippe, fatDe la prostitution encore Ce qui me frappe depuis plus de dix ans dans ces éternels débat féministes sur la prostitution, c'est l'immense agressivité qui sévit de chaque côté.

Des tartuffes féministes

J'ai été très longtemps abolitionniste, je ne le suis plus. Au cours de ces années, j'ai vu les deux camps s'opposer à coups d'invectives et en se donnant mutuellement des brevets de féminisme. La prostitution est elle un métier? IMPORTANT : Ce billet traite de la prostitution "par choix", aussi relatif ce concept puisse être.

La prostitution est elle un métier?

Il n'aborde absolument pas le cas de l'esclavagisme sexuel, qui est un sujet qui me tient très à coeur mais qui n'a rien à voir avec le contexte prostitutionnel traité ci dessous. Merci :) Le grand retour des illustrations glamour-satin-LiassesDeBilletsEnormes, totalement raccord avec la réalité! Lien utile : définition de "métier" Quand j'ai décidé de me lancer dans la prostitution, j'ai traversé plusieurs déserts avant de pouvoir concrètement travailler.