background preloader

Catabase

Facebook Twitter

Plan des enfers grecs. Orphée et Eurydice. Orphée avait reçu de sa mère le don merveilleux de la musique, alors les dieux lui avaient fait cadeau d'une lyre.

Orphée et Eurydice

Depuis, il jouait de l'instrument au gré de ses envies ou de sa mélancolie, pour le plus grand plaisir des êtres qui l'entouraient.Le poète n'avait aucun ennemi, pas même les bêtes féroces : charmées, elles finissaient toujours par s'étendre à ses pieds. Bien sûr, aucune jeune fille ne pouvait résister aux notes tendres et apaisantes que faisait naître Orphée, mais aucune ne trouvait grâce à ses yeux, jusqu'au jour où il rencontra l'envoûtante Eurydice. Leur amour était si profond et si pur qu'ils décidèrent très rapidement de se marier. Mais ce bonheur fut de courte durée… Le mariage fut une fête pour tous les invités, chacun se réjouissant du bonheur des jeunes époux.

Les Enfers étaient peuplés de créatures terrifiantes, toutes soumises à Hadès, le dieu des profondeurs de la Terre. Orphée aperçut rapidement la lumière du jour : ils allaient enfin quitter les Enfers. Catabase (littérature) La catabase : Tolkien et la tradition antique. Introduction n emploie généralement le terme catabase pour désigner de façon technique l'un des motifs les plus récurrents des mythes et de la littérature antiques : la descente effectuée par un héros dans les entrailles de la terre, vers le royaume des Morts.

La catabase : Tolkien et la tradition antique

Quatre personnages illustres ont ainsi foulé le sol des Enfers : Le mythe de la descente aux enfers ou la métaphore d'un voyage spirituel - Du mythe au symbole. Catabase, descente aux enfers, on parle d’une descente physique ou de l’esprit, ou imaginaire, ou rituelle ou spirituelle.

Le mythe de la descente aux enfers ou la métaphore d'un voyage spirituel - Du mythe au symbole

Ce voyage qu’il ait lieu en enfer, au royaume des morts à des buts : acquérir des pouvoirs, trouver des réponses à des interrogations existentielles, fuir la réalité pour chercher un ailleurs … Le mythe de la descente aux enfers est un thème constant dans la littérature, un motif récurrent dans les mythologies. Toutes mythologies traitent du thème de la descente dans le monde souterrain du héros : le lieu apparait comme une épreuve qualificative et décisive dans la formation du héros épique, c’est un rite d’initiation. La croyance en un lieu où se prolonge l’existence de tous les humains après leur mort est très ancienne. Dans la mythologie grecque le royaume d’Hadès accueille tous les hommes après leur mort, mais ceux qui ont outragé les Dieux sont soumis à des châtiments éternels. De l’importance d’entreprendre une Nekuia dans le parcours de l’homme-héros Conclusion. Ulysse aux enfers - Le mythe d'Orphée.

Tout comme Hercule, Enée, Thésée et même Orphée, Ulysse est lui aussi descendu aux enfers.

Ulysse aux enfers - Le mythe d'Orphée

Après avoir passé toute une année chez la magicienne Circé, Ulysse décide de rentrer à Ithaque. La nekyia d'Ulysse - Odyssée, chant XI - Traduction de Leconte de Lisle (1867) Ulysse évoque les morts chez les Cimmériens - Traduction de Leconte de Lisle (1867) Contrairement à ce qui s'écrit très souvent, le déplacement d'Ulysse aux Enfers ne constitue pas une descente dans l'Hadès (une catabase), mais un voyage horizontal au-delà de l'Océan, au pays des Cimmériens.

La nekyia d'Ulysse - Odyssée, chant XI - Traduction de Leconte de Lisle (1867)

Là, Ulysse effectue une nécromancie : il fait monter les morts jusqu'à lui. Le passage consacré à Tantale, Sisyphe et autres damnés du Tartare, impossible à justifier dans une nécromancie, semble constituer une interpolation postérieure. Etant arrivés à la mer, nous traînâmes d'abord notre nef à la mer divine. Puis, ayant dressé le mât avec les voiles blanches de la nef noire, nous y portâmes les victimes offertes. Toutes choses étant mises en place sur la nef, nous nous assîmes, et le vent et le pilote nous dirigeaient. Et les âmes des morts qui ne sont plus sortaient en foule de l'Erébos. Nekuia. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Nekuia

Chant XI de l’Odyssée[modifier | modifier le code] Au chant X (504-514), Circé avait conseillé à Ulysse de laisser Borée, le vent du nord, guider son navire au-delà de l'Océan jusqu'au bois sacré de Perséphone boisé de saules stériles. Elle indique ensuite à Ulysse d'arrêter son vaisseau à la confluence des fleuves infernaux que sont le Pyriphlégéthon, le Cocyte, le Styx et l'Achéron. Elle lui expose ensuite le rituel sacrificiel qu'il accomplira au chant suivant. Au début du chant XI, Ulysse et ses compagnons quittent le palais de Circé à Aiaia en embarquant un troupeau de bélier. Orphée. Résultats Google Recherche d'images correspondant à. Site Web pour cette image Fleuves des Enfers dans ce site (9 ... astree.tufts.edu Recherche par imageImages similaires Les images peuvent être soumises à des droits d'auteur.

Résultats Google Recherche d'images correspondant à

Thésée. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Thésée

Héros fondateur, à l'instar de Persée ou Héraclès, Thésée est vénéré par les Ioniens et est considéré par les Athéniens comme leur grand réformateur : roi mythique d'Athènes, il est rendu responsable de l'unification politique de l'Attique sous la domination athénienne[1]. Son règne marque aussi une période de paix avec les Thessaliens et les Béotiens[2].

En tant que roi unificateur, Thésée est censé avoir construit et occupé un palais de la forteresse de l'Acropole, qui peut avoir été semblable au palais excavé de Mycènes. Orphée et Eurydice. Orphée charmant les animaux Roelandt SAVERY © National Galery, London Orphée ('Oρφεύς) fils d'Oeagre, et de Calliope.

Orphée et Eurydice

Oeagre ou Oeagros était fils d'Arès; il suivit Dionysos aux Indes et fut instruit des Mystères de Dionysos qu'il enseigna à son fils. Calliope "à la belle voix", était la Muse de l'Eloquence et de la Poésie Epique. Le mythe de la descente aux enfers ou la métaphore d'un voyage spirituel - Du mythe au symbole.


  1. vorwerk65 Dec 7 2015
    tg toi a me prendre des trucs comme ça