background preloader

Islam

Facebook Twitter

The World’s Muslims: Religion, Politics and Society. Overwhelming percentages of Muslims in many countries want Islamic law (sharia) to be the official law of the land, according to a worldwide survey by the Pew Research Center.

The World’s Muslims: Religion, Politics and Society

But many supporters of sharia say it should apply only to their country’s Muslim population. Moreover, Muslims are not equally comfortable with all aspects of sharia: While most favor using religious law in family and property disputes, fewer support the application of severe punishments – such as whippings or cutting off hands – in criminal cases. The survey also shows that Muslims differ widely in how they interpret certain aspects of sharia, including whether divorce and family planning are morally acceptable. The survey involved a total of more than 38,000 face-to-face interviews in 80-plus languages. Regional Differences Attitudes toward Islamic law vary significantly by region. Distinct legal and political cultures may help to explain the differing levels of support for sharia.

Sharia Existing Legal Frameworks. Statistiques de l'islamophobie: misère du journalisme mensonger. Dans sa chronique du 15 décembre 2014 sur France Culture, la journaliste Caroline Fourest remet en cause notre intégrité professionnelle et le caractère scientifique de notre livre Islamophobie (La Découverte).

Statistiques de l'islamophobie: misère du journalisme mensonger

Elle s'appuie sur le livre d'Isabelle Kersimon et Jean-Christophe Moreau, Islamophobie : la contre-enquête (Plein jour, 2014). Cette mise au point démonte les arguments de cette pseudo « contre-enquête » qui cherche à relativiser l'existence du phénomène islamophobe. Par Abdellali Hajjat & Marwan Mohammed. Dans sa chronique du 15 décembre 2014 sur France Culture, la journaliste Caroline Fourest remet en cause notre intégrité professionnelle et le caractère scientifique de notre livre Islamophobie (La Découverte). Comment une journaliste ouvertement militante, épinglée à plusieurs reprises pour ses approximations sur divers sujets de l'actualité nationale et internationale, peut-elle nous donner des leçons de scientificité ?

Tableau comparatif.

Vêtement islamique

Lorànt Deutsch et le mythe de l'invasion musulmane. Après un "Métronome" consacré à l'histoire de France à travers les stations du métro parisien, Lorànt Deutsch passe cette fois par les routes et les voies navigables, pour un ouvrage au titre évocateur : "Hexagone" (Michel Lafon).

Lorànt Deutsch et le mythe de l'invasion musulmane

Nous avions montré dans l'ouvrage "Les historiens de garde" [1] les nombreux problèmes que posait l'approche de Lorànt Deutsch, que ce soit sur ses erreurs (volontaires ou non), sur sa méthode et sa vision de l'histoire, et plus largement sur l'idéologie qu'il voulait distiller par son "Métronome" (dans toutes ses versions) et les nombreuses sorties médiatiques qui l'ont accompagné. On peut globalement dire que "Hexagone" pose le même genre de problème, mais nous allons insister ici sur un point particulier : la façon avec laquelle le comédien narre la bataille de Poitiers, sujet on le sait polémique et récupéré par les identitaires et l'extrême droite.

La construction de l’islam comme "problème public" dans les médias français. Publié le 9 août 2013.

La construction de l’islam comme "problème public" dans les médias français

Une récente une du Point, sobrement titrée « Cet islam sans gêne », a entrainé de nombreuses réactions et discussions dans les médias eux-mêmes, puisque plusieurs émissions radio et télé ont questionné cette une, en se demandant si elle ne contribuait pas, sous couvert de dénonciation de « l’islamisme », à stigmatiser l’islam comme religion et les musulmans comme croyants. On a ainsi pu entendre quelques voix salutaires, au milieu du brouhaha ambiant, qui ont clairement dénoncé la tentation islamophobe qui, sous couvert de « liberté d’expression », conduit à une banalisation de la stigmatisation des musulmans. I) Les sondages sur l’islam en France, étape indispensable de la construction du problème public Dans le cas du sondage du Figaro, c’est particulièrement évident.

Et ce, dès la première question. . « Diriez-vous que la présence d’une communauté musulmane en France est… 1) Plutôt une menace pour l’identité de notre pays. “L'‘islamisation’ de la France est un mythe”, Raphaël Liogier de l'Observatoire du religieux - Idées. Pour une majorité de Français les musulmans refuseraient de s'intégrer.

“L'‘islamisation’ de la France est un mythe”, Raphaël Liogier de l'Observatoire du religieux - Idées

“L'islamisation” redoutée ne repose pourtant sur aucune réalité selon Raphaël Liogier, de l'Observatoire du religieux. Peut-on encore parler de l'islam sans que les esprits s'échauffent ? Des couvertures d'hebdos aux brèves de comptoirs, l'islam devient la controverse nationale. Avec une ritournelle : la France serait en cours d'« islamisation ». Y a-t-il quelqu'un pour poser le débat dans des termes simples et clairs ? Quel est le point de départ de votre recherche ? Pour l'Europe, on estime qu'il y aurait entre 13 et 16 millions de musulmans. Quelles sont les grandes lignes de ce « mythe » de l'islamisation ? La communauté musulmane représente quel pourcentage des populations française et européenne ? Quid de la fécondité des femmes musulmanes ? Le nombre de conversions à l'islam est moins important que celui enregistré par les mouvements évangéliques. Restent les conversions... A qui profite cet amalgame ?