background preloader

Ulrichraza

Facebook Twitter

Google pourrait céder aux injonctions du fisc indonésien. Les multinationales sont des spécialistes de l’optimisation fiscale. Un problème qui ne touche pas que l’Europe. Google croise ainsi actuellement le fer avec le gouvernement indonésien. Au cœur de la dispute, toujours le même problème : déterminer quelle part des revenus est réalisée sur le sol du pays visé. Le gouvernement estime bien entendu que toutes les activités sur les services de Google opérées par ses administrés se doivent d’être taxées. Google avance que ce sont des salariés travaillant dans un autre pays qui animent ces services. Ici, des employés habitant pour l’essentiel à Singapour.

Un accord serait en passe d’être trouvé entre Google et le gouvernement indonésien, dévoile Reuters. Cet accord pourrait pousser d’autres pays à s’attaquer eux aussi à Google. À lire aussi : L’évasion fiscale selon Apple, Google, IBM, Microsoft : un bilanPression européenne sur les arriérés fiscaux de GoogleFisc : Un raid très organisé sur Google France Crédit photo : © Frog 974 – Fotolia.com. Google alerte des professeurs et des journalistes : leurs comptes Gmail ont été attaqués - Politique.

Google a révélé une large opération de piratage menée contre les comptes mails d'influents journalistes. Selon Mountain View, ces attaques sont dirigées par un gouvernement. En avertissant les cibles des tentatives d’attaque informatique menées contre elles, Google a lancé une vague d’inquiétude sur les réseaux sociaux. L’éditeur de Gmail a en effet alerté ces personnes, à l’ouverture de leur compte Gmail, que des hackers probablement menés par un gouvernement avaient attaqué leur messagerie. L’avertissement reçu par plusieurs journalistes influents et professeurs a été relayé sur les réseaux sociaux.

Parmi eux, on retrouve par exemple Paul Krugman, l’économiste et éditorialiste du New York Times, Jonathan Fait du New York Magazine, ou encore le professeur de Stanford Michael McFaul mais aussi le correspondant de GQ Keith Olbermann et Julia Loffe de Politico. Selon Ars Technica, des spécialistes de la sécurité ont également été ciblés. Une campagne de piratage dirigée par un gouvernement. Google a une dent contre les technologies de charge rapide propriétaires. Google chercherait-il à reprendre la main sur son propre écosystème ? Il semblerait que ce soit le cas, du moins d’après la dernière version du document regroupant les consignes à l’intention des fabricants partenaires.

Ce dernier conseille en effet vivement aux constructeurs de passer à l’USB Type-C et aux standards de charge rapide de l’USB Power Delivery. Il existe actuellement différents systèmes de charge rapide sur le marché. Chaque constructeur a en effet développé le sien. Google souhaite imposer l’utilisation de l’USB Type-C à ses partenaires. L’USB Power Delivery est pour sa part un standard développé par l’organisme en charge du standard USB. Google veut pousser les constructeurs à adopter l’USB Type-C Google s’est orienté vers ce standard pour tous les derniers terminaux produits en son nom. Ce n’est pas une obligation… pour le moment Il est néanmoins important de signaler que cette condition n’est pas encore une obligation.

Google a une version de YouTube pour son casque de réalité virtuelle. Aux Etats-Unis, Google vient de lancer le casque Daydream View, qui permet de vivre une expérience de réalité virtuelle de meilleure qualité que les Cardboard, grâce à un smartphone compatible « Daydream Ready » (pour le moment, il n’y a que les Pixel et Pixel XL). Par ailleurs, en même temps que ce nouveau casque, la firme américaine vient aussi de présenter une nouvelle application YouTube. S’il propose déjà l’appli classique, ainsi que YouTube Music dédiée à la musique, il y a désormais aussi YouTube VR. Comme le nom le suggère, cette nouvelle version de YouTube a été conçue pour la réalité virtuelle. Et elle est dès aujourd’hui disponible pour les utilisateurs du Daydream View. La nouvelle application permet bien entendu de regarder les vidéos à 360° de YouTube, mais également les vidéos classiques, sur un écran virtuel. Sur YouTube VR, les interactions se font avec la télécommande livrée avec le casque Daydream View, qui utilise des capteurs de mouvements pour servir de pointeur.

Google modernise Gmail pour iOS, Agenda gagne quelques vues. Google vient de mettre à disposition une révision majeure de son application Gmail pour iOS. Le changement le plus visible est l’interface, beaucoup plus proche désormais de ce que l’on trouve sur Android. Quelques fonctions font aussi leur apparition, notamment l’annulation d’un envoi. L’interface de Gmail pour iOS n’avait pas été revue depuis bien longtemps. La nouvelle version 5.0, sortie hier soir, la remanie allégrement pour fournir en fait une copie quasi conforme de ce qu’on trouve dans la version Android. L’influence Material Design y est très marquée, la couleur rouge omniprésente, et on retrouve le gros signe « + » en bas à droite pour créer un nouvel email. Le maniement global ne change pour autant pas, mais quelques fonctions sont à noter.

Enfin, Google oblige, la recherche a été améliorée. Télécharger Gmail 5.0 pour iOS Google Agenda affiche plus de vues L'éditeur en profite pour réviser également son application Agenda, qui était déjà nettement plus récente. Vincent Hermann. Google va migrer vers un index « mobile first » C'est fait : désormais Google pourra analyser la version mobile d'un site pour en comprendre l'organisation et la structure. Une migration vers un index « mobile first », qui va forcer les éditeurs à moins dépouiller la version pour smartphones de leur site. Depuis son lancement, Google a basé tout son système d'indexation et de notation (rank) en analysant principalement la version classique d'un site, celle accessible depuis un ordinateur. Ces dernières années, avec la montée en puissance des smartphones, les équipes du géant de Mountain View ont néanmoins pris en compte la capacité d'un site à s'adapter correctement à un environnement mobile. Un aspect qui va largement se renforcer.

En finir avec les sites mobiles qui diffèrent trop des sites classiques En effet, Google vient d'annoncer sa migration vers un index « mobile first ». Dans la pratique, Google est clair sur deux éléments. Comment se préparer Comme souvent avec Google, tout n'est pas encore très clair pour le moment.